l'énergie éolienne

Timeline created by angelecathala
  • l'apparition de l'aérogénérateur

    Un aérogénérateur est un générateur qui produit du courant électrique à partir de l’énergie cinétique du vent. Il s'agit le plus souvent d'une éolienne destinée à la production d'électricité.
  • l'étymologie du mot éolienne

    l'étymologie du mot éolienne
    En 1885, Ernest-Sylvain Bollée, inventeur de l'éolienne Bollée, utilise le mot « éolienne » pour la première fois comme nom commun à partir de l'adjectif substantivé (énergie éolienne). Le mot trouve sa place dans le Larousse en 1907.
  • la première éolienne

    la première éolienne
    1890 : La première éolienne dite « industrielle » permettant de générer de l'électricité est mise au point par le Danois Poul La Cour, permettant de fabriquer de l'hydrogène par électrolyse de l'eau.
  • l'éolienne « Lykkegard »

    le danois Paul Lacour créa dans les années suivantes l'éolienne « Lykkegard » , dont il vend soixante-douze exemplaires en 1908.
  • le mât de l'éolienne

    le mât de l'éolienne
    Mesurant plusieurs dizaines de mètres de haut (10 à 100 mètres), il est surplombé par la nacelle et le rotor. L'énergie produite est acheminée le long de ce pilier pour rejoindre la centrale. Une échelle est également accessible aux techniciens pour rejoindre le sommet ou le panneau de commande de la structure.
  • la nacelle de l'éolienne

    la nacelle de l'éolienne
    Ce bloc comprend le rotor, le générateur et le multiplicateur. A l'arrière de celle-ci sont disposés un anémomètre et une girouette permettant de calculer la force et la direction du vent. Grâce à ces informations, la nacelle et le rotor tournent automatiquement afin de mieux capter le souffle du vent
  • le rotor de l'éolienne

    le rotor de l'éolienne
    Sans celui-ci, l'énergie cinétique du vent ne pourrait pas être transformée. Les deux à trois pales composant cette hélice la «récupèrent», ce qui les fait tourner à une certaine vitesse. La différence de pression entre les faces des pales enclenche le mouvement du rotor, en transformant l'énergie cinétique en énergie mécanique.
  • le multiplicateur de l'éolienne

    Plus les pales sont grandes, plus le rotor tourne lentement (entre 5 à 15 tours par minute). En revanche, le générateur nécessite une vitesse de rotation oscillant entre 1000 à 2000 tours par minute pour produire de l'électricité. Aussi, le multiplicateur agit comme une boîte de vitesse et accélère la vitesse du rotor.
  • le générateur de l'éolienne

    le générateur de l'éolienne
    Il récupère l'énergie mécanique, produite par le rotor et accélérée par le multiplicateur, puis la transforme en énergie électrique. Cette dernière ensuite traitée par le convertisseur puis augmentée par le transformateur, afin de pouvoir être acheminée vers le réseau électrique. Pour cela, elle parcourt un câble descendant le long du mât et rejoint, sous terre, la centrale électrique.
  • la plus grande ferme éolienne au monde

    la plus grande ferme éolienne au monde
    La Ferme éolienne de Gansu, province du Gansu, en Chine, est le plus important parc du monde avec 5 160 MW de puissance en novembre 2010.
  • le classement des Etats-unis dans la production d'énergie éolienne

    le classement des Etats-unis dans la production d'énergie éolienne
    Les États-Unis étaient jusqu'en 2015 le plus grand producteur mondial d'électricité éolienne, mais en 2016 ils ont été dépassés par la Chine et se trouvent en 2017 au 2e rang avec 256,8 TWh, soit 22,9 % de la production éolienne mondiale, contre 286,1 TWh pour la Chine (25,5 %
  • la chine, le plus gros producteur d'énergie éolienne au monde.

    La Chine était en 2018 au 1er rang mondial pour la production d'électricité éolienne avec 31 % du total mondial, devant les États-Unis (23 %).
  • la plus haute éolienne au monde

    En 2019, le prototype de l'Haliade X, installé à Rotterdam, d'une puissance de 12 MW, atteint 260 m de haut