Les négociations constitutionnelles _El-Hachem_407

  • Period: to

    Parti libéral du Québec

  • Period: to

    Parti progessiste-conservateur

  • Period: to

    Union nationale

  • Period: to

    Parti libéral du Canada

  • Period: to

    Parti libéral du Québec

  • La Charte de Victoria

    La Charte de Victoria
    En 1968, P.E.T. veut inclure une déclarations des droits de la personne dans la constitution Canadienne. Daniel Johnson, premier ministre veut plus de reconnaissance des droits de la province. En 1970, Robert Bourassa est le nouveau premier ministre du Québec mais il refuse de signé. PM du Canada : P.E.T.
    PM du Québec : Robert Bourassa Résultat : refusé
  • Period: to

    Parti québécois

  • Référendum sur la souveraineté-association

    Référendum sur la souveraineté-association
    Aux yeux du parti Québécois, le Québec devrait être indépendant. Il gérerait ses problèmes politiques, économiques sociaux et culturelles. Le Parti voudrait aussi garder une association économique avec le Canada, par exemple, en conservant l'argent canadienne. Pm : Pierre Elliott Trudeau (PL) René Lévesque (PQ)
    Résultat : Non l'emporte avec 59,4%
  • La nuits des longs couteaux

  • Rapatriement de la constitution

    Rapatriement de la constitution
    Le premier ministre canadien Pierre Elliot Trudeau veut changer la constitution. Cela n'exige pas le consentement de toutes les provinces, mais cela le rendra plus légal. Le Québec veut la souveraineté . Dans la nuit du 4 au 5 novembre 1981, les premiers ministres provinciaux et Jean Chrétien se sont rencontrés en secret, tandis que le Québec n’engageait pas de négociations. Ceci est la "Nuit des longs couteaux". PM du Canada : P.E.T.
    Pm du Québec : René Levesque Statut : accepté
  • Period: to

    Parti libéral du Canada

  • Échec de l’accord du lac Meech

        Échec de l’accord du lac Meech
    Le Parti libéral du Québec de Robert Bourassa est au pouvoir. Il tentera de réintégrer le Québec dans la Constitution canadienne avec l'aide de Brian Mulroney, premier ministre du Canada. À l'exception du Manitoba et de Terre-Neuve, les législatures des autres provinces l'acceptent. PM du Canada : Brian Mulroney
    PM du Québec : Robert Bourassa Statut : refusé
  • Commission Bélange-Campeau

  • Period: to

    Parti libéral du Canada

  • Échec de l’accord de Charlottetown

    Échec de l’accord de Charlottetown
    Il a été proposé par le premier ministre canadien Brian Mulroney et le gouvernement provincial. Le Parti libéral du Québec de Robert Bourassa détient le pouvoir. Il s'agit d'un projet sur l'avenir politique de la constitution québécoise. Le Canada a tenu un référendum en 1992. Le taux de rejet pour l'ensemble de la population canadienne est de 54%. PM du Canada : Brian Mulroney
    PM du Québec : Robert Bourassa Statut : rejeté
  • Period: to

    Parti québécois

  • Référendum sur la souveraineté

    Référendum sur la souveraineté
    Après l'échec de l'accord de Charlottetown, les idées souverainistes du Québec sont renforcer. Le Parti Québécois, ayant pris le pouvoir, organise un référendum sur la souveraineté. Ce mouvement de référendum ne sera pas avec association et il permettrait au Québec de géré ses problèmes à lui tout seul. PM : Jacques Parizeau (PQ) Jean Chrétien (PL)
    Résultat : Non remporte avec 50,6%
  • Loi sur la clarté référendaire

    La Cour suprême du Canada a souligné qu'il est impossible pour le Québec d'établir un État indépendant. Cependant, si le vote en faveur de la souveraineté est jugé clair, la Fédération canadienne doit négocier . Le premier ministre canadien Jean Chrétien a adopté une loi qui stipule que toute négociation sur la souveraineté doit être basée sur le résultat et le texte du référendum. PM du Canada : Jean Chrétien
    PM du Québec : Lucien Bouchard Statut : adopté
  • Scandale des commandites et Commission Gomery

    Scandale des commandites et Commission Gomery
    En 1995, des fonds publics ont été utilisés pour parrainer un programme destiné à promouvoir le Canada au Québec. Des questions sur la gestion irrégulière du plan ont forcé le premier ministre canadien Paul Martin à mettre sur pied un comité d'enquête sur le plan de commandite. Cette campagne publicitaire est appelé la «Commission Gomery». Le comité est dirigé par John Gomery. PM du Canada :
    PM du Québec :
  • Reconnaisssance du Québec en tant que nation la chambre des communes

    Steve Harper reconnait le Quebec en tant que nation la chambre des communes