La vie et l'oeuvre de l'abbé Raynal (1713-1796)

  • Naissance de Guillaume-Thomas Raynal

    Naissance de Guillaume-Thomas Raynal
    Guillaume-Thomas Raynal naît le 12 avril à Lapanouse de Séverac (Aveyron), de Guillaume Raynal négociant en drap de Saint-Geniez d’Olt, et de Catherine de Girels descendante d’une vieille famille de la noblesse rouergate.
    Il passe son enfance à Saint-Geniez-d'Olt en Rouergue.
  • Début des études au Collège des Jésuites de Rodez (jusqu'en 1728)

    Début des études au Collège des Jésuites de Rodez (jusqu'en 1728)
    Il poursuit ses études au Collège des Jésuites de Rodez.
  • Noviciat à Toulouse (jusqu'en 1731)

    Noviciat à Toulouse (jusqu'en 1731)
    Il effectue son noviciat à Toulouse.
  • Théologie à Clermont-Ferrand

    Théologie à Clermont-Ferrand
    Il apprend la théologie à Clermont-Ferrand.
  • Ordination

    Ordination
    Il est ordonné prêtre après avoir enseigné à Pézenas, à Clermont-Ferrand et à Toulouse.
  • à Paris : paroisses Saint-Sulpice et Saint-Roch

    à Paris : paroisses Saint-Sulpice et Saint-Roch
    Desservant de la paroisse Saint-Sulpice à Paris, il devient précepteur dans la famille Lamie de Lagarde.
    Il collabore avec l'abbé d'Aoul, conseiller au Parlement de Paris.
    Expulsé de Saint-Sulpice, il se retire rue Saint-Honoré sur la paroisse Saint-Roch et devient nouvelliste officieux au service de Messieurs Saint-Séverin et Puysieulx secrétaire d'État.
  • Première édition de l'Histoire du Stathoudérat

    Première édition de l'Histoire du Stathoudérat
    Publication de la première édition de l'Histoire du Stathoudérat, pamphlet contre la politique anglaise dans les Pays-Bas précédé de l’éloge du marquis de Puysieulx.
    Le 5 juillet, il est élu membre associé de l'Académie de La Rochelle.
    Correspondant de la Cour de Saxe-Gotha, il publie les Nouvelles littéraires jusqu'en 1755, prolongées par la célèbre Correspondance littéraire de Grimm.
  • Première édition de l'Histoire du Parlement d'Angleterre

    Première édition de l'Histoire du Parlement d'Angleterre
    Publication de la première édition de l'Histoire du Parlement d'Angleterre, critique du régime parlementaire anglais.
  • Collaboration à l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert.

    Collaboration à l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert.
    Il collabore à l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert.
    Précepteur pour l’histoire et la philosophie du prince héritier Friedrich de Saxe Gotha (1735-1756) fils aîné du duc Frédéric III et de Louise-Dorothée de Saxe Gotha, installé à Fontenay-sous-Bois depuis la fin avril 1749. Il transmet à la duchesse de Saxe-Gotha, par l’intermédiaire du précepteur Von Thuin, plusieurs séries de feuilles sur les nouveautés littéraires.
  • Direction du Mercure de France

    Direction du Mercure de France
    Le duc de Choiseul et Puysieulx lui procurent, en remerciement des services rendus, la direction du Mercure de France qu’il assure jusqu’en 1754 ; sous sa direction paraîtront 40 volumes.
    Publication des Anecdotes littéraires ou historiques.
    Le 29 octobre, il devient membre de l'Académie de Berlin sur proposition de Voltaire.
  • Publication des Anecdotes historiques, militaires et politiques.

    Publication des Anecdotes historiques, militaires et politiques.
  • Publication des Mémoires historiques et politiques sa première œuvre d'historien.

    Publication des Mémoires historiques et politiques sa première œuvre d'historien.
    Procès entre Pierre Huguet de La Prade, prêtre, et Raynal, au sujet de la possession du bénéfice de la commanderie de Saint Jean de Cassenodes, dépendance de la Domerie d'Aubrac, diocèse de Rodez. Raynal porte le jugement devant le Grand-Conseil et jouira de ce bénéfice au moins jusqu'en 1781.Le 2 février, il est élu membre de la Royal Society sous le patronage du physicien Dortous de Mairan et du savant d’Alembert
  • Gabriel Lemonnier peint l'abbé Raynal

    Gabriel Lemonnier peint l'abbé Raynal
    Gabriel Lemonnier peint l'abbé Raynal dans le salon de Mme Geoffrin, pour “la Lecture de l’Orphelin de Chine”. Il y est représenté aux cotés de La Condamine, de Rousseau et de Rameau autour du buste de Voltaire.
  • Publication de l'Ecole militaire

    Publication de l'Ecole militaire
    « ouvrage publié par ordre du gouvernement »
  • Publication de l'Histoire du divorce d’Henry VIII

    Publication de l'Histoire du divorce d’Henry VIII
    Publication de l'Histoire du divorce d’Henry VIII.
    Au printemps, Gibbon, de passage à Paris, rencontre Raynal qui lui obtient des lettres de recommandations.
  • L'abbé Raynal rencontre Hume

    L'abbé Raynal rencontre Hume
    Il soumet son l'Histoire du divorce d’Henry VIII à Hume qu’il rencontre lors de son séjour à Paris.
  • Création du Salon de Mme Necker

    Création du Salon de Mme Necker
    Il participe avec Marmontel, à la création du Salon de Mme Necker qui se réunit tous les vendredis dans l'hôtel d'Hallwyl, rue Michel le Comte.
  • Diderot et l'Histoire des deux Indes

    Diderot et l'Histoire des deux Indes
    Diderot commence à travailler pour l'Histoire des deux Indes de Raynal.
  • Première édition de l'Histoire des deux Indes

    Première édition de l'Histoire des deux Indes
    Publication de la[Première édition de l'Histoire des deux Indes](Histoire des deux Indes) , sous l’anonymat et sous une fausse adresse « à Amsterdam ».
  • Interdiction de l'Histoire des deux Indes

    Interdiction de l'Histoire des deux Indes
    Interdiction de l'Histoire des deux Indes par arrêt du Conseil du Roi du 19 décembre.
    Diderot collabore à la deuxième édition de l'Histoire des deux Indes.
  • Seconde édition de l'Histoire des deux Indes

    Seconde édition de l'Histoire des deux Indes
    Publication de la seconde édition de l'Histoire des deux Indes, sous l’anonymat, avec le portrait de l’abbé Raynal.
    Le 29 août, l'Histoire des deux Indes figure dans l'Index des livres prohibés par le Vatican.
  • Portrait de l'abbé Raynal par André Pujos

    Portrait de l'abbé Raynal par André Pujos
    André Pujos, peintre toulousain, réalise le portrait de l'abbé Raynal.
  • Raynal rencontre Benjamin Franklin et Silas Deane.

    Raynal rencontre Benjamin Franklin et Silas Deane.
    Raynal rencontre Benjamin Franklin et Silas Deane.
    Il se rend en Angleterre où il est reçu officiellement. Il visite la collection du Dr Hunter à Londres, rencontre Horace Walpole, Samuel Johnson et lord Schelburne.
    Il se rend ensuite en Hollande, séjourne à La Haye, Amsterdam et Leyde.
  • Raynal rencontre Benjamin Franklin et John Adams

    Raynal rencontre Benjamin Franklin et John Adams
    A Paris, il reçoit le 2 février, rue de Provence, Benjamin Franklin et John Adams.
    Diderot collabore à la troisième édition de l'Histoire des deux Indes.
  • Impression de la troisième édition de l'Histoire des deux Indes

    Impression de la troisième édition de l'Histoire des deux Indes
    Voyage en Suisse, il se rend à Zurich, Saint-Gall, au Lac de Constance, à Appenzell, au Lac de Walenstadt, Glaris, à Einsiedeln, Schwyz, Uri, Unterwalden, et au lac des Quatre-Cantons, avant de se rendre à Genève pour surveiller l’impression de la troisième édition de l'Histoire des deux Indes. Il y est reçu par le pasteur Jacob Vernes. Il séjourne à Aix en Savoie pour une cure thermale et passe l'automne à Vevey chez le baron Cannac.
  • Raynal membre de l'Académie de Lyon fonde un prix

    Raynal membre de l'Académie de Lyon fonde un prix
    De retour en France, il assiste le 25 août comme membre associé à la séance de l’Académie de Lyon et y fonde un prix à attribuer à la Saint-Louis sur les Avantages et les désavantages de la découverte de l'Amérique. Le prix sera proposé par plusieurs autres Académies en Europe, aux Amériques et aux Indes.
  • Parution de la troisième édition de l’Histoire des deux Indes

    Parution de la troisième édition de l’Histoire des deux Indes
    A l’automne, parution de la troisième édition de l’Histoire des deux Indes, publiée sous le nom de Raynal et avec son portrait de philosophe.
  • Dîner à Paris en honneur à la princesse Dachkova

    Dîner à Paris en honneur à la princesse Dachkova
    Le 4 mars, il donne un dîner à Paris en honneur à la princesse Dachkova où il réunit plusieurs membres de l’Académie Française.
  • Décret contre l'abbé Raynal

    Décret contre l'abbé Raynal
    Le parlement de Paris prend un décret de prise de corps contre l’abbé Raynal.
  • L'Histoire des deux Indes, déclarée livre « impie et blasphématoire ».

    L'Histoire des deux Indes, déclarée livre « impie et blasphématoire ».
    Le 25 mai, à l’issue de l’Audience de sept heures, la Cour, les grands-chambres et Tournelle assemblées en la personne d’Antoine Louis Séguier, avocat du Roi, déclare l'Histoire des deux Indes, livre « impie et blasphématoire ».
  • L'Histoire des deux Indes brûlée par le bourreau en place publique

    L'Histoire des deux Indes brûlée par le bourreau en place publique
    Contraint à l'exil, il se rend à Spa en juillet, où il rencontre le prince Henri et « dîne seul avec l’Empereur » Joseph II.
  • La Sorbonne condamne l'Histoire des deux Indes

    La Sorbonne condamne l'Histoire des deux Indes
    Il est reçu par les diplomates à Liège en septembre et en novembre arrive à Bruxelles où il est hébergé par les imprimeurs de son ouvrage dont les éditions se multiplient.
    Parution de Révolution d'Amérique, extrait de l'Histoire des deux Indes, qui devient un best-seller en Amérique et suscitera la Lettre adressée à l’abbé Raynal… de Thomas Payne en 1783.
  • Parution des extraits de l'œuvre sous le titre Esprit et génie de M. l’abbé Raynal.

    Parution des extraits de l'œuvre sous le titre Esprit et génie de M. l’abbé Raynal.
    Il quitte Bruxelles début mars et prend la route de Mayence où il séjourne chez la comtesse de Wartensleben. Il y est reçu par la jeune société littéraire fondée par l'électeur Freidrich Karl von Erthal, qui propose de lui ériger un buste. Le 16 mars, les autorités défendent d’installer le buste.
  • Raynal est reçu à la cour de Saxe-Gotha et de Saxe-Weimar

    Raynal est reçu à la cour de Saxe-Gotha et de Saxe-Weimar
    Du 14 au 24 avril, il est reçu à la cour de Saxe-Gotha.
    Du 25 avril au 2 mai, il séjourne à la cour de Saxe-Weimar où il rencontre Goethe.
    Il se rend ensuite à Berlin, où il est reçu en audience par Frédéric II. Il séjourne chez le prince Henri et chez le prince Ferdinand.
  • Raynal fonde un prix à l'Académie de Berlin

    Raynal fonde un prix à l'Académie de Berlin
    A l'Académie de Berlin, dont il est membre, il fonde un prix de 52 Frédéric or à décerner le 31 mai 1795, sur Les devoirs d'un historien. En avril il quitte Berlin pour Lausanne.
    Le 14 et le 15 mai, il séjourne à Bâle où il est reçu par le négociant J. Sarasin-Battier.
  • Monument à la gloire des fondateurs de la liberté helvétique

    Monument à la gloire des fondateurs de la liberté helvétique
    Le 23 octobre, il fait ériger, sur les plans de l'architecte Adrien Pâris, un monument à la gloire des fondateurs de la liberté helvétique sur la presqu'île d'Alstadt, dans le canton de Lucerne, avec la complicité du général Pfyffer et le soutien de l’écrivain genevois J.-P. Béranger.
  • Buste de Raynal par Tassaert

    Buste de Raynal par Tassaert
    Jean-Pierre Tassaert sculpteur du roi de Prusse, réalise le buste de Raynal que ce dernier léguera à l'Académie des Sciences de Lyon en 1787.
  • Raynal fonde trois prix de vertu en Suisse et rencontre Gibbon

    Raynal fonde trois prix de vertu en Suisse et rencontre Gibbon
    Au mois de mars, il est reçu par Angélique Charrière de Sévery à Lausanne où il fonde trois prix de vertu. Il réside à Beaulieu, près de Lausanne, où il rencontre l’archiduc Ferdinand, le prince de Brunswick, le prince Galitzine et l’écrivain Gibbon.
    Lavater le reçoit et étudie sa physionomie. Il quitte Lausanne en juillet.
  • Raynal rentre en France

    Raynal rentre en France
    Autorisé à rentrer en France en 1784, sous la condition qu'il n'habiterait pas dans le ressort du Parlement de Paris, il est de retour à Saint-Geniez-d'Olt au mois d’août.
    En octobre, il s'établit à Toulon, répondant à l'invitation de Malouet.
  • Séjour à Toulon

    Séjour à Toulon
    Lors de son séjour à Toulon, chez son ami Malouet, intendant de la Marine, il rencontre l'amiral Kinsbergen et de nombreuses personnalités de passage.
  • Installation de Raynal à Marseille

    Installation de Raynal à Marseille
    Début juin, il s'installe dans ses appartements à Marseille, rue Puget, où il devient une célébrité. Il séjourne à Cadenet en Provence et dans plusieurs autres maisons de la campagne provençale.
  • Raynal fonde deux prix littéraires à Marseille

    Raynal fonde deux prix littéraires à Marseille
    Il fonde deux prix littéraires à l'Académie de Marseille, dont un sur La sévérité des lois.
    Il patronne comme membre de l'Académie de Lyon, l'abbé Corréa de la Serra, fondateur de l'Académie Royale des Sciences de Lisbonne.
    Au mois d'août, il séjourne à Gemenos, chez M. d’Albertas, en compagnie de Malouet, puis à Aubagne chez Mgr. de Belloy, archevêque de Marseille.
  • Raynal fonde trois prix en France

     Raynal fonde trois prix en France
    Il dote la jeune Assemblée provinciale de Haute-Guyenne d'une somme de 24 000 livres, avec médaille d'argent, destinées à récompenser les 12 agriculteurs de la province les plus méritants.
    Il fonde successivement trois prix, dont un à l'Académie Française, un à l'Académie des Inscriptions et belles-lettres et un à l'Académie des Sciences de Paris.
    Les 11 et 12 décembre, il reçoit Francisco de Miranda, de passage à Marseille.
  • Raynal reçoit Francisco de Miranda

    Raynal reçoit Francisco de Miranda
    Le 18, le 22, 24 et 25 février, il reçoit à nouveau Francisco de Miranda, de retour de voyage.
  • Société Royale d'agriculture de Paris

    Société Royale d'agriculture de Paris
    Le 6 mars, il devient membre correspondant de la Société Royale d'agriculture de Paris. Il séjourne à Aix-en-Provence en mai.
  • Raynal et les événements révolutionnaires

    Raynal et les événements révolutionnaires
    En Provence, il assiste aux événements révolutionnaires.
    Les Marseillais vénèrent Raynal et le réclament comme député. Les Cahiers de doléances de la sénéchaussée de Saint-Maixent émettent le vœu que le roi autorise le Tiers-État du Poitou à élever, à ses frais, une statue équestre de Louis XVI à Poitiers, avec aux pieds de sa Majesté, l'abbé Raynal « un genou en terre lui présentant son Histoire philosophique… ».
  • Raynal reçoit Bonarparte et Arthur Young

    Raynal reçoit Bonarparte et Arthur Young
    A Marseille, il reçoit, dans son appartement de la rue Puget, Bonaparte lieutenant-colonel en second de la garde nationale d'Ajaccio, et Arthur Young lors de son passage le 5 septembre.
  • Buste de Raynal par Espercieux

    Buste de Raynal par Espercieux
    Lors de son séjour à Marseille le sculpteur Jean-Joseph Espercieux exécute le buste de Raynal, d'après nature, en marbre blanc. Ce buste est conservé dans la Salle des illustres de la Mairie de Saint Geniez d'Olt. Il dote la Société d'Agriculture de Paris d’un prix littéraire et d'une rente annuelle de 25 000 livres destinée à l'achat d'instruments de culture modèles, pour envoyer dans les départements.
  • Abolition du décret de prise de corps contre Raynal

    Abolition du décret de prise de corps contre Raynal
    Le 15 août, l’Assemblée Nationale sur la demande de Malouet, député à la Convention, casse le décret de prise de corps, rendu par le parlement de Paris à son encontre le 21 mai 1781 l’interdisant de séjourner à Paris.
  • Nomination de Raynal à la Société de Philadelphie

    Nomination de Raynal à la Société de Philadelphie
    Le 31 août Brissot annonce à Raynal sa nomination à la Société de Philadelphie « pour l'abolition de la traite et de l'esclavage ».
  • Adresse de Raynal à l'Assemblée Nationale

    Adresse de Raynal à l'Assemblée Nationale
    Il arrive à Paris début mai chez son ami l’imprimeur Stoupe.
    Sur les conseils de Malouet, il rédige une Adresse à l'Assemblée Nationale qui sera lue le 31 mai devant l'Assemblée : « …j’ose depuis longtemps parler aux rois de leurs devoirs, souffrez qu’aujourd’hui je parle au peuple de ses erreurs… ». Robespierre trouve à celui « qui a cependant publié des vérités utiles à la liberté » pour « excuse suffisante, son grand âge ». Les caricatures de Raynal se multiplient.
  • Installation de Raynal à Chaillot

    Installation de Raynal à Chaillot
    En novembre, il s’installe à Chaillot, 21 rue des batailles, chez son ami Pierre-Etienne Corsange, négociant à Paris.
  • Installation de Raynal à Mons sur Orge

    Installation de Raynal à Mons sur Orge
    Raynal s’installe à Mons sur Orge dans la maison du citoyen Carrevoisin.
  • Nommination de Raynal à l'Institut National

    Nommination de Raynal à l'Institut National
    Le 2 nivôse de l'an IV, il est nommé à l'Institut National.
    Il « demeure ordinairement à Montlhéry » chez Pauline le Sénéchal de Kercado, née Raynal, « qui passait pour être sa fille ».
  • Mort de l'abbé Raynal

    Mort de l'abbé Raynal
    Il arrive à Chaillot le 8 ventose (27 février), chez son ami Corsange et meurt le 17 ventose de l'an IV (6 mars) en lisant le journal.
  • Le monument de Raynal, à la gloire de la liberté helvétique est foudroyé

    Le monument de Raynal, à la gloire de la liberté helvétique est foudroyé
    Le 25 août 1796, le monument de Raynal, à la gloire de la liberté helvétique est détruit par la foudre, ses restes seront réutilisés dans trois monuments de Luzerne.
  • Portrait de Jean-Baptiste Belley accoudé au buste de Raynal

    Portrait de Jean-Baptiste Belley accoudé au buste de Raynal
    Anne-Louis Girodet-Trioson, élève de David, peint le portrait de Jean-Baptiste Belley conventionnel ex-représentant des colonies, accoudé au buste de Raynal.
    Le tableau exposé au Salon de 1798 est conservé au Château de Versailles.
  • Edition posthume de l'Histoire des deux Indes (4ème édition)

    Edition posthume de l'Histoire des deux Indes (4ème édition)
    Parution de l'édition posthume de l'Histoire des deux Indes ou 4ème édition, imprimée à partir des manuscrits autographes que l'auteur a légués à la commune de Saint-Geniez-d'Olt.
  • Buste de Raynal par Raymond Gayrard

    Buste de Raynal par Raymond Gayrard
    Le sculpteur Raymond Gayrard, petit-neveu de Raynal, réalise son buste à la demande du ministre de l'Intérieur. Le buste sera présenté au Salon, la même année. Il est conservé au Musée Denys Puech de Rodez.