ECSF 317

  • 551 BCE

    Confucius

    Confucius
    Confucius était professeur et philosophe important durant la Chine ancienne. Pendant une époque où les valeurs chinoises étaient en danger, Confucius a pris la responsabilité d'éduquer les citoyens selon sa propre philosophie, basée sur l'intégrité, la compassion, la discipline en soi et l'amour pour les autres. Sa philosophie est devenue la philosophie officielle de Chine et aujourd'hui il est considéré un des plus importants philosophes de l'histoire. [Courant : critique et citoyen]
  • Period: 551 BCE to 479 BCE

    Confucius (551 BCE - 479 BCE)

    Période : ............................................................... Empire de Chou Naissance : ........................................................ Qufu, Chine (551) Mort : .................................................................. Qufu, Chine (479)
    Sources consultées : (The Biography.com website, 2019)
  • 1190

    Lunyu (Confucius)

    Lunyu (Confucius)
    Publié par les disciples confusionistes (notamment philosophe Zhu Xi), « Lunyu » (1190) est un des quatre livres qui compile les doctrines et les pensées philosophiques de Confucius. C'est ici où la citation célèbre et le principe de base de Confucius « Ce que vous ne voulez pas fait, ne le faites pas aux autres. » (Lunyu, 12.2, 6.30) est enregistré.
  • John Amos Comenius

    John Amos Comenius
    Considéré comme le père de l'éducation moderne, John Amos Comenius était philosophe et pédagogue tchèque. Il était le début de nombreuses idées utilisées durant le 21e siècle, comme les textes illustrés, un environnement d'apprentissage confortable et même un curriculum équilibré. Venant d'une époque religieuse, il basait beaucoup de ses principes sur la Chrétianisme, mais ses contributions peuvent être vues dans des institutions religieuses et non. [Courant : béhavioriste, humaniste]
  • Period: to

    John Amos Comenius (1597 - 1670)

    Période : .................................... Saint-Empire romain germanique Naissance : ........................................ Margrave de Moravia (1597) Mort : ................................................ Amsterdam, Pays-Bas (1670)
    Sources consultées : (Brisebois, Ozmun et Rieder, 2019), (« John Amos Comenius », 2019)
  • Influence tchèque (Comenius)

    Influence tchèque (Comenius)
    Après sa mort, John Amos Comenuis est devenu encore plus célèbre. La république Czech reconnait le 28 mars, l'anniversaire de Comenius, comme la journée des enseignants et Comenius était même le visage du billet de 200 couronnes tchèques.
  • Voltaire

    Voltaire
    François-Marie Arouet (connu comme Voltaire dans ses écritures) était auteur et philosophe français qui a joué un rôle central durant le siècle des Lumières et durant la Révolution française. Comme écrivain réformiste, la plupart de ses écritures questionnaient l'autorité de l'église et du roi, argumentant que tout doit être soutenait par la raison et par la logique. Sa série de rédactions, « Lettres philosophiques » (1734) a critiqué la société des Anglais. [Courant : Critique et citoyen]
  • Period: to

    Voltaire (1694 - 1778)

    Période : ........................................................ Siècle des Lumières Naissance : .................................................... Paris, France (1694) Mort : .............................................................. Paris, France (1778)
    Sources consultées : (Pomeau, 2019)
  • Jean-Jacques Rousseau

    Jean-Jacques Rousseau
    Jean-Jacques Rousseau était écrivain, musicien et philosophe. Il a basé la plupart de ses philosophies sur son idée que les êtres humains sont nés purs, mais sont corrompus par la société. En écrivant de nombreuses rédactions et livres, Rousseau a incité beaucoup de controverse, devenant criminel en France vers la fin de sa vie. Comme Voltaire, il est cité comme une des inspirations principales de la Révolution française. [Courant : humaniste, constructiviste, socioconstructiviste]
  • Period: to

    Jean-Jacques Rousseau (1712 - 1778)

    Période : ........................................................ Siècle des Lumières Naissance : ................................................ Genève, Suisse (1712) Mort : ................................................. Ermenonville, France (1778)
    Sources consultées : (Howard, Kainat et Krug, 2019), (Vienneau, 2017)
  • Lettres philosophiques (Voltaire)

    Lettres philosophiques (Voltaire)
    « Lettres philosophiques » (1734) était une série de rédactions qui critiquaient le gouvernement et la société anglais. Cette oeuvre était extrêmement controversée, mais a posé beaucoup de questions théoriques et philosophiques à propos de ceux qui étaient au pouvoir et était un des facteurs qui a incité la Révolution française.
  • Johann Pestalozzi

    Johann Pestalozzi
    Inspiré par les écritures de Jean-Jacques Rousseau, Johann Pestalozzi était instituteur et philosophe suisse centré sur le bien-être de ses élèves. Croyant que les êtres humains sont nés avec leurs talents, Pestalozzi a créé de nombreuses institutions consacrées à l'éducation égale des élèves en entier. Grâce au contenu de ses écritures et à ses efforts comme instituteur, l'Assemblé nationale de France lui a donné le titre de Citoyen d'honneur de la République française. [Courant : humaniste]
  • Period: to

    Johann Pestalozzi (1746 - 1827)

    Période : ........................................................ Siècle des Lumières Naissance : .................................................. Zurich, Suisse (1746) Mort : ............................................................ Brugg, Suisse (1827)
    Sources consultées : (Keunang, Tremblay et Van Dyke, 2019), (« Johann Heinrich Pestalozzi », 2019)
  • Émile ou De l'éducation (Rousseau)

    Émile ou De l'éducation (Rousseau)
    « Émile » ou « De l'éducation » (1762) était une série de 5 livres qui expliquaient la philosophie de l'éducation de Jean-Jacques Rousseau. Les livres suivaient la vie d'un tuteur qui avait le pouvoir absolu sur son élève (Émile). Le tuteur a isolé l'élève et l'a exposé aux stimuli lentement, parce qu'il voulait construire un individu et non un citoyen. Ce livre était interdit en France à cause de sa vue de l'Église catholique. À cause de cela, Rousseau est devenu criminel de France.
  • L'institute Pestalozzi pour les jeunes filles

    L'institute Pestalozzi pour les jeunes filles
    Fondée en 1806 à Yverdon, Suisse, cette institution était consacrée à l'éducation des jeunes filles. Dans cette époque, l'éducation pour les filles n'était pas aussi commune que l'éducation pour les garçons, alors cette institution était un pas vers l'égalité. (1806 - 1837)
  • L'institute pour élèves sourds-muets

    L'institute pour élèves sourds-muets
    Cette institution établie en 1813 par Johann Pestalozzi était consacrée à l'éducation des élèves ayant des difficultés visuelles ou auditives. Ceci a permis à l'éducation et à l'étude des élèves normalement en désavantage à ce temps. (1813 - 1869)
  • La maison des pauvres de Clendy

    La maison des pauvres de Clendy
    Une institution fondée en 1818 par Johann Pestalozzi ayant but d'enseigner aux pauvres également qu'aux riches, cette institution s'est fermée un an plus tard pour que les élèves puissent rejoigner ceux du Château (une autre école). (1818 - 1819)
  • Margaret McMillan

    Margaret McMillan
    Margaret McMillain était pédagogue, enseignante, auteure et chercheuse impliquée dans le bien-être de ses élèves. À cause des conditions de vie mauvaise durant son époque, elle misait l'accent sur l'hygiène et l'alimentation de ses élèves. Elle faisait également ses propres recherches sur des enfants pour vérifier ses théories. Avec son travail fort, l'Angleterre et l'Écosse ont finalement eu des réformes améliorant la condition de vie des enfants. [Courant : socioconstructiviste, humaniste]
  • Period: to

    Margaret McMillan (1860 - 1931)

    Période : ..................................................... Révolution Industrielle Naissance : ....................................... New York, États-Unis (1860) Mort : .................................................... London, Angleterre (1931)
    Sources consultées : (Hamm, Rotaru et Schultz, 2019), (« Margaret McMillan », 2019)
  • Alexander Sutherland Neill

    Alexander Sutherland Neill
    Alexander Sutherland Neill était pédagogue et écrivain anglais qui a publié plus de 20 livres durant sa vie. Selon sa philosophie de l'éducation, les enfants devraient apprendre des connaissances qui leur importent, pas celles ciblées par les parents ni celles ciblées par leurs enseignants, pour qu'ils puissent vivre leur propre vie unique. Avec cette philosophie, il a créé un environnement où les élèves pourraient être plus indépendants. [Courant : humaniste, libertaire, critique et citoyen]
  • Period: to

    Alexander Sutherland Neill (1883 - 1973)

    Période : .......................................................... Guerres mondiales Naissance : ............................................. Forfar, Angleterre (1883) Mort : ................................................ Aldeburgh, Angleterre (1973)
    Sources consultées : (Bowen-Diaz, Noreen et Parker, 2019), (« A. S. Neill », 2019)
  • Jean Piaget

    Jean Piaget
    Jean Piaget, connu comme le représentant principal du constructivisme, est psychologue, biologiste et auteur suisse. Sa philosophie de l'éducation incluant la théorie des stades de développement qui argumentaient non seulement que les enfants devraient entrer l'école à 6 ans au lieu de 5 ou 4, mais également que certains sujets ne peuvent pas être enseignés aux élèves avant qu'ils se soient rendus au propre stade. Au total, Piaget a écrit plus de 450 ouvrages. [Courant : constructiviste]
  • Lev Vygotski

    Lev Vygotski
    Lev Semionovitch Vygotski était psychologue russe. Selon lui, il y avait deux grands facteurs qui ont un impact sur les enfants. Premièrement, les enfants sont des êtres sociale, et la médiation pédagogique par un adulte peut faciliter et guider l'apprentissage de l'élève. Deuxièmement, la zone prochaine de développement pourrait accélérer le développement cognitif de l'élève si c'est utilisé d'une manière efficace, ce qui argument un développement rapide. [Courant : socioconstructiviste]
  • Period: to

    Jean Piaget (1896 - 1980)

    Période : ............................................................. Temps modernes Naissance : ............................................ Neuchâtel, Suisse (1896) Mort : .......................................................... Genève, Suisse (1980)
    Sources consultées : (Vienneau, 2017), (« Jean Piaget », 2019)
  • Period: to

    Lev Vygotski (1896 - 1934)

    Période : .............................................................. Révolution russe Naissance : ............................................ Orsha, Biélorussie (1712) Mort : ......................................................... Moscow, Russie (1778)
    Sources consultées : (Vienneau, 2017), (« Lev Vygotsky », 2019)
  • La loi sur les enfants (McMillan)

    La loi sur les enfants (McMillan)
    Avec l'effort mis par Margaret McMillan dans la protection et le bien-être des enfants, une campagne pour de meilleures conditions de vie pour les enfants a été créée. Cela a culminé dans « La loi sur les enfants » (1908) en Angleterre et en Écosse, qui avait pour but de protéger les enfants contre les mauvais traitements, la cruauté et la négligence.
  • Benjamin Bloom

    Benjamin Bloom
    Respecté autour du monde, Benjamin Bloom était psychologue et chercheur américain qui est connu pour ses contributions au domaine d'apprentissage et d'enseignement. Il a montré qu'il faut dépenser beaucoup de temps pour devenir expert dans une matière et que le travail fort surmonte les talents innus. Avec les informations qu'il a découvertes, il a changé la manière dont la population générale perçoit l'éducation et l'apprentissage des matières. [Courant : cognitiviste, constructiviste]
  • LA CONCEPTION BÉHAVIORISTE

    LA CONCEPTION BÉHAVIORISTE
    Le béhaviorisme est un courant pédagogique qui est défini comme un apprentissage stimulus-réponse (ou action-réaction). Cet apprentissage met les bonnes réponses en valeur et est directement lié aux conséquences de l'environnement. Le béhaviorisme comme conception était présenté en 1913 par théoricien John B. Watson dans son livre « La psychologie telle que la conçoit un béhavioriste » (1913) et c'est pour cette raison que John Watson est vu comme le père du béhaviorisme. (Vienneau, 2017)
  • Period: to

    Benjamin Bloom (1913 - 1999)

    Période : .............................................................. Temps modernes Naissance : ......................................... Lansford, États-Unis (1913) Mort : .................................................... Chicago, États-Unis (1999)
    Sources consultées : (New World Encyclopedia, 2016)
  • Jerome Bruner

    Jerome Bruner
    Jerome Bruner était chercheur et psychologue américain qui utilisait les théories de Piaget et de Vygotsky comme base pour ses propres unes. Il pensait que toute information peut être enseignée aux élèves si elle est modifiée selon le niveau de développement atteint par l'élève. Il misait également l'accent sur l'autoapprentissage, pensant qu'elle pourrait fonctionner en tangente avec la médiation d'un enseignant ou d'un adulte. [Courant : constructiviste, socioconstructiviste]
  • Period: to

    Jerome Bruner (1915 - 2016)

    Période : ............................................................. Temps modernes Naissance : ................................. New York City, États-Unis (1915) Mort : ........................................... New York City, États-Unis (2016)
    Sources consultées : (Vienneau, 2017), (« Jerome Bruner », 2019)
  • LA CONCEPTION CONSTRUCTIVISTE

    LA CONCEPTION CONSTRUCTIVISTE
    Le courant constructiviste est une conception de l'apprentissage qui théorise que l'apprentissage est affecté par la structure cognitive unique de l'apprenant et par ses connaissances et expériences antérieures. Selon cette conception, l'apprentissage est une construction personnelle de la réalité. Ce courant était élaboré durant les années 1930/40 par Piaget et par Vygotski, les deux possédant leurs propres théories, mais n'a pas vu l'usage en salle de classe avant 1990. (Vienneau, 2017)
  • LA CONCEPTION SOCIOCONSTRUCTIVISTE

    LA CONCEPTION SOCIOCONSTRUCTIVISTE
    Le socioconstructivisme est une modification du courant constructiviste. Il a pris ses mêmes inspirations de Piaget et Vygotski, mais aussi de l'inspiration de Bruner. Cette conception est interactionnelle, où l'apprentissage est fourni par l'interaction entre les apprenants et par leur climat d'apprentissage. Ceci est une construction de réalité collective. Il faut aussi noter que la distinction entre ces deux courants se trouve principalement en Amérique et non en Europe. (Vienneau, 2017)
  • Pensée et langage (Vygotski)

    Pensée et langage (Vygotski)
    « Pensée et langage » (1934) écrit par Lev Vygotski était le livre qui a présenté Vygotski au monde entier, mais pas quand il a été publié. Ce livre n'était pas très populaire dans l'Union soviétique et a dû attendre jusqu'à sa traduction anglaise en 1962 qu'il soit devenu bien connu aux États-Unis. Cependant, il fallait attendre une autre 23 ans (jusqu'à 1985) avant qu'il soit traduit en français.
  • Les stades de développement (Piaget)

    Les stades de développement (Piaget)
    Établi en 1936, Jean Piaget basait ses recherches sur sa théorie des stades de développement. Selon lui, les enfants développent leurs capacités dans 4 étapes concrètes: le stade sensorimoteur (0 à 18 mois), le stade préparatoire (18 mois à 7/8 ans), le stade des opérations concrètes (7 à 11/12 ans) et le stade des opérations formelles (11 à 15/16 ans).
  • LA CONCEPTION COGNITIVISTE

    LA CONCEPTION COGNITIVISTE
    Basé sur les interactions entre l'apprenant et son environnement, le cognitivisme est un courant pédagogique dans l'éducation. Ce courant est directement lié au traitement de l'information et porte attention à la pensée critique et aux stratégies cognitives et métacognitives. Venant des années 1950 avec le travail de Bruner (1956), de Broadbent (1958) et de Sperling (1960), cette conception prend inspiration du béhaviorisme et des intelligences artificielles. (Vienneau, 2017)
  • La taxonomie de Bloom (Cognitive)

    La taxonomie de Bloom (Cognitive)
    Probablement la contribution le plus importante et bien connue de Benjamin Bloom est sa taxonomie cognitive. Publiée dans son livre « Taxonomy of Educational Objectives, Handbook 1: Cognitive Domain » (1956), elle montre que l'acquisition de connaissances suit une échelle constructive où chaque rang démontre des tâches cognitives de plus en plus complexes, ce qui aide les évaluateurs et les enseignants. [Niveaux : Connaissance, Compréhension, Application, Analyse, Synthèse, Évaluation]
  • LA CONCEPTION HUMANISTE

    LA CONCEPTION HUMANISTE
    L'humanisme est un courant pédagogie personnalisé qui se base sur le fait que les connaissances sont subjectives. Il est influencé directement par l'engagement de l'élève et voit l'apprentissage comme développement personnel. L'humanisme vient des temps anciens et on voit ses influences sur nombreux philosophes comme Jean-Jacques Rousseau. Cependant, le vrai terme « humaniste » était vu pour la première fois en 1958 et a pris son origine de psychologue américain Abraham Maslow. (Vienneau, 2017)
  • Summerhill ... (A. S. Neill)

    Summerhill ... (A. S. Neill)
    « Summerhill : A Radical Approach to Child Rearing » (1960) était un livre écrit par Alexander Sutherland Neill pour discuter des philosophies et des pratiques utilisées dans son institution du même titre. C'était dans ce livre où il a expliqué au public comment il dirigeait ses cours et comment il laissait aux élèves le choix des sujets qu'ils apprendraient.
  • Studies in Cognitive Growth (Bruner)

    Studies in Cognitive Growth (Bruner)
    « Studies in Cognitive Growth » ou « Recherches dans le grandissement cognitif » (1966) est où Jerome Bruner a établi une de ses théories de l'apprentissage cognitive principale. Son modèle d'acquisition de concepts a 3 sections : un mode actif (la manipulation d'objets), un mode iconique (la représentation visuelle) et un mode symbolique (la reconnaissance des symboles de lecture y compris ceux des mathématiques et des sciences).
  • LA CONCEPTION CRITIQUE ET CITOYENNE

    LA CONCEPTION CRITIQUE ET CITOYENNE
    Le courant pédagogique critique et citoyen est construit d'aspects interpersonnels, intrapersonnels, sociaux et environnementaux. Il est lié directement à la pensée critique et l'engagement social dans un effort de développer un individu responsable. Ce courant est plutôt un résultat de mouvements de citoyens inquiétés des enjeux sociaux, mais est aussi le résultat des efforts de Matthew Lipman qui est crédité d'avoir commencé les cours de philosophie pour les enfants en 1970. (Vienneau, 2017)