Frise de la littérature française et étrangère

Timeline created by Battescrime33
  • -600 BCE

    Ésope

    Ésope
    Ésope a vécu du VIIe siècle au VIe siècle av. J.-C.. Il est un écrivain grec d'origine phrygienne, à qui on a attribué la paternité de la fable. Il a longtemps vécu en tant qu'esclave mais par son talent moral et oral, il s'est rapidement illustré. Bien qu'il ne soit pas le réel précurseur de la fable, on lui donne la paternité de cette dernière
  • 1000

    La Chanson de Roland

    La Chanson de Roland
    La Chanson de Roland est un poème épique et une chanson de geste du XIe siècle attribuée parfois, sans certitude, à Turold (la dernière ligne du manuscrit dit : Ci falt la geste que Turoldus declinet). La Chanson de Roland comporte 4 002 vers (dans sa version la plus ancienne ; elle en compte 9 000 dans un manuscrit de la fin du XIIIe siècle) en ancien français répartis en laisses assonancées, transmises et diffusées en chant par les troubadours et jongleurs.
  • 1066

    Tapisserie de Bayeux

    Tapisserie de Bayeux
    La tapisserie de Bayeux, aussi connue sous le nom de « tapisserie de la reine Mathilde », et plus anciennement « Telle du Conquest » (pour « toile de la Conquête ») est une broderie (anciennement « tapisserie aux points d'aiguille ») du XIe siècle inscrite depuis 2007 au registre Mémoire du monde par l'UNESCO. Elle décrit des faits allant de la fin du règne du roi d'Angleterre Édouard en 1064 à la bataille d'Hastings en 1066.
  • 1095

    Les Guerres des Croisades

    Les Guerres des Croisades
    Ces Guerres durèrent de 1095 à 1291. Elles furent lancées en réponse à l'invasion de l'Empire chrétien d'Orient par les musulmans et pour retrouver l'accès aux lieux de pèlerinages chrétiens en Terre sainte. Elles eurent un impact sur la littérature.
  • 1200

    Guillaume de Lorris

    Guillaume de Lorris
    Il est né en 1200 à Lorris et mort en 1238. C'est un poète français du Moyen-Age.
    Il a écrit la première partie de "Le Roman de la Rose" (4058 vers entre 1230 et 1235)
  • 1214

    Louis IX

    Louis IX
    Il est né le 25 avril 1214 à Poissy et mort le 25 août 1270 à Carthage. Il est également appelé "Saint Louis". Il fut Roi de France de 1226 à 1270. Durant son règne, la littérature se développa.
  • 1240

    Jean de Meung

    Jean de Meung
    Il est né en 1240 à Meung-Sur-Loire et mort en 1304 à Paris. C'est un poète français du 13ème siècle, connu pour avoir écrit la suite de "Le Roman de la Rose" (17 722 vers entre 1275 et 1280).
    Ce poème est composé de 21 780 vers octosyllabiques allégoriques.
  • 1301

    Gervais du Bus

    Gervais du Bus
    C'est un écrivain et poète français du début du 14ème siècle. Il est connu pour "Le Roman de Fauvel", poème satirique de 3280 vers regroupés en 2 livres écrits entre 1310 et 1314.
  • 1337

    La Guerre de Cent Ans

    La Guerre de Cent Ans
    Cette Guerre dura de 1337 à 1453 (116 ans). Elle opposa le Royaume d'Angleterre et celui de France. La littérature en est marquée, et par exemple, le fin'amor (l'amour courtois) devient plus chevaleresque.
  • 1431

    François Villon

    François Villon
    Il est né en 1431 à Paris et mort en 1463 à Paris. C'est un poète français de la fin du Moyen-Age.
    Quelques-unes de ses oeuvres :
    -Le Lais
    -Le Testament
    -La Ballade des Pendus
  • 1492

    Antoine Héroët

    Antoine Héroët
    Antoine Héroët est né vers 1492 et mort vers 1567. Il est un poète et un ecclésiastique français. Tout comme Pernette du Guillet, il faisait partie de l’École de Lyon.
  • 1496

    Clément Marot

    Clément Marot
    Clément Marot est né à Cahors en 1496 et mort le 12 septembre 1544 à Turin. Il est un poète français.
    Clément Marot est un des premiers poètes français modernes. Précurseur de la Pléiade, il est le poète officiel de la cour de François Ier. Malgré la protection de Marguerite de Navarre, sœur du roi de France François Ier, ses sympathies marquées pour la Réforme et pour Martin Luther lui valent cependant la prison, puis l'exil en Suisse et en Italie.
    Œuvre :
    -L'adolescence clémentine en 1532.
  • 1500

    La Pléiade

    La Pléiade
    La Pléiade est un groupe de sept poètes français du XVIe siècle. Via leurs œuvres littéraires et leurs textes théoriques, leur ambition était de renouveler la langue française, afin de la rendre indépendante d'autres idiomes alors plus « nobles » comme le latin.
    Pierre de Ronsard, Joachim Du Bellay, Jacques Peletier du Mans, Rémy Belleau, Jean-Antoine de Baïf, Pontus de Tyard et Étienne Jodelle sont les sept poètes de la Pléiade.
  • 1500

    École de Lyon

    École de Lyon
    L'École de Lyon est au XVIe siècle un groupe de poètes, d'humanistes et de lettrés lyonnais ayant les mêmes inspirations. Les principaux membres étaient Maurice Scève, Louise Labé, Pernette du Guillet, Antoine Héroët, Guillaume des Autels et Pontus de Tyard. Ce groupe travaille essentiellement la langue française, langue encore en formation et qu'il contribue à former, même si certains riment en latin ou mélangent un peu de franco-provençal.
  • 1501

    Maurice Scève

    Maurice Scève
    Maurice Scève est né vers 1501 à Lyon et mort vers 1564. Il est un poète français. Il faisait partie de l’École de Lyon.
    Quelques-unes de ses œuvres :
    -Délie, objet de plus haute vertu (1544)
    -Saulsaye (1547)
    -Églogue de la vie solitaire (1547)
  • 1517

    Jacques Peletier du Mans

    Jacques Peletier du Mans
    Jacques Peletier du Mans est né au Mans le 25 juillet 1517 et mort à Paris en 1582 ou 1583. Il est un mathématicien, un médecin, un grammairien et un poète humaniste français. Il fait également partie de la Pléiade. Il est l'un des premiers à user de lettres en algèbre pour résoudre les systèmes d'équations linéaires. Tout en conservant le système original de Nicolas Chuquet, il propose des noms pour les nombres intermédiaires (milliards au lieu de mille millions, etc.).
  • 1519

    Pernette du Guillet

    Pernette du Guillet
    Pernette du Guillet est née à Lyon en 1518 ou 1520 et morte le 7 juillet 1545. Elle est une poétesse française.
    Elle rencontre Maurice Scève au printemps 1536 et devient son élève. Leur amour impossible devient la source d'inspiration de ses poèmes, publiés en 1545 à titre posthume : "Rymes de gentille et vertueuse dame, Pernette du Guillet". Quant à Maurice Scève, il publie en 1544 Délie, un recueil de poèmes qu'il lui dédie sans la nommer.
    Elle meurt à 25 ans lors d'une épidémie de peste.
  • 1521

    Pontus de Tyard

    Pontus de Tyard
    Il est né le 20 avril 1521 à Bissy-sur-Fley et mort le 23 septembre 1605 au château de Bragny-sur-Saône. Pontus de Tyard est le seigneur de Bissy, ainsi qu'un prélat, un écrivain et un poète français. Il est aussi un membre de la Pléiade.
  • 1522

    Joachim du Bellay

    Joachim du Bellay
    Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Il fait partie de la Pléiade, depuis sa rencontre avec Pierre de Ronsard.
    Quelques-unes de ses œuvres :
    -Défense et illustration de la langue française (1549)
    -L'Olive (1549-1550)
    -Les Regrets (1558)
    -Les Antiquités de Rome (1558)
  • 1524

    Pierre de Ronsard

    Pierre de Ronsard
    Pierre de Ronsard est né en septembre 1524 au château de la Possonnière, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois, et mort le 27 décembre 1585 au prieuré de Saint-Cosme en Touraine. Il est l'un des poètes français les plus importants du XVIe siècle. Il faisait partie de la Pléiade et en était le "chef spirituel".
    Quelques-unes de ses œuvres :
    -Les Odes (1550-1152)
    -Les Amours (1552-1578)
    -Les Hymnes (1555-1556)
    -Les Discours (1562-1563)
    -Les Sonnets pour Hélène (1578)
  • 1524

    Louise Labé

    Louise Labé
    Louise Labé est née vers 1524 à Lyon et morte le 25 avril 1566 à Parcieux-en-Dombes. Elle est une poétesse française surnommée « La Belle Cordière ». Elle fait partie de l’École de Lyon.
  • 1528

    Rémy Belleau

    Rémy Belleau
    Rémy Belleau est né à Nogent-le-Rotrou en 1528 et mort à Paris le 6 mars 1577. il est un poète français. Il fait également partie de la Pléiade.
    La Bergerie, de 1565, est son œuvre principale.
  • 1529

    Guillaume Des Autels

    Guillaume Des Autels
    Guillaume Des Autels est né en 1529 en Bourgogne et mort dans les années 1580. Il est un poète et polémiste français. Il était également associé à la Pléiade.
  • 1532

    Jean-Antoine de Baïf

    Jean-Antoine de Baïf
    Jean-Antoine de Baïf est né à Venise le 19 février 1532 et mort à Paris le 19 septembre 1589. Il est un poète français. C'est un ami de Pierre de Ronsard. Il est aussi membre de la Pléiade et se distingue comme le principal artisan de l'introduction en France d'une versification quantitative mesurée, calquée sur la poésie de l'Antiquité gréco-latine.
  • 1532

    Étienne Jodelle

    Étienne Jodelle
    Étienne Jodelle est un poète et dramaturge français. Il est né en 1532 et mort en juillet de 1573 à Paris. Il est un membre de la Pléiade. Il s'efforcera de revitaliser les principes du théâtre antique à la Renaissance. Il est le premier à introduire l'alexandrin dans la tragédie à son époque.
    Quelques-unes de ses œuvres :
    -L'Eugène (1553)
    -Cléopâtre captive (1553)
  • Feb 28, 1533

    Michel Eyquem de Montaigne

    Michel Eyquem de Montaigne
    Michel Eyquem de Montaigne est né le 28 février 1533 et mort le 13 spetembre 1592 au château de Saint-Michel-de-Montaigne en Dordogne. C'est un philosophe, un humaniste et un moraliste français de la Renaissance, mais également un écrivain érudit, précurseur et fondateur des "sciences humaines et historiques" en langue française. Il faisait partie des mouvements de l'humanisme et du scepticisme. Ses oeuvres principales sont ses Essais qui sont sortis dans plusieurs volumes entre 1572 et sa mort.
  • 1552

    Agrippa d'Aubigné

    Agrippa d'Aubigné
    Théodore Agrippa d'Aubigné, né d’Aubigny (le véritable nom était d'Aubigny, mais par erreur, ce nom fut transcrit en d'Aubigné) le 8 février 1552 au château de Saint-Maury près de Pons, en Saintonge, et mort le 9 mai 1630 à Genève, est un homme de guerre, un écrivain controversiste et poète baroque français. Il est notamment connu pour Les Tragiques, poème héroïque racontant les persécutions subies par les protestants.
  • 1572

    Les Essais

    Les Essais
    Les Essais sont l'œuvre majeure de Montaigne à laquelle il consacre un labeur d'écriture et de réécriture à partir de 1572 continué pratiquement jusqu'à sa mort. Il traite de tous les sujets possibles, sans ordre apparent : médecine, amour et sexualité, histoire ancienne... auxquels Montaigne mêle des réflexions sur sa propre vie et sur l'Homme, le tout formant « un pêle-mêle où se confondent comme à plaisir les choses importantes et futiles, les côtés vite surannés et l’éternel. »
  • 1579

    Tirso de Molina

    Tirso de Molina
    Tirso de Molina, de son vrai nom Gabriel José López Téllez, est né le 24 mars 1579 et mort le 20 février 1648. Il est, avec Lope de Vega et Pedro Calderón de la Barca, l'un des grands auteurs de théâtre du Siècle d'or espagnol. Il est célèbre pour avoir écrit la première pièce de théâtre sur le personnage mythique de Don Juan, avant Molière : El Burlador de Sevilla.
  • Classicisme

    Classicisme
    Le classicisme du XVIIe siècle est loin de se limiter à une imitation des Anciens. Doctes et littéraires inventent en fait une esthétique fondée sur des principes d'ordre assez contraignants qui amèneront la critique moderne à assimiler classicisme et respect des règles. Elle se veut fondée sur la raison. Le classicisme est donc influencé par une volonté de soumettre le déraisonnable à l'ordre de la raison qui inspirera plus tard les philosophes des Lumières.
  • Les Tragiques

    Les Tragiques
    Les Tragiques est une œuvre poétique d'Agrippa d'Aubigné publiée en 1616 sous le titre original : "Les Tragiques, données au public par le larcin de Prométhée. Cette œuvre est constituée de sept chants ou livres racontant les guerres de religion. À la fin de sa vie, d'Aubigné le protestant évoque dans ce texte les Guerres de Religion et témoigne avec colère des persécutions dont les siens ont été victimes. Les Tragiques reste son œuvre la plus connue aujourd’hui.
  • Michel de Pure

    Michel de Pure
    Michel de Pure, abbé, né à Lyon en 1620, mort à Paris en mars 1680, était aumônier et conseiller du roi Louis XIV (nommé comme tel en 1647). Auteur, traducteur, il a entre autres rédigé un manuel consacré à la danse, ainsi que des ouvrages critiquant le développement de la préciosité. Il était connu pour son érudition.
    Quelques-unes de ses œuvres :
    -La Déroute des Précieuses
    -Le Roman de la Précieuse
    -Idées des spectacles anciens et nouveaux
  • Jean de la Fontaine

    Jean de la Fontaine
    Il est né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry et mort le 13 avril 1695 à Paris. C'est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes.
    Ses Fables décrivaient de manière satirique sa société. Elles ont été écrites en trois recueils regroupant au total 143 Fables.
    Quelques exemples de Fables :
    -Le Corbeau et le Renard
    -La Cigale et la Fourmi
    -Le Chat, la Belette et le Petit Lapin
    -Le Laboureur et ses enfants
    -Le lièvre et la Tortue
  • Molière

    Molière
    Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est un comédien et dramaturge français, né le 15 janvier 1622 à Paris et mort le 17 février 1673 à Paris. Il écrit des farces, des comédies et des comédies-ballets.

    Quelques-unes de ses œuvres :
    -Les Précieuses Ridicules (1659)
    -L’École des Femmes (1662)
    -Dom Juan ou le festin de pierre (1665)
    -Le Tartuffe (1669)
    -Les Fourberies de Scapin (1670)
    -Le Médecin malgré lui (1666)
  • Préciosité

    Préciosité
    La préciosité est un mouvement et une mode littéraire française du XVIIe siècle visant à modifier et embellir la grammaire française entre 1626 et 1662. Elle fut la cible des satires de Molière dans Les Précieuses ridicules et Le Misanthrope ou l'Atrabilaire amoureux, de Jean de La Fontaine dans La Fille, de Michel de Pure avec La Précieuse (1656-1658), ou encore d'Antoine Baudeau de Somaize . Le classicisme, tel celui de Jean Racine, s'en est différencié.
  • Jean Racine

    Jean Racine
    Jean Racine, né à La Ferté-Milon le 22 décembre 1639 et mort à Paris le 21 avril 1699, est un dramaturge, historiographe et poète français.
    Quelques-unes de ses œuvres :
    -Andromaque (1667)
    -Britannicus (1669)
    -Bérénice (1670)
    -Iphigénie (1674)
    -Phèdre (1677)
  • Antoine Baudeau de Somaize

    Antoine Baudeau de Somaize
    Antoine Baudeau, sieur de Somaize, né et mort à des dates et en des lieux inconnus, est un littérateur et polémiste français, auteur d'une dizaine d'ouvrages dont la publication s'étend sur une décennie, de 1657 à 1667. Son nom, qui ne se rattache à aucune famille connue et n'apparaît dans aucun document d'archives de l'époque — au point qu'on a pu douter de l'existence même du personnage —, reste lié à la polémique qui a suivi la création, en décembre 1659, des Précieuses ridicules de Molière.
  • Dom Juan

    Dom Juan
    Dom Juan est un personnage de fiction qui apparaît pour la première fois au XVIIe siècle dans une pièce de théâtre de Tirso de Molina. Il a été repris dans la pièce de théâtre de Molière : "Dom Juan ou le festin de pierre". On peut le voir écrit "Don Juan" ou "Dom Juan", les deux étant acceptés. Dom Juan est une antonomase car ce nom propre est progressivement entré dans le langage courant. C'est un personnage libertin qui s'oppose à la toute-puissance de l’Église.
  • Baroque

    Baroque
    Le baroque est un mouvement artistique qui trouve son origine en Italie dans des villes telles que Rome, Venise et Florence dès le milieu du 16e siècle et qui se termine au milieu du 18e siècle. La littérature baroque utilise de nombreuses métaphores et allégories dans ses œuvres. Le thème le plus abordé est le thème religieux, car l’Église catholique était au centre à cette époque, mais les artistes baroques aiment aussi parler de la mort et utilisent fréquemment l’illusion dans leurs œuvres.
  • Libertinage

    Libertinage
    Un libertin, au sens de libertin de mœurs est celui qui s’adonne aux plaisirs charnels avec une liberté qui dépasse les limites de la morale conventionnelle. Il possède également un autre sens, celui d'une personne qui réfute les idées de ses contemporains, par exemple Dom Juan et l’Église.
  • La Philosophie des Lumières

    La Philosophie des Lumières
    Les Lumières sont un mouvement culturel, philosophique, littéraire et intellectuel qui émerge dans la seconde moitié du XVIIe siècle avec des philosophes comme Spinoza, Locke, Bayle et Newton, avant de se développer dans toute l'Europe, notamment en France, au XVIIIe siècle. Par extension, on a donné à cette période le nom de siècle des Lumières. Voltaire en faisait notamment partie.
  • Humanisme

    Humanisme
    Créé à la fin du XVIIIe siècle et popularisé au début du XIXe siècle, le terme « humanisme » a d'abord désigné exclusivement un mouvement culturel, prenant naissance au XIVe siècle en Italie de la Renaissance antique, puis se développant dans le reste de l’Europe. Moment de transition du Moyen Âge aux Temps modernes, ce mouvement est tout entier porté par l'esprit de laïcité qui resurgit alors, point de départ d’une crise de confiance profonde qui affecte l'Église catholique.
  • Denis Diderot

    Denis Diderot
    Denis Diderot, né le 5 octobre 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris, est un écrivain, philosophe et encyclopédiste français des Lumières, à la fois romancier, dramaturge, conteur, essayiste, dialoguiste, critique d'art, critique littéraire et traducteur. Ses œuvres principales sont :
    - Jacques le Fataliste et son maître (1796)
    - La Religieuse (1796)
    - Paradoxe sur le Comédien (1830)
    - l'Encyclopédie (1751 à 1772)
  • Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos

    Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos
    Laclos, né à Amiens le 18 octobre 1741 et mort à Tarente le 5 septembre 1803, est un officier de carrière qui a traversé la Révolution française et a beaucoup écrit sur des sujets très divers, mais qui est surtout connu comme l’auteur du roman épistolaire Les Liaisons dangereuses, en 1782. Il fait partie du mouvement du libertinage.
  • Olympe de Gouges

    Marie Gouze dite Olympe de Gouges née le 7 mai 1748 à Montauban et morte guillotinée le 3 novembre 1793 à Paris, est une femme de lettres française et femme politique. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français.
    Auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, elle laisse moultes écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l'esclavage des Noirs.
    Elle est l'emblème des mouvements pour la libération des femmes.
  • De l'éducation des femmes

    De l'éducation des femmes a été écrit en 1783 et parle de la condition des femmes ainsi que de leur éducation.
  • Jacques le Fataliste et son maître

    Jacques le Fataliste et son maître
    Jacques le Fataliste et son maître est un roman de Denis Diderot, dialogue philosophique (entre Jacques et son maître) dont l'écriture s'étend de 1765 jusqu'à la mort de ce dernier en 1784. Elle a fait l'objet de nombreuses éditions posthumes, dont la première en France en 1796. Ce roman est complexe, déconcertant et déroutant par son mélange des genres, ses digressions et sa rupture de l'illusion romanesque.
  • Naturalisme

    Naturalisme
    Le naturalisme est un mouvement littéraire qui, dans les dernières décennies du XIXe siècle, cherche à introduire dans les romans la méthode des sciences humaines et sociales, appliquée à la médecine par Claude Bernard. Émile Zola est le principal représentant de cette école littéraire en France. Le mouvement s'étendra dans toute l'Europe jusqu'en Amérique.
  • Romantisme

    Romantisme
    Le romantisme est un mouvement culturel apparu à la fin du XVIIIe siècle en Allemagne et en Angleterre et se diffusant à toute l’Europe au cours du XIXe siècle, jusqu’aux années 1850. Il s’exprime dans la littérature, la peinture, la sculpture, la musique, la politique et la danse et se caractérise par une volonté de l'artiste d'explorer toutes les possibilités de l'art afin d'exprimer ses états d'âme.
  • Drame romantique

    Drame romantique
    Le drame romantique est une forme littéraire appartenant au genre du théâtre, née au début du XIXe siècle dans le sillage du drame bourgeois du XVIIIe siècle et influencée par le développement des mélodrames. Racine, Shakespeare et la Préface de Cromwell (1827) de Victor Hugo en sont les textes fondateurs. Cette forme se caractérise par sa rupture avec les règles aristotéliciennes de la tragédie classique: il n'y a pas d'unité de temps et de lieu, même si une unité d'action est conservée.
  • Victor Hugo

    Victor Hugo
    Victor Hugo est un poète, dramaturge, écrivain, romancier et dessinateur romantique français, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris. Il est considéré comme l'un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a eu un rôle idéologique majeur. Ses œuvres sont :
    - Lucrèce Borgia (1832)
    - Les Misérables (1862)
    - Notre-Dame de Paris (1831)
    - La Légende des Siècles (1859)
  • Alfred Musset

    Alfred Musset
    Il est né le 11 décembre 1810 à Paris et mort le 2 mai 1857 à Paris. C'est un écrivain et poète français.
    Quelques-unes de ses oeuvres :
    -Les Caprices de Marianne
    -On ne badine pas avec l'amour
    -Lorenzaccio
    -La confession d'un enfant du siècle
    -Le Petit Endroit
  • Lucrèce Borgia

    Lucrèce Borgia
    Lucrèce Borgia est un drame en prose de Victor Hugo, représenté pour la première fois au théâtre de la Porte-Saint-Martin le 2 février 1833, avec Mademoiselle George et Frédérick Lemaître dans les premiers rôles. Il est inspiré de l'histoire de Lucrèce Borgia, fille du pape Alexandre VI et sœur du prélat César Borgia, dont le patronyme est associé aux mœurs dissolues de la cour vaticane des XVe-XVIe siècles. C'est un drame romantique en 3 actes.
  • Réalisme

    Réalisme
    Le réalisme est un mouvement artistique et littéraire apparu en France vers 1850. Né du besoin de réagir contre le sentimentalisme romantique, il est caractérisé par une attitude de l’artiste face au réel, qui vise à représenter le plus possible la réalité, avec des sujets et personnages choisis dans les classes moyennes ou populaires. Le roman entre ainsi dans l'âge moderne et peut dorénavant aborder des thèmes comme le travail salarié, les relations conjugales, ou les affrontements sociaux.
  • La Légende des Siècles

    La Légende des Siècles
    La Légende des siècles est un recueil de poèmes de Victor Hugo, conçu comme une œuvre monumentale destinée à dépeindre l'histoire et l'évolution de l'Humanité.
    Écrits par intermittence entre 1855 et 1876 les poèmes furent publiés en trois séries : en 1859, en 1877 et en 1883. La Légende des siècles est considérée comme la seule véritable épopée française et, suivant le jugement porté par Baudelaire, comme la seule épopée moderne possible.
  • Humanisme

    Humanisme
    Créé à la fin du XVIIIe siècle et popularisé au début du XIXe siècle, le terme « humanisme » a d'abord et pendant longtemps désigné exclusivement un mouvement culturel prenant naissance au XIVe siècle en Italie puis se développant dans le reste de l’Europe. Moment de transition du Moyen Âge aux Temps modernes, ce mouvement est tout entier porté par l'esprit de laïcité qui se manifeste alors, point de départ d’une crise de confiance profonde qui affecte l'Église catholique.
  • Jean Anouilh

    Jean Anouilh
    Jean Anouilh est né le 23 juin 1910 à Bordeaux et est mort le 3 octobre 1987 à Lausanne (Suisse). Son œuvre théâtrale commencée en 1932 est particulièrement abondante et variée : elle est constituée de nombreuses comédies souvent grinçantes et d'œuvres à la tonalité dramatique ou tragique comme sa pièce la plus célèbre, Antigone, réécriture moderne de la pièce de Sophocle.
  • Annie Ernaux

    Annie Ernaux
    Annie Ernaux est née le 1er septembre 1940 à Lillebonne. C'est une femme de lettres française et une professeur de lettres. Son œuvre littéraire, pour l'essentiel autobiographique, entretient des liens étroits avec la sociologie et sa vie. Ses oeuvres les plus connues sont :
    - La Femme Gelée (1981)
    - La Place (1983)
    - Passion simple (1992)
  • Virginie Despentes

    Virginie Despentes
    Virginie Despentes, née Virginie Daget le 13 juin 1969 à Nancy, est une écrivaine et réalisatrice française, à l'occasion traductrice et parolière. Elle a été révélée par son roman Baise-moi (1994), dont elle a ensuite réalisé l'adaptation cinématographique (2000). Son plus grand succès à ce jour est la trilogie Vernon Subutex publiée entre 2015 et 2017 et qui a été adaptée en série télévisée. Elle est membre de l'académie Goncourt du 5 janvier 2016 jusqu'à sa démission le 6 janvier 2020.
  • La Femme Gelée

    La Femme Gelée
    La Femme gelée est le troisième roman d'Annie Ernaux, publié en 1981. Annie Ernaux raconte l’histoire d’une jeune fille qui s’est mariée à un étudiant, alors que tous deux étaient animés de théories idéales sur l’égalité des sexes. Le couple est rapidement rattrapé par les conventions sociales, et la jeune professeure se trouve seule à accomplir les tâches domestiques. Elle peint ainsi le portrait d'une femme dans les années 60 et met en avant les limites de l’émancipation féminine à l'époque.
  • Banksy

    Banksy
    Banksy est le pseudonyme d'un artiste britannique anonyme, actif depuis les années 1990. Il est connu pour son art urbain satirique (ou street art) et comme réalisateur de films. L'artiste utilise la peinture au pochoir pour faire passer ses messages, qui mêlent souvent politique, humour et poésie. Les œuvres de Banksy sont des images humoristiques, parfois combinées avec des slogans. Avec des personnages allégoriques, Banksy dénonce les problèmes de société.
  • The Big Lebowski

    The Big Lebowski
    The Big Lebowski est un film américano-britannique, sorti en 1998, réalisé par Joel Coen et écrit en collaboration avec son frère Ethan. C'est une comédie de 117 minutes.
  • 50 fables d'Esope, de Jean de la Fontaine et de Jean Anouilh

    50 fables d'Esope, de Jean de la Fontaine et de Jean Anouilh
    C'est un recueil de fables d’Ésope, de Jean de la Fontaine et de Jean Anouilh.
  • Period:
    400
    to
    500

    5ème siècle

  • Period:
    500
    to
    600

    6ème siècle

  • Period:
    600
    to
    700

    7ème siècle

  • Period:
    700
    to
    800

    8ème siècle

  • Period:
    800
    to
    900

    9ème siècle

  • Period:
    900
    to
    1000

    10ème siècle

  • Period:
    1000
    to
    1100

    11ème siècle

  • Period:
    1100
    to
    1200

    12ème siècle

  • Period:
    1200
    to
    1300

    13ème siècle

  • Period:
    1300
    to
    1400

    14ème siècle

  • Period:
    1400
    to
    1500

    15ème siècle

  • Period:
    1500
    to

    16ème siècle

  • Period: to

    17ème siècle

  • Period: to

    18ème siècle

  • Period: to

    19ème siècle

  • Period: to

    20ème siècle

  • Period: to

    21ème siècle