Carte beaupré

L'histoire de la Côte-de-Beaupré

  • Jan 1, 1535

    Passage de Jacques Cartier

    Passage de Jacques Cartier
    Jacques Cartier, lors de sont deuxième voyage, décrit les avantages que la Côte-de-Beaupré offrirait pour la colonisation Française.
  • Period: to

    Fortification de Québec

    Mesurant 4,6 km de long, les fortifications ont été bâties du 17e au 19e siècle. Celles-ci représentent l’évolution du système défensif du Québec durant cette période. Sa construction témoigne de la part des architectes et des dirigeants une défense contre les Anglais, mais aussi contre des révoltes locales possibles. Québec restera toutefois une ville ouverte jusqu'aux attaques anglaises de 1690 qui ont touché la Côte-de-Beaupré avant de s'attaquer à la ville de Québec.
  • Fondation de Québec

    Fondation de Québec
    En 1608 Samuel de Champlain fonde Québec. Suite à cela le développement de la Cote-de-Beaupré.
  • Le grenier de Québec

    Le grenier de Québec
    Samuel de Champlain construit la première ferme de la Vallée du Saint-Laurent à Cap Tourmente pour approvisionner la colonie. On l'appel alors le ''le grenier de Québec''.
  • La Seigneurie de Beaupré

    La Seigneurie de Beaupré
    La Seigneurie de Beaupré s'étend alors de la Chute Montmorency à Baie-Saint-Paul. Elle apartient maintenant à Antoine Cheflault de la Renardière. La Cote-de-Beaupré accueil les premières familles souches de la Nouvele-France. On compte une vingtaine de famille dans la région. La Cote-de-Beaupré devient alors le berceau de l'Amérique française.
  • Compagnie de Beaupré

    Compagnie de Beaupré
    On assiste à la naissance de la compagnie de Beaupré. elle voit a augmenter l'établissement des habitants sur le territoir.
  • Carte de la Seigneurie de Beaupré

    Carte de la Seigneurie de Beaupré
    Jean Bourdon, un arpenteur, cartographie la majorité des terres de la Seigneure de Beaupré.
  • Period: to

    Règnes de Monseigneur François de Laval

    La totalité des parts de l'ancienne compagnie de Beaupré son acquise par l'éveque Mgr François de Laval. Il fut le premier évêque de Québec. Dès le début de son règnes, il fut batir une grande et une petite ferme pour nourrir les étudiants-prêtre de son séminaire. Il a aussi mit en place plusieurs projets agricoles qui ont permit de développer la région. il cèda son règne en 1680 au Sémianiare de Québec.
  • Création des 12 premières paroisses

    Création des 12 premières paroisses
    Création des 12 premières paroisses, dont l'Ange-Gardien, Château-Richer et Sainte-Anne-de-Beaupré.
  • Period: to

    Séminaire de Québec

    Suite au règnes de Mgr François de Laval, le Séminaire de Québec prend la rel`ve et assure la gestion de la seigneurie pendant près de 200 ans, soit jusqu'en 1854 lors de l'abolition du régime seigneuriale.
  • Avenue Royale

    Avenue Royale
    Mgr François de Laval effectu le premier tracé de l'Avenue Royale qui relie la Cote-de-Beaupré à Québec. Celle-ci facilitera l'accès aux deux villes et permettera de distribuer plus facilement les aliments à la Capitale.
  • Attaque de Phips

    Attaque de Phips
    26 vaisseaux Anglais s'arrête devant la Cote-de-Beaupré. Ils s'installe alors sur les cotes de Beaupré en dressant vers eux les canons. Les milices canadienne à Beaupré empêche les Anglais de passer le territoire en les attaquent constament jusqu'à la fin du siège. Malgré que les Anglais n'ont pu réussir à prendre le territoir de Beaupré, ils ont détruit plusieurs installations telle que la ferme de la Canardière et tué le bétail des habitants.
  • Traité d'Utrech

    Traité d'Utrech
    La signature du traité d'Utrech met fin aux batailles entre la France et la Grande-Bretagne et leur colonie respective. Les Britaniques possedent maintenant l'Acadie et controle de plus en plus l'entré du fleuve Saint-Laurent ce qui isole de plus en plus la Nouvelle-France et ralenti son développement colonial.
  • Paroisse de Saint-Joachim

    Paroisse de Saint-Joachim
    Suite aux querelles maintenant terminées avec les Anglais, la seigneurie peut de nouveau se développé.
  • James Murray

    James Murray
    James Murray, premier gouverneur de la colonie apres la victoire des Anglais, installa son quartier général dans l'église de l'Ange-Gardien. Malgré l'habitude des Anglais à tout détruire après leur passage, ils laissèrent l'église intact selon les commandements que Wolfe avait donné de ne pas détruire les lieux sacrés.
  • Parc de la Chute Montmorency

    Parc de la Chute Montmorency
    Le 26 juin 1759, Wolfe établie son quartier général près de la chute Montmorency.
    31 juillet 1759, on assiste à la bataille de Montmorency. Trois vaisseaux anglais s'avancent vers la falaise. Les troupes anglaises tentent d'escalader celle-ci. Après une journée de bataille on dénombre 443 morts Anglais et 60 morts Français.
  • L'arrivé de Wolfe

    L'arrivé de Wolfe
    Le commandant Wolfe s'installe sur l'île d'Orléans où il débuta le sacage. Ensuite, la rive sud fut la proie des Anglais qui saccagere et brulairent tout ce qu'il trouvait sur leur passage. C'est ensuite quet oute la Cote-de-Beaupré fut démolie à son tour. Ils ont volés le bétail et brûlé les maisons et les fermes. Plus de 1400 batiments y ont été détruits et saccagés. Seules les églises ont été épargné par les Anglais. C'est alors que les colonies deviennent Anglaises.
  • Caveaux à Légumes

    Caveaux à Légumes
    Les caveaux à légumes ont été construits au cours du 19e siècle. ils servaient à conserver les récoltes toutes l'année, autant en hiver qu'en été. Ils protégais celle-ci des grandes chaleures et des grands froids en conservant une température d'eviron 4 degrés celsius. Cette technique de conservation à été laissé par les autochtones qui occupait la région au début de la colonisation. Ils creusaient des caveaux dans les terres agricoles pour y mettre leur récoltes.
  • Premier pèlerinage organisé

    Premier pèlerinage organisé
    Le 19e siècle fût marqué par le développement de la dévotion religieuse. La Cote-de-Beaupré se voit en croissance et en expension grâce au tourisme religieux tel que les pèlerinages. Cet apport économique, ainsi que la demande touristique, permet de développer les infrastructures toursitiques, les voies de transport et les instalations. L'église de Sainte-Anne est alors construite et sera nommé un peu plus tard Basilique Sainte-Anne. Celle-ci fut un point tournant pour le tourisme religieux.
  • Industrialisation

    Industrialisation
    À partir des années 1850, le Québec connait les débuts de la révolution industrielle. Partout dans les grandes villes on voit de plus en plus d'usine faire leur apparation. Sur la Cote-de-Beaupré, celle-ci permet de créer beaucoup d'emploi tant sur le chemin de fer, dans des usines de textile, des fonderies, distilleries. On voit aussi le tourisme éclore dans la région, principalement religieux. Cette période permet de mettre en valeur les ressources de la région. La ville se modernise.
  • Inauguration de la Nouvelle-Église de Sainte-Anne-de-Beaupré

    Inauguration de la Nouvelle-Église de Sainte-Anne-de-Beaupré
    Construite sur le site de la première église de Sainte-Anne-de-Beaupré qui avait été construite en 1658. La nouvelle église sera officiellement consacré en 1878. En 1886 le Pape Léon Xlll désignera l'église le titre de basilique mineur. Ce fût la deuxième église catholique au nord du Mexique à recevoir se titre. Elle brula en 1922 et dès 1923 on commancait la construction de la nouvelle église, celle-ci fût consacré en 1976 et demeure toujours inachevé.
  • Chemin de fer

    Chemin de fer
    Construction d'un chemin de fer reliant Québec et Sainte-Anne-de-Beaupré. celui-ci permettant aux personnes de venir facilement sur le territoir, mais aussi de développer les industries de la région en facilitant l'approvisionnement et le transport des matériaux et des produits d'une ville à l'autre. La Cote-de-Beaupré ce voit alors en plein essor industriel et touristique.
  • P'tit train de Sainte-Anne

    P'tit train de Sainte-Anne
    Inauguration du P'tit train de Sainte-Anne. Celui-ci permettait aux habitants et aux touristes de se déplacer dans la ville. Attraction et transport en commun qui était très apprécié dans la région.
  • Cotton Mill

    Cotton Mill
    Installation de la Cotton Mill près de la chute Montmorency. Une usine de textile qui favorisa le développement de la région.
  • Hôtellerie

    Hôtellerie
    Suite au développement touristique de la région, plusieurs établissement on vue le jour au cours des années en 1895 on en comptais déjà une quinzaine pour accueillir les visiteurs sur la Cote-de-Beaupré.
  • Développement économique

    On assiste à la naissance de plusieurs industries et compagnies dans la région. La manufacture de fibre et de carton s'installe à l'Ange-Garien. La compagnie Toussaint qui produit plusieurs variétés de vin à Chateau-Richer, qui est toujours en place d'ailleur et attire plusieurs touristes dans la région.
  • Développement de la région

    On assiste au développement de la région municipale. De nouvelle municipalité s'installe et se développe permettant à la région d'accroître sa population et ses activités économiques.
  • Sainte-Anne Power Company

    Sainte-Anne Power Company
    Un barrage et un moulin écorceur s'installe sur la rivière Sainte-Anne. Dirigé par la Sainte-Anne Power Company elle offre des emplois dans la région.
  • Beaupré

    Beaupré
    Création de la municipalité de Beaupré. Contitué d'une part des municipalité de Sainte-Anne -de-Beaupré et de Saint-Joachim. Les travailleurs du chemin de fer et les travailleurs des usines s'étant installé sur le territoir on demander que cette région est sa propre municipalité.
  • Le chemin de croix de Sainte-Anne-de-Beaupré

    Le chemin de croix de Sainte-Anne-de-Beaupré
    Le chemin de croix quatorze station d’environ cinq personnages grandeur nature coulés en fonte bronzé fait par l’artiste Émile Roy. Chaque scène représente différents moments de la Passion du Christ. Elles ont été coulées dans des ateliers de Vaucouleurs en France et installées entre les années 1913 et 1945. Situé dans le sanctuaire de la basilique Sainte-Anne, la création du chemin de croix démontre l'interêt du tourisme religieu par son développement.
  • Boulevard Sainte-Anne

    Boulevard Sainte-Anne
    L'avenue royale étant de plus en plus achalendé, on construit le boulevard Sainte-Anne pour facilité les déplacements. C'est alors que le transport par chemin de fer pris fin.
  • Mont-Sainte-Anne

    Mont-Sainte-Anne
    Inauguration officiel du la station de ski du Mont-Sainte-Anne. Cette attraction touristique toujours en fonction qui s'est développé au fil du temps comporte maintenant des établissements d'hébergement, plusieurs pistes de ski, de ski de fond et raquettes, elle offre aussi plusieurs activité de plein air et attire des milliers de vistieur chaque année.
  • Réserve Nationale de Faune de Cap Tourmente

    Réserve Nationale de Faune de Cap Tourmente
    Création de la réserve national de faune de Cap Tourmente. Cet attrait touristique important de la région attire plusieurs visiteurs chaque année et permet d'observer des miller d'oies des neiges.
  • Ni vue ni cornu

    Ni vue ni cornu
    Cet attrait est artistique urbain. C’est une galerie et un atelier d’art. Elle propose des œuvres de 40 artistes de la région qui sont sélectionné. L’entreprise agit comme pôle de référence pour la région de la Côte-de-Beaupré en art culturel. Installée dans un bâtiment historique construit en 1885. C’est l’un des derniers vestiges des hôtels du temps des grands pèlerinages. Elle est située tout près de la Basilique Sainte-Anne.