Quels sont les gains obtenus par les Noirs aux États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale ?

  • Document 8 : Le vote des Noirs

    Document 8 : Le vote des Noirs
    Entre 1876 et 1964, les municipalités et les États du Sud mettent des règles pour limiter le droit de vote des Noirs. Ils imposent des frais électorale très élevés qui empêchent les Noirs pauvres de se présenter. Ils instituent des tests de connaissances pour limiter l’inscription aux listes et exclure les Noirs. La situation évolue dans les années 1960. Entre 1970 et 1980, 18 représentants noirs font leur entrée, le nombre des maires noirs a augmenté contrairement au nombre d’électeurs noirs.
  • Document 2 : Des lois contre la ségrégation

    Document 2 : Des lois contre la ségrégation
    La lutte pour les droits des Noirs a de grands succès dans les années 1950 et 1960. Le gouvernement adopte diverses lois pour obtenir une plus grande égalité aux Noirs. Les principales sont : 1957 : loi interdisant la ségrégation en matière électorale.1961 : loi interdisant la ségrégation dans les transports routiers.1964 : loi interdisant la discrimination basée sur la race, la couleur, la religion ou le sexe (Civil Rights Act).1968 : loi interdisant la ségrégation dans le logement.
  • Document 9 : Les neufs de Little Rock Central High School

    Document 9 : Les neufs de Little Rock Central High School
    En 1954, la Cour suprême déclare inconstitutionnelle la ségrégation raciale dans les écoles. Malgré cela, lors de la rentrée scolaire de 1957, les partisans de la ségrégation raciale empêchent des élèves afro-américains d’entrer dans leur école. Le gouverneur de l’Arkansas envoie la Garde nationale pour bloquer l’entrée de l’école aux étudiants noirs. Trois semaines plus tard, pour faire respecter la loi, le président envoie des troupes de l’armée afin d’escorter ces neuf élèves à leurs classes.
  • Document 5 : L’affaire Rosa Parks

    Document 5 : L’affaire Rosa Parks
    En 1955, Rosa Parks prend place à l’avant d’un autobus de Montgomery. Cette section est réservée aux Blancs. Malgré les demandes du conducteur, elle refuse de céder sa place. Elle se fait arrêter par la police et reçoit une amende de 15$ qu’elle conteste. Pour la soutenir, Martin Luther King organise une campagne de 381 jours de boycottage contre la compagnie d’autobus. En 1956, la Cour suprême déclare que la ségrégation raciale dans les autobus va à l’encontre de la Constitution des États-Unis.
  • Document 1 : Des sit-in

    Document 1 : Des sit-in
    Dans un restaurant pour les Blancs, les pacifistes noirs s’assoient et attendent que quelqu’un vienne prendre leur commande. Le propriétaire appelle la police, qui les déloge et les expulse. Puis, ils reviennent au restaurant, toujours plus nombreux. La vague de sit-in commence en 1960,en Caroline du Nord, lorsque quatre étudiants noirs refusent de quitter le comptoir de lunch d’un magasin réservé aux Blancs. En 1961, plusieurs étudiants, noirs et blancs, auront participé à plusieurs sit-in.
  • Document 4 : La ségrégation raciale

    Document 4 : La ségrégation raciale
    Au début des années 1960, la ségrégation raciale continue de s’imposer dans les États du Sud, du Nord et l’Ouest. Des lois interdisent les mariages mixtes, la séparation des races dans les écoles et dans les bâtiments publics. Un Noir ne peut entrer chez un Blanc du sud qu’en empruntant la porte de derrière, doit descendre du trottoir lorsqu’il croise un Blanc, balaie le magasin mais ne sert pas les clients blancs, peut faire un shampooing à une cliente blanche mais non lui mettre les bigoudis.
  • Document 6 : Des écarts persistants

    Document 6 : Des écarts persistants
    La période de lutte pour l’égalité des droits a permis pleins d'avancées dans le domaine économique. Les changements économiques et politiques ont entraîné une grande mobilité économique et procuré plus d’opportunités à une partie de la population noire. Le tiers de la population noire qui a pu profiter des opportunités pour améliorer sa situation a eu comme effet de laisser derrière eux un groupe de Noirs au plus bas de l’échelle sociale, fragmentant ainsi plus l’Amérique noire.
  • Document 3 : J’ai fait un rêve...

    Document 3 : J’ai fait un rêve...
    Le 28 août 1963,des personnes participent à la marche vers Washington pour le travail et la liberté. Il y a ainsi des demandes :que cesse la ségrégation raciale dans les écoles, que des lois soient adoptées pour garantir les droits des Noirs, notamment dans le monde du travail, qu’un salaire minimum de 2$ de l’heure soit accordé à tous les travailleurs, que les activistes des droits civiques soient protégés de la police. C’est à l’occasion de cette marche que Martin Luther prononce son discours.
  • Document 7 : Les tensions

    Document 7 : Les tensions
    En 1964, la tension raciale est telle que le moindre incident entre Noirs et Blancs donne lieu à un véritable déchaînement de violence. C’est par exemple le cas à Newark et à Detroit où des faits racistes donnent lieu à de violentes émeutes qui, par un phénomène de réaction , se propagent dans les communautés voisines. Ces éruptions de violence se répètent tous les étés et à travers tout le pays, de la Floride à Cleaveland en passant par Watts, Chicago, ou la région de New York, jusqu’en 1970.