Défi Histoire 2019

  • Period: to

    Nouvelle-France

    Document 2
    Document 5
    Document 8
    Document 10
    Document 12
    Document 15
  • Fondation de Montréal

    Fondation de Montréal
    Document 10
    Aspect: Socioculturel La Société de Notre-Dame de Montréal pour la conversion des sauvages de la Nouvelle-France, fondée par Jérôme Le Royer de la Dauversière et par Jean-Jacques Olier, a comme objectif de créer une village avec des missionaires afin de vivre avec des Amérindiens convertis. Avec l'aide de Paul de Chomedey de Maisonneuve et de Jeanne Mance, ils obtiennent la propriété de l'île de Montréal.
  • Construction du premier hôpital de Montréal: l'Hôtel-Dieu

    Construction du premier hôpital de Montréal: l'Hôtel-Dieu
    Document 2
    Aspect: Socioculturel Suite à la fondation de Montréal, Jeanne Mance, une religieuse arrivée en Nouvelle-France, a fait comstruire l'Hôtel-Dieu en 1645. En 1659, trois hospitalières de St-Joseph se sont ajoutées à ses rangs afin de soigner les malades, hommes ou femmes. L'Hôtel-Dieu fut le seul hôpital de Montréal jusqu'en 1822 et il a été incendié trois fois, soit en 1695, 1721 puis en 173&.
  • L'expédition de Radisson et Des Groseillers

    L'expédition de Radisson et Des Groseillers
    Document 15
    Aspect: Économique Radisson, captif par les Iroquois autour de 165, a appris leurs langue et coutumes. Il est retourné dans la colonie, afin d'entreprendre une expédition avec Des Groseillers qui avait pour but de relancer l'approvisionnemnt de fourrures. Ils explorent le Sud et l'Ouest des Grands Lacs, en 1659 et 1660, et ont rapporté énormément de fourrures. Leur retour a créée une nouvelle façon de procéder aux échanges de fourrues, se rendre directement aux Amérindiens.
  • Les nouveaux propriétaires de Montréal

    Les nouveaux propriétaires de Montréal
    Document 12
    Aspect: Socioculturel Suite aux échecs de la Compagnie des Cent Associés, le Roi de France reprend le contrôle de la colonie en 1663. La société de Notre-Dame, fondatrice de Montréal, donne la propriété aux Sulpiciens, une compagnie religieuse, formée de prêtre présents sur l'ile depuis 1657. Ils encadraient déjà spirituellement les colons et leur rôle deviendra de plus en plus important suite à la concession de l'ile en leur mains.
  • La Grande Paix de Montréal

    La Grande Paix de Montréal
    Document 5
    Aspect: Politique Ce traité de paix entre les Autochtones et les Français de la colonie mit fin aux guerres iroquoises. La nation fut obligé d'être neutre face aux conflits impliquant les Anglais et les Français. En 1701, cette paix fut signée par le gouverneur de l'époque, Louis-Hector de Callière et un peu plus d'une trentaine de chefs et représentants des différentes Premières Nations sur le territoire de la Nouvelle-France.
  • La Capitulation de Montréal

    La Capitulation de Montréal
    Document 8
    Aspect: Politique En 1760, quand James Murray faisait brûler les fermes des derniers rebels et que l'armée de Jeffrey Armherst arrivait prés de la ville de Montréal, le gouverneur Vaudreil a accepté de les conditions de reddition. Ces dernières impliquent que la colonie française devienne une colinie britannique. Certains droits des Canadiens sont conservés comme celui de pratiquer la religion catholique. Suite à la signature du traité de Paris, se droit est abolis...
  • Period: to

    Régime britannique

    Document 4
    Document 8
    Document 9
  • Création de l'Université McGill

    Création de l'Université McGill
    Document 4
    Aspect: Socioculturel Créée lar le marchand James McGill en 1821, l'université fut fondée sur les terrains personnel de l'homme qui souhaitait contribuer au développement de la métropole. La villa devenue une école fut agrandie grâce à des dons comme ceux provennant de William Molson ou de John Redpath. C'est en 1885, que l'édifice, qui comptait maintenant une dizaine de pavillons, a pris le nom d'Université McGill.
  • Jacques Viger

    Jacques Viger
    Document 9
    Aspect: Politique C'était le premier maire de Montréal. Il a eu plusieurs métier comme celui de journaliste, capitaine de milice et principale fonctionnaire de l'ile de Montréal. Il est devenu maire en 1833, en gagnant la première élection municipale. C'était lui qui a proposé les premières armoiries et la devise de la ville. Il a passé trois ans comme maire. Il a aussi été président de la Société St-Jean-Baptiste en 1856 et il a fondé la Société historique de Montréal en 1858.
  • Period: to

    Époque contemporaine

    Document 1
    Document 3
    Document 6
    Document 7
    Document 11
    Document 13
    Document 14
    Document 16
  • L'incendie du Parlement

    L'incendie du Parlement
    Document 6
    Aspect: Politique En 1837-1838, les forces britanniques ont causé des dommages dans le Bas et le Haut Canada. Une loi donnant l'indemnité était déjà en vigeur dans ce dernier lorsqu'en 1849, le ministère voulait voter une même loi pour le Bas-Canada. La region à finalement reçus 100 000 livres en compensation. Les commerçants anglophones habitant le Bas-Canada étaient furieux se sont rassemblés au Champs-de-Mars et y ont mis le feu qui s'est étendu et a rasé le parlement.
  • Le pont Victoria

    Le pont Victoria
    Document 14
    Aspect: Économique Contruit entre 1854 et 1859, ouvert en décembre 1859, le pont Victoria, faisant 2790 mètres de long, relit Montréal et la rive sud en passant au-dessus du fleuve St-Laurent. Il a permis de faciliter le transport, soit celui des habitants et des marchandises, entre les deux rives. Au début, il était réservé au train et a été le plus long pont de chemin de fer au monde à l'époque. Il paraît même que certain l'ont déjà considéré comme une 8e merveille du monde.
  • Travaux publics

    Travaux publics
    Document 7
    Aspect: Économique Montréal était en pleine crise économique dès 1932. La station de pomapage McTavish a permis à plus d'un million de personnes d'avoir un accès à l'eau puisque la demande en eau augmentait constamment. Ce chantier est l'un de ceux mis en place par la ville qui ont pu donner du travail aux hommes pères de familles qui étaient aux chômages, laissant de côté les femmes et les célibataires qui n'avaient pas accès aux travaux de construction des égouts, aqueducs, etc.
  • Ouverture de la voie maritime du St-Laurent

    Ouverture de la voie maritime du St-Laurent
    Document 3
    Aspect: Économique Cette longue voie maritime à la fois naturelle et artificielle comprend le fleuve St-Laurent et les Grands Lacs, surtout le lac Érié puisque la voie permet en autre de relier un de ses ports et celui de Montréal. Gérée par le Canada et les États-Unis, l'ensemble de cours d'eau long de 3700 km permet de contourner les chutes Niagara et les rapides de Lachine grâce à une succession d'écluses. Elle fut ouverte en 1959, plus précisément le 25 aveil de cette année-la.
  • Construction de la Place Ville-Marie

    Construction de la Place Ville-Marie
    Document 1
    Aspect: Économique Construite entre 1958 et 1960, la Place Ville Marie, d'environ 3,4 millions de pieds carrés, est un des éléments qui a participé à l'imagine moderne de Montréal. C'est l'un des actifs immobiliers de la métropole les plus importants. De nos jours la place accueille des société cannadiennes et internationales d'importance ainsi que plusieurs entreprises, qui comptent au total environ 10 000 personnes en 2012. Montréal leur offre de la prospérité et plus encore.
  • L'Expo 67

    L'Expo 67
    Document 13
    Aspect: Socioculturel Visitée par plus de 50 millions de personnes, l'Expo 67 s'est étendue du 27 avril au 29 octobre 1967, qui était aussi le centième anniversaire de la Confédération Cannadienne. L'une des plus grandes expositions universelles a laissé des marques dans le paysage de la ville et dans la mémoire du Québec. Les 62 nations, les organisations internationales ainsi que des grandes compagnies du Canada ont présentées leurs opinions sur le thème de la Terre des Hommes.
  • La Crise d'Octobre

    La Crise d'Octobre
    Document 16
    Aspect: Politique En octobre de 1970, les membres du Front de libération du Québec, un mouvement créé en 1960 qui désirait la séparation de la province du pays et qui utilisaient la violence pour arriver à leur fin, a enlevé Richard Cross et Pierre Laporte. Le gouvernement fédéral a envoyé l'armée canadienne dans les rues de la ville. Beaucoup d'arrestations et de perquisitions ont eu lieu et quand le corps mutilé de Pierre Laporte, les membres du FLQ ont été arrêtés.
  • Les Jeux Olympiques de 1976

    Les Jeux Olympiques de 1976
    Document 11
    Aspect: Socioculturel En été 1976, c'est Montréal qui accueille les Jeux Olympiques. Du 17 juillet jusqu'au 1er août, 92 nations pour un grand total de 6084 athlètes, incluant 414 pour le Canada, ont participé à cet évènement de 21 différents épreuves sportives. 3 195 170 spectateurs et 1 milliards de téléspectateurs on pu assité à la première présence de femme dans certaines disciplines, plus précisément en basketball, en aviron et en handball.