L'évolution des arts de la table

  • 101

    La préhistoire - 3 000 000 d'années

    La préhistoire - 3 000 000 d'années
    L’homme vivait de la cueillette, de la chasse et de la pêche.
    La découverte du feu transforme l’alimentation en acte social où on se réunit dans des grottes pour consommées les bêtes chassées. 10.000 ans avant notre ère, naissait l'agriculture. Le blé, les lentilles, l'orge furent les premiers végétaux à être cultivés et les chèvres, moutons, bœufs et porcs ont été les premiers à être élevés.
  • 201

    L'Antiquité - 3500 avant JC

    L'Antiquité - 3500 avant JC
    Les Grecs et les Romains sont spécialisés dans la réalisation de poteries fines et apportent un certain luxe à la table. Les Romains commenceront aussi à produire des objets en verre.
    Les philosophes grecs avait pour tradition des banquets privés au cours desquels les convives mangeaient, buvaient et prononçaient des discours.
  • 500

    Le Moyen-Age 500 à 1000

    Le Moyen-Age 500 à 1000
    Les repas en position allongée sont définitivement abandonnés au profit de la position assise. La vaisselle en céramique est progressivement remplacée par de la vaisselle en verre mais il n'y a que très peu d'ustensiles. Les nobles ont des couteaux en or, les pauvres ont des cuillers et des écuelles en bois.
  • Jan 1, 1000

    Le Moyen-Age 1000 à 1500

    Le Moyen-Age 1000 à 1500
    Les tables possèdent de grandes nappes dont les convives se servent pour s'essuyer. Il n’y a pas encore de manières à table : on mange le plus souvent avec les doigts et on jette les restes aux chiens. Sur la table des nobles, on y trouve du sel et des ensembles à épices (grand signe de richesse).
  • Jan 1, 1500

    La Renaissance

    La Renaissance
    Les manières à table apparaissent chez les nobles vers 1530. Catherine de Médicis (1519-1589) apporte la fourchette (à deux dents), la faïence fine et la verrerie mais on continue de manger avec les doigts. A table, les bancs du Moyen-Age sont remplacés par des sièges individuels, la serviette est devenue systématique.
    La Rennaissance
  • Le XVII ème

    Le XVII ème
    Les bonnes manières à table sont connues et respectées.Les couverts deviennent individuels, le couteau et la fourchette (à trois dents) sont posés à droite de l'assiette, La serviette et les verres sont posés sur la table nappée. Les repas festifs sont organisés sous formes de buffets fastueux, richement décorés et très structurés, à l'image des jardins à la Française alors très à la mode.
  • Le XVII ème (suite)

    Le XVII ème (suite)
    Tous les convives n'ont pas accès aux mêmes mets et c'est la préséance qui permet de déterminer qui a droit à quoi. C'est le travail des Maîtres d'Hôtel d'organiser ce service où tous les mets sont disposés en respectant une parfaite symétrie, on nomme ce type de service le service à la française.
  • Le XVIII eme

    Le XVIII eme
    Les mets exotiques arrivent progressivement : café, thé, chocolat tandis que les épices se démocratisent un peu dans la cuisine populaire. Ces mets nouveaux exigent de nouveaux ustensiles et récipients pour pouvoir être servis.
  • Le XVIII ème siècle

    Le XVIII ème siècle
    Le peuple, lui découvre les premiers cafés. Les pays musulmans ont depuis longtemps coutume de s'asseoir et de discuter tout en buvant le café. A Paris, on dénombre déjà presque 900 cafés qui deviennent très vite d'importants lieux d'échanges et de discussions (surtout en période de pré-révolution).
  • Le XIX ème siècle

    Le XIX ème siècle
    Ainsi, avec la Révolution, chacun pouvait accéder à la gastronomie réservée alors à la noblesse. Paris devient la capitale gastronomique incontestée en Europe. Avec cette nouvelle forme de restauration, le grand service à la française est donc inadapté. Un nouveau type de service apparaît alors : le service à la russe. Il permet de servir les plats les uns après les autres.
  • Le XIX ème siècle

    Le XIX ème siècle
    Seules quelques grandes familles continuent le service à la française car il est dangereux à l'époque d'exposer sa fortune à travers de fastueuses tables.
    A cette époque il y a 3 repas dans la journée : le déjeuner, vers 11 h, le dîner vers 6 heures, repas le plus important de la journée, le souper vers 8 heures, qui disparaîtra au fil du siècle.
  • Le XX ème siècle

    Le XX ème siècle
    L'hôtellerie passe au stade d'industrie. La multiplication des restaurants se poursuit et certains cuisiniers font fortune. Les livres consacrés à cet art se trouvent de plus en plus et sont à la portée de chacun. Le début du siècle voit de grands cuisiniers. Auguste Escoffier, surnommé "l'Empereur des Cuisiniers", sera le codificateur de la grande cuisine grâce à son ouvrage " Le guide culinaire ". En salle, le travail s'organise autour de trois méthodes : française, anglaise et russe.
  • Création du Guide Michelin

    Création du Guide Michelin
    Le guide Michelin</a>En 1900, à l'occasion de l'exposition universelle de Paris,est créé le premier guide "Michelin" afin d'aider les premiers automobilistes à trouver un gîte, un couvert et de quoi entretenir ou réparer leur automobile dans les régions qu'ils visitent.
    <a href='http://fr.wikipedia.org/wiki/Guide_Michelin' >
  • Création des Appellations d'Origine Contrôlée

    Création des Appellations d'Origine Contrôlée
    C'est la création des Appellations d’Origine Contrôlées par Pierre Le Roy de Boiseaumarié, dit le baron Le Roy, vigneron à Châteauneuf-du-Pape. (Vaucluse).
  • Apparition des fast-food en France

    Apparition des fast-food en France
    En 1972, apparaît la première franchise de vente de hamburgers qui ouvre ses portes à Créteil.
  • Le repas gastronomique

    Le repas gastronomique
    Le repas gastronomique des Français " est l'intitulé sous lequel l'histoire, l'originalité et l'identité des repas gastronomiques français ont été inscrits sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité le 16 novembre 2010 par l'UNESCO. Ce repas comporte au moins quatre services pour célébrer l’art du " bien manger " et du " bien boire " ».
    Le repas gastronomique des français"