8f5d52de32 123512 guerre cent ans combat trente image

Une nouvelle organisation de l'empire : la féodalité

  • 650

    L'émergence d'une nouvelle religion, le pape dépassé

    L'émergence d'une nouvelle religion, le pape dépassé
    A partir du milieu du 7ème siècle, une nouvelle religion apparaît, de plus un nouveau danger vient frapper l'Occident, c'est la pression arabo-musulmane qui s'exerce particulièrement en Espagne. La nouvelle religion qui vient de l'Orient va se propager très vite. En 711, elle prend pied en Espagne, elle conquiert l'Orient et submerger l'Afrique chrétienne.
  • Period: 650 to 720

    Une ère d'expansion

    Cette période est marquée par l'expansion, il faudra 33 ans pour venir à bout des Saxons, il va fonder en Hambourg, il s'étend très loin vers le Nord-Ouest. Ils ont écrasé les Lombards, Rome va devenir l'une des capitales impériales, l'autre étant Aix-la-Chapelle.
    Il y a donc une certain envie de restauration de l'Empire Romain, mais plus étendu dans le Nord Est du royaume Franc.
  • 670

    Un personnage éminent : le maire du palais

    Un personnage éminent : le maire du palais
    Un certain personnage commence à se dégager de l'entourage du roi, il s'agit du maire du palais. Il prendra le nom de prince à partir de 670. C'est lui qui exerce à présent la puissance. En effet, il va exercer la majorité du pouvoir.
  • Period: 700 to 1100

    Evolution lente qui va permettre l'émergence de la féodalité

    A la fin du 8ème siècle, les liens d'hommes à hommes se généralisent (sous les Pippinides pour avoir un réseau de fidélité). Puis courant du 9ème siècle, l'effacement progressif du pouvoir royal, central, va permettre l'émergence de puissances centrifuges (les comtés). Et enfin la structure carolingienne va perdurer jusqu'au 12ème siècle, où vont apparaître des constructions institutionnelles qui vont amorcer l'Etat.
    Donc nous avons un basculement lent.
  • 722

    Le Pape se sent en danger

    Le Pape se sent en danger
    A la suite de l'émergence de l'islam, le pape se sent en danger, et pour cela, il fait appel à Charles Martel, puisque l'empereur d'Orient s'avère impuissant. Charles Martel, maire du palais à cette époque, va prendre la défense de la chrétienté. Il va donc organiser la controffensive avec une armée qui se professionnalise. Charles Martel va donc distribuer des terres à ces guerriers, ce qui va permettre de recueillir des fidèles, le roi est complètement dans l'ombre.
  • 733

    Une bataille tournante : la bataille de Poitiers

    Une bataille tournante : la bataille de Poitiers
    Pas une bataille très importante, elle va marquer un point d'arrêt. Un pillage a lieu à Saint-Martin de Tours est arrêté à Poitiers. Certes, les têtes de pont sont arabes dans le Sud mais elles ne progressent plus. Bataille de Poitiers qui a eu un grand écho dans le monde franc. Donc avec cette conquête arabe, on va penser maintenant en terme d'Europe.
  • 751

    Un nouveau roi : Pépin le Bref

    Un nouveau roi : Pépin le Bref
    Le trône d'Austrasie est laissé vacant pendant 7 ans. Le maire du palais va devenir plus important que le roi, et avec cette alliance avec l'Eglise. Pépin le Bref prend le pouvoir. Il cherche à se légitimer. Et pour cela, il fait appel à l'Eglise, et en particulier au rituel du sacre. Alors en 751, Pépin le Bref est sacré avec l'accord du pape.
  • 754

    Le sacrement de Pépin le Bref

    Le sacrement de Pépin le Bref
    Pépin le Bref est sacré par le Pape lui-même, ainsi que son épouse et ses fils. Toute la famille bénéficie de la légitimité chrétienne. De plus, avec ce sacrement, le Pape récupère certaines terres en Italie, il va donc exercer une certaine part du pouvoir temporel. Ces terrains sont les états pontifiés, jusqu'en 1851, ils vont perdurer, c'est le Vatican.
  • 768

    Charlemagne sur le trône

    Charlemagne sur le trône
    Charlemagne monte sur le trône. Il accède au pouvoir, il est le fils du Pépin le Bref. En 771, son frère meurt, et par la même occasion, il va écarter ses neveux du trône. L'unité de royaume est préservé, ouf !!!
  • 800

    Couronnement de Charlemagne

    Couronnement de Charlemagne
    Le noël de l'an 800, Charlemagne vient assister à la messe de noël auprès du Pape, ce dernier prend la couronne et vient couronner Charlemagne. Donc Charlemagne se fait couronner et pas oindre. Mais ce qu'il faut retenir que c'est le pape qui couronne Charlemagne, c'est symbolique, le pape fait l'empereur, l'empereur ne se fait pas. Donc l'Eglise a une position prééminente, elle peut faire et défaire l'empereur.
  • 800

    Division du territoire en comtés

    A partir du 9ème siècle, le territoire est divisé en comtés, on en dénombre 600 ou 700 comtés.
  • 802

    Un nouvel acteur le missi dominici

    Un nouvel acteur le missi dominici
    Le missi dominici est envoyé par le Roi pour faire des tournées d'inspection, ils sont par deux, un laïque et un ecclésiaste, pour se surveiller mutuellement et pour diversifier les compétences. Ils diffusent les ordres et reçoivent les plaintes des populations. Ils ne se laissent pas paraître comme des puissants locaux et sont peu corruptibles. Ils vont disparaître avec l'affaiblissement du pouvoir royal.
  • 802

    Capitulaire de 802

    Capitulaire de 802
    Tous les hommes libres doivent prêter serment au roi, mais ce capitulaire aura un effet contreproductif, il sera plutôt vu comme un signe de faiblesse du pouvoir royal.
  • 813

    Le successeur de Charlemagne: Louis le Pieux

    Le successeur de Charlemagne: Louis le Pieux
    Charlemagne couronnera son fils pour lui succéder. Il faut rappeler que Charlemagne apparaît comme le restaurateur de l'Empire Romain
  • 816

    Couronnement de Louis le Pieux par le Pape

    Couronnement de Louis le Pieux par le Pape
    Louis le Pieux se fait intronisait par le Pape, en tant qu'empereur.
  • 817

    Ordinatio Imperii

    Ordinatio Imperii
    Louis le Pieux organise sa succession dans un texte, l'ordonnance de l'Empire, ce texte rédigé par les conseillers du roi, soit les ecclésiastiques, permet à l'aîné d'exercer la majorité du pouvoir. En effet, ses cadets recevront une petite partie des terres très éloignées, pour éviter qu'ils puissent faire alliance pour détrôner leur aîné. Ainsi, on privilégie l'unité du royaume. On voit aussi que cette idée que le pouvoir royal est quelque chose de particulier.
  • 822

    Naissance de Charles le Chauve

    Naissance de Charles le Chauve
    Louis le Pieux a un nouveau fils et ça va tout changer
  • 823

    Louis le Pieux renonce à l'ordonnance de l'empire

    Louis le Pieux renonce à l'ordonnance de l'empire
    Louis le Pieux va faire réviser l'ordonnance de l'empire au profit d'un partage égalitaire entre ces fils. Ce qui va provoquer la colère de Lothaire (l'aîné), et mais aussi un cycle de guerres. Où même le Pape interviendra, pour déposer puis rétablir Louis le Pieux. Ces querelles familiales, vont bien entendu affaiblir le pouvoir royal. Puisqu'il se produit un véritable jeu d'alliances, les terres du roi se voient dilapidées et la noblesse se renforce.
  • 840

    Mort de Louis le Pieux

    Mort de Louis le Pieux
    Louis le Pieux meurt, mais les trois fils sont toujours vivants. En 842, Louis le Germanique et Charles le Chauve font une alliance, mais ces deux rois ne sont comprennent plus, ils ne parlent plus la même langue. Louis est en Orient et parle Allemand, tandis que Charles est en France et parle le vieux Français. Ce qui donne un serment de Strasbourg assez étonnant.
  • 843

    Charles le Chauve accession au trône sous une forme contractuelle

    Charles le Chauve accession au trône sous une forme contractuelle
    En 843, il y a un partage de m'empire entre les petits-fils de Charlemagne, Charles le Chauve, doit souscrire à un traité, qui le reconnaît roi sous conditions, il s'engage à ne pas révoquer les puissants laïques et ecclésiastiques injustement et s'engage envers ses sujets.
  • 843

    L'alliance remporte la guerre civile

    L'alliance remporte la guerre civile
    L'alliance remporte donc la guerre, Lothaire conserve le titre impérial mais possède une bande de territoire qui est à la diagonale entre le royaume de la Francia (dont Charles en est le roi) et la Germanie (dont Louis en est le roi). C'est la Lotharingie, mais c'est un domaine qui n'est pas politiquement viable.
  • 847

    Capitulaire de Mersen

    Capitulaire de Mersen
    Charles le Chauve va demander à ce que tous les hommes libres rentrent dans un réseau de fidélité, en effet, si on est fidèle du seigneur, on sera fidèle du roi. Mais ceux sont les Capétiens qui vont véritablement réussir à faire une hiérarchie vassalique.
  • 848

    Sacrement de Charles le Chauve

    Sacrement de Charles le Chauve
    Charles le Chauve est sacré. Le Roi ne tient donc plus sa légitimité de sa dynastie ou de la religion, mais de l'approbation, du pouvoir d'investiture par les puissants.
  • 855

    Mort de Lothaire

    Mort de Lothaire
    Lothaire meurt, il faut partager la Lotharingie en trois. Ainsi, l'empereur n'a plus qu'un neuvième du pouvoir du Roi de base. Le pouvoir est encore plus affaiblit. Le titre impérial revient à Charles le Chauve.
  • 864

    Le Capitulaire de Pitres

    Le Capitulaire de Pitres
    Charles le Chauve vient interdire l'édiction de châteaux adultérins sans l'autorisation du roi, sans l'accord du roi. Donc, il y a une volonté de maintenir le contrôle sur l'indépendance et l'autonomie grandissante des seigneurs.
  • 877

    Le Capitulaire de Quierzy sur Oise

    Le Capitulaire de Quierzy sur Oise
    Le pouvoir royal largement affaibli, les décisions prises sont l'œuvre de négociations entre le Roi et les grands dans le plaide, assemblée de tous les hommes libres. En effet, en 877, Charles le Chauve part en expédition militaire en Italie, veut que le plaide approuve son fils sur le trône, et pour cela, il va concéder aux comtes l'hérédité de leur mandat. En effet, si les comtes meurent pendant leur expédition, leurs fils peuvent prendre leur siège.
  • 877

    Renforcement de la tonalité contractuelle des décisions impériales

    Renforcement de la tonalité contractuelle des décisions impériales
    En effet, il y a un renforcement car on va intégrer à présent dans une rituel du sacre, une promesse, le roi doit prendre ses engagements avant le sacre. Et ça se produit pour la première fois sous Louis le Bègue.
  • Period: 877 to 987

    Le pouvoir royal a un caractère électif

    De 877 à 987, il faudra l'accord du plaide pour être souverain, alors cette décision a un caractère électif, puisqu'elle suppose un consensus entre les puissants. Mais si la monarchie a un caractère électif, elle s'affaiblit. Alors que les fonctions de comptable, elles, se renforcent, c'est un phénomène centrifuge.
  • 884

    La fin des Capitulaires

    La fin des Capitulaires
    Les Capitulaires sont des législations, des lois, de véritables lois, certains sont additionnels aux lois barbares, mais d'autres sont porteurs d'instructions envoyées par l'empereur. Et d'autres sont autonomes, ils sont valables par eux-mêmes. Et à partir de 884, les Capitulaires n'existent plus. Le pouvoir royal n'est plus en mesure de les faire respecter, il est trop affaibli. Les capitulaires sont des contrats qui portent sur l'organisation du pouvoir, principalement.
  • 886

    Victoire de Eudes contre les Normands

    Victoire de Eudes contre les Normands
    A partir du 9ème siècle, une certaine famille parvient à se dégager, elle est très puissante et possède le territoire entre la Loire et la Seine. Robert le Fort, premier de la famille, va mourir glorieusement sur le champ de bataille. Tandis que son fils Eudes va libérer Paris des Normands. Mais où est l'empereur ?
  • Period: 888 to 898

    Les Robertiens deviennent régents

  • 890

    Un vassal a plusieurs seigneurs

    Un vassal a plusieurs seigneurs
    Le premier cas connu, où un vassal peut avoir plusieurs seigneurs est dans les alentours de la fin du 9ème siècle.
  • 900

    Un nouveau titre de noble : le vicomte

    Un nouveau titre de noble : le vicomte
    A partir du 10ème siècle, apparaît un nouveau titre de noblesse, le vicomte, il est le subordonné du comte.
  • 911

    Le titre impérial disparaît

    Le titre impérial disparaît
    Puisque le titre impérial est resté dans la famille de Lothaire qui ne possède qu'un neuvième des terres du pouvoir. Le titre va peu à peu disparaître. L'expression qui devient le monopole de la partie occidentale est celle de Roi des Francs. Le dernier empereur sera donc Charles le Chauve
  • Period: 922 to 936

    Les Robertiens sont à nouveau régents

  • 936

    Les Robertiens deviennent Ducs des Francs

    Les Robertiens deviennent Ducs des Francs
    Puisque le pouvoir royal devient électif, il n'est plus obligatoire que ce soit des Carolingiens au pouvoir, et qu'il y ait un partage du royaume. Ainsi les Robertiens vont devenir régents. Mais ils sont considérés soit comme des régents, donc pas des rois, soit des usurpateurs, donc ils vont prendre le titre de Duc des Francs, ce qui va leur permettre de doubler le roi et de subordonner les puissants à eux, ils font donc écran au roi.
  • 987

    De nouveau un Robertien sur le trône

    De nouveau un Robertien sur le trône
    Le résultat de la concentration du pouvoir fait le Duc des Francs va permettre le retour d'un Robertien sur le trône, il s'agit de Hugues Capet, à présent, la dynastie s'appellera les Capétiens.
  • 1000

    Généralisation de l'hérédité du fief

    Généralisation de l'hérédité du fief
    Le fief passe du vassal à son fils, en effet, on suppose que les vertus du père passent dans le fils. C'est un facteur de stabilité pour le seigneur. Pour autant, le seigneur va perdre le contrôle sur la sélection des vassaux. Donc finalement ce lien personnel ne les unit plus trop. Bien que le le fils va prêter un nouvel hommage et un serment de fidélité au seigneur.
  • 1050

    Apparition de l'hommage lige

    Apparition de l'hommage lige
    Pour contrecarrer les conflits entre différents seigneurs qui possèdent le même vassal, on va mettre en place ce qu'on appelle l'hommage lige. L'hommage prioritaire, c'est-à-dire que cet hommage fait priorité sur les autres hommages. Et c'est au moment de rendre l'hommage qu'on décide s'il s'agit d'un hommage lige ou non.
  • 1090

    Généralisation du phénomène avoir plusieurs seigneurs

    Généralisation du phénomène avoir plusieurs seigneurs
    Ce phénomène où un vassal peut avoir plusieurs seigneurs va se généraliser à la fin du 11ème siècle. Les liens d'exclusivité vont se relativiser.
  • 1095

    Les croisades

    Les croisades
    A partir du 11ème siècle, c'est le début des départs en croisade, les vassaux qui n'accompagnent pas le seigneur, doivent le soutenir financièrement puisque l'équipement coût cher et que le voyage coûte cher aussi.
  • 1100

    Apparition du terme fief

    Apparition du terme fief
    Le terme fief vient remplacer celui de bénéfice. En effet, c'est un lien matériel qui unit le vassal à son seigneur. Il le reçoit pour le remercier de sa fidélité et de ses services rendus pour le seigneur. Le fief vient après le serment de fidélité. Donc c'est un bénéfice rétrocédé en précaire. Mais il existe aussi des bénéfices verbo regis, c'est-à-dire des bénéfices donnés par le roi. Cela va être aussi un moyen de déléguer le pouvoir royal.
  • 1100

    Apparition du terme pyramide féodo-vassalique

    Apparition du terme pyramide féodo-vassalique
    Ce sont l'ensemble des cellules indépendantes que le vassal et son seigneur constituent, qui vont petit à petit se structurer pour former une pyramide féodo-vassalique
  • 1108

    Refus de rendre hommage au Roi

    Refus de rendre hommage au Roi
    Le ducs d'Aquitaine, de Normandie, de Bourgogne refusent de rendre hommage au Roi, ils refusent de lui reconnaître un service, mais ils lui reconnaissent quand même un respect qui lui est dû. C'est le pire moment de la monarchie. Ainsi, la principauté devient à leurs vassaux, et parviendront à avoir une influence effective dans les grands fiefs. Donc de plus en plus d'indépendance dans les fiefs.
  • 1150

    Une nouvelle sanction : le désaveu

    Une nouvelle sanction : le désaveu
    Le seigneur n'a prêté serment de fidélité, il n'encoure donc pas la sanction du parjure (couper la main qui a prêté serment), mais le mauvais seigneur peut faire face au désaveu. C'est-à-dire, que son vassal ne le reconnaît plus comme seigneur, il va tenir son fief du seigneur du seigneur. Il va donc être court-circuité. Le vassal a donc désormais un lien direct avec le seigneur du seigneur.
  • 1200

    Apparition de deux classes : la noblesse et la roture

    Apparition de deux classes : la noblesse et la roture
    Il va se produire une fracture entre les hommes libres. En effet, l'aristocratie va s'ouvrir peu à peu aux hommes libres, pour former une élite militaire, c'est la naissance de la chevalerie, donc professionnalisation de l'armée. Mais ceux qui n'intègrent pas l'armée, vont être rejetés dans une condition beaucoup moins favorable: la roture.
  • 1200

    Le service d'ost (armée)

    Le service d'ost (armée)
    Progressivement le service militaire se réduit, et à partir du 13ème siècle, on va parler de service d'ost (armée) de 40 jours, pendant 40 jours, les vassaux vont se battre et au 40ème jour, ils vont rentrer chez eux, qu'ils aient gagner ou non. En effet, plus le service sera précisé, plus il sera limité à la tâche que le vassal doit accomplir et rien de plus.
  • Period: 1337 to 1453

    Guerre de 100 ans

    Avec cette guerre, cette guerre nationale, elle va supposer une armée nationale permanente, des ressources permanentes, donc une administration. Et finalement, la guerre va supposer l'Etat.
  • 1550

    Apparition du terme féodalité

    Apparition du terme féodalité
    Le terme de féodalité n'apparaît que rétrospectivement, il qualifie les relations à l'époque du Moyen-Âge. Donc le terme est postérieur.