Chronologie Sewol

Timeline created by heesoo
In History
  • Naissance de Park Chung Hee (père de Park Geun Hye)

    Naissance de Park Chung Hee (père de Park Geun Hye)
    Park Chung Hee, connu pour être le père de Park Geun-Hye et grande figure de la dictature sud-coréenne, est né en 1917 sous la colonisation japonaise. Dans un contexte de guerre mondiale et de tensions internationale, Park Chung Hee va très vite s’intéresser aux armes et intégrer l’Académie militaire japonaise. Il y deviendra instructeur militaire puis lieutenant. En 1945 il est capitaine de la nouvelle armée coréenne puis en 1950, général lors de la guerre de Corée.
  • Naissance de Park Geun Hye (fille de Park Chung Hee)

    Naissance de Park Geun Hye (fille de Park Chung Hee)
    La fille de Park Chung Hee, Park Geun Hye, naît le 2 février 1952. Lors de l’ascension de son père à la tête de l’Etat elle a donc déjà une dizaine d’années. Elle a vécu une enfance dorée, la vie de "princesse" à l’ombre de son père.
  • KBS est la première chaîne télévisuelle en Corée

    KBS est la première chaîne télévisuelle en Corée
    Le Korean Broadcasting System, (coréen : 한국방송공사, Hanguk Bangsong Gongsa, KBS, Système audiovisuel coréen en français) est un des 4 principaux réseaux sud-coréens de télévision (en). Ce réseau a été fondé par le gouvernement sud-coréen. Le réseau public est principalement connu pour ses journaux télévisés du soir, ainsi que ses feuilletons ou séries télévisées, appelés localement « drama ». Wikipedia
  • Coup d'Etat de Park Chung Hee

    Coup d'Etat de Park Chung Hee
    En 1961, le général Park Chung Hee est l’auteur d’un coup d’État, celui-ci ouvre une période politique autoritaire aussi bien qu’un processus de modernisation du pays. Il prend la suite de la présidence de Syngman Rhee (1948-1960). Syngman Rhee fut le premier président coréen largement soutenu et mis en place par les Américains après la Seconde Guerre Mondiale.
  • Réinstauration de la loi maritale et début de la constitution "Yusin"

    Réinstauration de la loi maritale et début de la constitution "Yusin"
    En prétextant des menaces Park Chung Hee déclare l’état d’urgence en décembre 1971. Dix mois plus tard (octobre 1972), il instaure à nouveau la loi martiale. La nouvelle constitution, appelée "Yusin" est adoptée par un référendum auquel les citoyens, sous le joug de la peur et la contrainte, accordent leur « confiance » en novembre 1972. Cette Constitution transformera la présidence en « dictature légale », c’est le début de la IVème République de Corée du Sud.
  • Assassinat de la mère de Park Geun Hye

    Assassinat de la mère de Park Geun Hye
    Autre facteur pouvant expliquant le durcissement du régime : La Corée du Nord multiplie ses manoeuvres envers la Corée du Sud et organise un attentat visant à assassiner Park Chung Hee le 15 août 1974. Cependant, c’est son épouse qui est touchée et tuée. Cet assassinat entraîne des mesures sécuritaires drastiques, qui contribuent à isoler le président, même si le décès de la 1ère dame, fort aimée du peuple, procura un temps une hausse de la sympathie populaire au malheureux époux.
  • Park Geun Hye devient Première Dame à la place de sa mère

    Park Geun Hye devient Première Dame à la place de sa mère
    Park Chung-hee confie alors à sa fille Park Geun-hye le rôle de Première dame qu’elle doit assumer à la place de sa mère, et ce jusqu’à la mort de son père en 1979, lui aussi assassiné. Lors de cette période, elle ne connaît encore rien à la politique. Pourtant pendant 5 ans, c’est elle qui va accompagner le président Park lors des cérémonies officielles. C’est elle aussi qui accueillit le président des États-Unis Jimmy Carter et sa femme en visite officielle à Séoul en 1979.
  • Assassinat de Park Chung Hee par Kim Jae Kyu, le chef de la Central Intelligence Agency coréenne

    Assassinat de Park Chung Hee par Kim Jae Kyu, le chef de la Central Intelligence Agency coréenne
    Le 26 octobre 1979, au cours d'un repas partagé avec ses conseillers, le président sud-coréen Park Chung-hee est abattu par le chef de la Central Intelligence Agency coréenne (CIAK), Kim Jae Kyu. Peu après la mort de Park, le premier ministre Choi Kyu Hah est assermenté président. Le 6 décembre, Choi Kyu Hah est élu président par les 2 500 membres de la Conférence nationale de réunification.
  • Prise du pouvoir par le militaire Chun Doo-hwan et réinstauration de la loi martiale

    Prise du pouvoir par le militaire Chun Doo-hwan et réinstauration de la loi martiale
    Le timide mouvement de retour aux libertés civiles qui survint à la mort de Park est brutalement bloqué par l'intervention du militaire Chun Doo-hwan qui instaure la loi martiale le 17 mai 1980. Celui-ci est finalement élu à la présidence de la République, mais le fait qu'il ait eu recours à l'armée pour réprimer férocement ses propres citoyens - la répression sanglante d'une révolte et étudiante populaire à Gwangju.
  • Chun Doo-Hwan force les chaînes privées à se fusionner avec les chaînes publiques

    Chun Doo-Hwan force les chaînes privées à se fusionner avec les chaînes publiques
    Dans les années 1980, le Président de l’époque Chun Doo-Hwan imposé une loi où toutes les chaînes privées doivent fusionner avec la chaîne publique (KBS) afin que le dirigeant ait un contrôle total sur les informations le concernant
  • Fondation du journal progressiste Hankyoreh

    Fondation du journal progressiste Hankyoreh
    Classé au centre-gauche, le journal a été fondé en 1988 par des journalistes dissidents, opposants au régime militaire, dans le contexte de libéralisation politique ayant permis la parution de nouveaux titres. Son objectif était de fournir une alternative indépendante, pro-coréenne et orientée à gauche face aux journaux traditionnels (Dong-a Ilbo, Chosun Ilbo) considérés comme aveuglément favorable au monde des affaires et aux États-Unis et opposé à la réunification.(Wikipédia)
  • JO de 1988 en Corée du Sud : ouverture au monde et démocratisation progressive

    JO de 1988 en Corée du Sud : ouverture au monde et démocratisation progressive
    La transition démocratique survint au moment où la Corée du Sud émerge sur la scène internationale en organisant en 1988 les Jeux olympiques d'été à Séoul. Cette occasion permet au pays de faire valoir son « miracle économique ».
  • La Corée du Sud achève sa transition démocratique

    La Corée du Sud achève sa transition démocratique
    1992 marque aussi l'achèvement de la transition démocratique. Il aura fallu attendre 1993 pour voir élu le premier président civil en Corée du Sud. Finalement, tour à tour, les deux leaders de l'opposition au régime militaire accèdent à la présidence : Kim Young-sam (en 1992) et Kim Dae-jung (en 1998).
  • Naufrage du ferry Seohae

    Naufrage du ferry Seohae
    En 1993, le naufrage du ferry Seohae a causé la mort de 293 passagers (https://fr.wikipedia.org/wiki/Naufrage_du_Sewol)
  • Choi Tae Min meurt et sa fille Choi Soon Sil devient à son tour le "gourou" de Park Geun Hye

    Choi Tae Min meurt et sa fille Choi Soon Sil devient à son tour le "gourou" de Park Geun Hye
    À la mort de Choi Tae-Min en 1994, sa fille Choi Soon-sil reprend le flambeau et hérite de l’influence qu’avait son père sur Park Geun Hye. Les deux jeunes femmes étaient déjà proches auparavant et celle qu’on surnomme aujourd’hui “la Raspoutine coréenne” s'occupait déjà de la vie quotidienne de Park Geun-hye.L'influence de cette vieille confidente de l'ombre grandira encore après l’accès de Park Geun-hye à la présidence
  • Effondrement du magasin Sampoong

    Effondrement du magasin Sampoong
    En 1995, le grand magasin Sampoong de Séoul, mal conçu, s'effondre en faisant plus de 500 morts (https://fr.wikipedia.org/wiki/Naufrage_du_Sewol)
  • La Corée devient officiellement un pays développé et rejoint l'OCDE

    La Corée devient officiellement un pays développé et rejoint l'OCDE
  • Fondation de la chaîne Arirang TV

    Fondation de la chaîne Arirang TV
    Arirang TV est une chaîne d’information internationale, comme France 24. Opéré par la Korea International Broadcasting Foundation et financé par le ministère de la culture, sport et tourisme. Donc, je suppose que le gouvernement à un regard sur cette chaîne. Diffusé dans 105 pays,
  • Park Geun Hye gagne sa première élection législative

    Park Geun Hye gagne sa première élection législative
    Park Geun Hye se présente aux élections législatives partielles à Daegu, sa ville de son enfance. Elle remporte confortablement ce premier mandat démocratique avec 62,5% des voix.
  • Incendie du métro de Daegu

    Incendie du métro de Daegu
    En 2003, l’incendie du métro de Daegu
  • Park Geun Hye victime d'une tentative d'assassinat

    Park Geun Hye victime d'une tentative d'assassinat
    Alors que Park Geun Hye visitait la ville de Daejeonun à l’occasion des élections municipales individu de 50 ans attaque Park Geun Hye à l’aide d’un couteau et la blesse au visage. Elle subit des heures de chirurgie et la légende raconte qu’à son réveille, elle aurait demandé à sa secrétaire : “Comment va Daejeonun ?”. Cette accident lui vaut la sympathie des électeurs et le candidat du Grand National Party pour la mairie de Daejeonun gagne les élections.
  • Park Geun Hye perd les primaires

    Park Geun Hye perd les primaires
    Park Geun Hye se présente aux présidentielles de 2007, mais échouera dès les primaires du Grand National Party face à Lee Myung-Bak qui gagne l'élection. Certains des sympathisants de Park Geun Hye quitteront le Grand National Party pour rejoindre deux partis en honneur de Park Geun Hye, l’Alliance pro-Park et l'Indépendance pro-Park. Park Geun Hye soutient ces deux partis mais continue à servir le Grand National Party sous l’ombre de Lee Myung-Bak afin de se préparer à sa prochaine ascension.
  • Park Geun Hye redevient présidente du Grand National Party

    Park Geun Hye redevient présidente du Grand National Party
    Suite à la démission de Hong Jun-pyo de la présidence du Grand National Party. La commision du parti appelle en urgence Park Geun Hye pour reprendre le parti. Car deux élections allaient avoir lieu la même année, les élections législatives et présidentielles. Le Grand National Party est renommé en Saenuri Party et Park Geun Hye est candidate aux élections présidentielles.
  • Park Geun Hye gagne les élections présidentielles

    Park Geun Hye gagne les élections présidentielles
    Durant les élections de 2012, le rival de Park Geun Hye était le candidat du centre-gauche, Moon Jae-in. Moon Jae-In dans sa jeunesse s’opposait à la “politique” de Park Chung-Hee. Ces élections créeront un fossé entre la jeunesse coréenne et les anciennes générations nostalgique de la période économique prospère celle de Park Chung-Hee. Park Geun Hye gagnera les élections présidentielles en décembre 2012 avec 52% de voix.
  • un Boeing 777 de la compagnie Asiana s’est écrasé lors de son atterrissage à l’aéroport de San Francisco

    un Boeing 777 de la compagnie Asiana s’est écrasé lors de son atterrissage à l’aéroport de San Francisco
    L’accident d’un Boeing 777 de la compagnie Asiana Airlines lors de son atterrissage à l’aéroport international de San Francisco a fait deux morts et plus de 180 blessés. “Pour l’instant, nous pensons qu’il n’y a pas eu de problème provoqué par l’appareil ou par ses moteurs”, a déclaré Yoon Young-doo, PDG de la compagnie, au siège d’Asiana à Séoul. L’accident a coûté la vie à deux adolescentes chinoises qui étaient assises à l’arrière de l’appareil.
  • Deux trains à grandes vitesses KTX sont entrés en collision à la gare de Daegu

    Deux trains à grandes vitesses KTX sont entrés en collision à la gare de Daegu
    Un train à grande vitesse KTX est entré en collision avec un train de type Mugunghwa. En dehors de quelques contusions (4 blessés), aucune blessure grave n’est à déplorer. 870 passagers au total se trouvaient à bord des deux trains au moment de l’accident. Selon Korail, l’opérateur ferroviaire public, les premières voitures en tête de chaque train ont déraillé en raison du choc. La cause exacte de la collision n’est pas connue.
  • Le toit d’un gymnase à Gyeongju s’est écroulé faisant dix morts et une centaine de blessés

    Le toit d’un gymnase à Gyeongju s’est écroulé faisant dix morts et une centaine de blessés
    La police sud-coréenne a déclaré avoir ouvert une enquête sur l'effondrement d'un bâtiment sous le poids de la neige, dans le sud-est du pays, au cours duquel au moins 10 personnes ont été tuées et 105 autres blessées, ont rapporté des médias locaux. Un gymnase du Mauna Ocean Resort à Gyeongju, s'est effondré, alors que 565 étudiants de l'Université des langues étrangères de Busan (BUFS) participaient à une réception pour les étudiants de première année.
  • Choi Soon-sil a utilisé son influence et son argent pour faire admettre sa fille, à l'université Ehwa

    Choi Soon-sil a utilisé son influence et son argent pour faire admettre sa fille, à l'université Ehwa
    Choi Soon-sil a utilisé son influence et son argent pour faire admettre sa fille, au sein de la prestigieuse université Ehwa. Cette corruption n’a cependant pas été révélée par la presse ou les autorités : ce sont les étudiantes d'Ehwa, en lutte contre leur présidente, qui ont découvert et dénoncés le traitement de faveur accordé à la fille de Choi.
  • Naufrage du Sewol

    Naufrage du Sewol
    Le naufrage du Sewol s'est déroulé le 16 avril 2014, sur le trajet entre Incheon et Jeju en Corée du Sud. Le ferry a chaviré alors qu'il transportait 476 personnes, la plupart des lycéens de l'école secondaire Danwon, dans la ville d'Ansan. En tout, 304 passagers et membres d'équipage ont péri dans la catastrophe. (Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Naufrage_du_Sewol)
  • Arrestation du capitaine du ferry Lee Joon-Seok

    Arrestation du capitaine du ferry Lee Joon-Seok
    Le salaud qui a fui en se faisant passer pour un voyageur a été arrêté samedi matin (heure locale) https://www.francetvinfo.fr/societe/justice/coree-du-sud-arrestation-du-capitaine-du-ferry-naufrage_1685761.html
  • Collision entre deux trains sur la ligne 2 du métro de Séoul

    Collision entre deux trains sur la ligne 2 du métro de Séoul
    Collision entre deux rames du métro de Séoul, survenue à la station Sangwangsimni sur la ligne 2, a constitué un accident qui a entraîné des blessures pour 230 personnes (aucun mort). Alors que les témoignages ont montré qu'il n'y avait pas eu d'annonce demandant aux passagers d'évacuer, ce sont ces derniers qui ont forcé les portes pour pouvoir s'échapper. Ce nouveau dysfonctionnement des dispositifs de sécurité a entraîné des perquisitions dans les locaux de la compagnie des métros.
  • Grève à KBS

    Grève à KBS
    Le président Gil Hwan-young du réseau KBS (élu président du réseau grâce à Park Geun Hye). renvoya le rédacteur en chef de News 9 après avoir partagé des informations qui allaient à l’encontre du gouvernement. Cela déplu aux personnels de KBS. Ils ont fait appel à une commission pour écarter Gil Hwan-young, mais la commission a décidé de garder Gil Hwan-young. Alors le personnel décida de faire grève. Cette grève se termina avec la victoire du personnel car Gil Hwan-young fut viré.
  • Mort du propriétaire du ferry

    Mort du propriétaire du ferry
    Son corps a été retrouvé il y a plus d'un mois dans un verger en Corée du Sud mais vient seulement d'être identifié grâce à des tests ADN, parce qu'il était en décomposition à 80%. ;)
    Yoo Byung-Eun, 73 ans, milliardaire et ex-gourou, avait brusquement disparu après le drame pour échapper à la justice. C'EST LUI AHAE PUTAIN ?!?!?! https://www.lefigaro.fr/international/2014/07/22/01003-20140722ARTFIG00278-coree-du-sud-la-mysterieuse-mort-de-m-yoo-l-etonnant-proprietaire-du-ferry-sewol.php
  • Sortie du documentaire "The Truth Shall Not Sink with Sewol" de Lee Sang-ho et Ahn Hae-ryong

    Sortie du documentaire "The Truth Shall Not Sink with Sewol" de Lee Sang-ho et Ahn Hae-ryong
    Lors de la 19e édition du Festival international du film de Busan en 2014, Lee Sang-ho et Ahn Hae-ryong ont présenté leur documentaire choc intitulé "The Truth Shall Not Sink with Sewol".
  • Effondrement d’une grille d’aération d'une salle de concert

    Effondrement d’une grille d’aération d'une salle de concert
    Seize personnes sont mortes au cours d’un concert de musique pop à Seongnam après l’effondrement d’une grille d’aération. Des spectateurs s'étaient juchés sur une grille de ventilation pour tenter de mieux voir la scène, a expliqué un porte-parole des pompiers. Une vingtaine de personnes sont tombées d'une hauteur de plus de dix mètres sur le parking qui se trouvait sous la grille, a précisé la chaîne YTN.
  • Pétition lancée pour approfondir les recherches sur le Sewol

    Pétition lancée pour approfondir les recherches sur le Sewol
    Les familles des victimes cherchent désespérément à établir la vérité sur les causes du naufrage, y compris pour éviter qu’un tel drame se répète, mais se heurtent aux manœuvres dilatoires des autorités sud-coréennes → attirer l'attention de l'opinion internationale sur le fait que le drame du Sewol reste à ce jour largement non-résolu. http://www.amitiefrancecoree.org/2015/04/campagne-de-petition-internationale-pour-faire-toute-la-lumiere-sur-le-drame-du-naufrage-du-sewol.html
  • 300 manifestants à Paris pour exiger la vérité du Sewol

    300 manifestants à Paris pour exiger la vérité du Sewol
    Place du Trocadéro, un des 18 rassemblements organisés dans le monde pour exiger la vérité sur le naufrage du ferry Sewol. Les 300 participants, unanimement, ont exigé du gouvernement sud-coréen de "renflouer le ferry Sewol, renflouer la vérité", en dénonçant "un crime d'Etat" sur lequel toute la lumière doit être faite. http://www.amitiefrancecoree.org/2015/04/300-manifestants-a-paris-pour-exiger-la-verite-sur-le-naufrage-du-sewol.html
  • Rencontre avec les familles de victimes du Sewol

    Rencontre avec les familles de victimes du Sewol
    Afin de dénoncer les difficultés subies dans la recherche de la vérité et de nouer des liens avec les associations de victimes européennes, l’association « 416 familles des victimes du Sewol pour la vérité et une société hors de danger » a effectué une tournée européenne (Berlin, Munich, Bruxelles, Rome, Londres). https://fenvac.fr/rencontre-avec-les-familles-de
  • Manifestations sud-coréennes

    Manifestations sud-coréennes
    Les manifestants protestent notamment contre la réintroduction de livres d'histoires étatiques pour les élèves, livres qu'ils soupçonnent d'être complaisants et de revaloriser le régime dictatorial de Park Chung-hee. Une autre des revendications de ces manifestations est l'annulation des réformes du droit du travail qui permettraient des licenciements plus faciles, vues comme bénéficiant surtout aux chaebols.
  • Les cinéastes boycottent le festival de Busan pour protester contre la censure

    Les cinéastes boycottent le festival de Busan pour protester contre la censure
    Filmmakers and producers have clubbed together to defend the festival's autonomy and said Monday that they decided to boycott this year's event.
    Festival organizers accuse the city government of meddling after it tried to cancel a screening of "The Truth Shall Not Sink with the Sewol," a documentary criticizing the government's rescue efforts in the April 2014 ferry disaster.
    http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2016/04/21/2016042101670.html
  • Scandale Choi Soon Sil

    Scandale Choi Soon Sil
    Le scandale Choi Soon-sil, appelé aussi Choigate est un scandale politique ayant lieu à partir de la fin 2016 en Corée du Sud portant sur l'influence de Choi Soon-sil, femme d'affaires sud-coréenne et fille d'un chef chamane, sur la présidente de Corée du Sud, Park Geun-hye, dont elle était la confidente.
    La large couverture médiatique de ce scandale politique sud-coréen commence à la fin du mois d'octobre 2016
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Scandale_Choi_Soon-sil
  • Arrestation de Choi Soon sil

    Arrestation de Choi Soon sil
    Mme Choi avait été inculpée en novembre 2016 pour 18 chefs d'accusation liés à la corruption dont abus de pouvoir et extorsion de fonds, selon les médias sud-coréens.
  • Le Parlement vote la destitution de la présidente Park Geun-hye

    Le Parlement vote la destitution de la présidente Park Geun-hye
    Et la clameur retentit dans la fraîche après-midi du vendredi 9 décembre à Séoul. Des milliers de personnes, rassemblées autour l’Assemblée nationale, ont salué par un grand cri de joie le vote de la très attendue motion de destitution contre la présidente Park Geun-hye. Au terme d’un vote à bulletin secret, elle a été adoptée par les 234 élus, dont les 171 de l’opposition et certains députés du Saenuri, le parti de la présidente.
  • Suspension des pouvoirs de la présidente Park Geun Hye

    Suspension des pouvoirs de la présidente Park Geun Hye
    Ses pouvoirs sont suspendus par un vote de l'Assemblée nationale en décembre 2016, une décision confirmée en mars 2017 par la Cour constitutionnelle, qui prononce sa destitution.
  • Chung Yoo-ra, fille de la "Raspoutine" sud-coréenne arrêtée

    Chung Yoo-ra, fille de la "Raspoutine" sud-coréenne arrêtée
    Après avoir été extradée du Danemark, Chung Yoo-ra, la fille de Choi Soon-sil, l’ancienne confidente de la présidente sud-coréenne déchue Park Geun-hye a été libérée, samedi 3 juin. Agée de 20 ans, sa fille avait été arrêtée en janvier au Danemark en raison d’un visa expiré. Elle n’a pas fait appel de son extradition et est arrivée mercredi à l’aéroport d’Incheon, près de Séoul, sous escorte d’agents du parquet.
  • L'ex-ministre de la Culture Cho Yoon-Sun a été condamnée mardi en appel à deux ans de prison pour son rôle dans l'établissement d'une "liste noire" de près de 10.000 artistes critiques envers la présidente Park Geun-Hye, désormais destituée.

    L'ex-ministre de la Culture Cho Yoon-Sun a été condamnée mardi en appel à deux ans de prison pour son rôle dans l'établissement d'une "liste noire" de près de 10.000 artistes critiques envers la présidente Park Geun-Hye, désormais destituée.
    Le 21 janvier 2017, la ministre de la culture et des sports Cho Yoon-sun est accusée d’avoir établi des « listes noires » sur lesquelles figuraient près de 10 000 artistes considérés comme « pernicieux ». Mme Cho est le premier membre du cabinet en exercice à être arrêté, inculpée d’abus de pouvoir et de parjure.
  • Samsung : Lee Jae-Yon, l'héritier de l'empire sud-coréen, inculpé pour corruption

    Samsung : Lee Jae-Yon, l'héritier de l'empire sud-coréen, inculpé pour corruption
    Le gouvernement de Park Geun-Hye sera également mêlé à de nombreuses affaires de corruption. Par exemple, l'héritier de l'empire Samsung Lee Jae-Yong inculpé pour corruption, détournement de fonds, dissimulation d'actifs à l'étranger et parjure. Une affaire de trafic d’influence qui a vu la conseillère spéciale de Park Geun-hye, Choi Soon-sil détourner plusieurs dizaines de millions de dollars de l’entreprise Samsung.
  • Destitution de Park Geun-Hye

    Destitution de Park Geun-Hye
    la Cour constitutionnelle sud-coréenne valide la destitution de la présidente Park Geun-hye, le 10 mars 2017.
  • Arrestation de Park Geun Hye

    Arrestation de Park Geun Hye
    Le tribunal central de Séoul émet un mandat d’arrêt contre l’ex-présidente pour corruption, abus de pouvoir, et pour avoir livré des secrets gouvernementaux. Park Geun-hye, sera alors arrêtée le 30 mars 2017, quelques semaines après la confirmation de sa destitution.
  • Libération de la fille de Choi Soon-sil

     Libération de la fille de Choi Soon-sil
    Le tribunal du district central de Séoul a ordonné sa libération. « Il est difficile d’accepter la raison et le besoin pour son arrestation », a-t-il expliqué, faisant valoir que Chung Yoo-ra n’avait pas pris une part active dans le processus de corruption.Vu la gravité des faits de corruption de sa mère, ce coup de piston pourrait paraître anodin. Mais pas dans une société aussi concurrentielle que la Corée du Sud, où la jeunesse joue sa vie sur un test d’entrée à l’université.
  • Deuxième grève à KBS

    Deuxième grève à KBS
    La chaîne était contrôlée sur la façon dont ils couvraient les scandales autour de Park Gueu-Hye. Cela se conclut après 141 jours de grèves après le renvoie du chef de KBS de l’époque Ko Dae-young qui était un pro-gov.
  • Choi Soon-sil condamnée à 20 ans de prison

    Choi Soon-sil condamnée à 20 ans de prison
    La Cour du district central de Séoul a condamné mardi Choi Soon-sil, l'amie de longue date de l'ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-hye, destituée pour corruption, à une peine de 20 ans d'emprisonnement, 15 mois après son arrestation en novembre 2016 pour de multiples accusations, dont abus de pouvoir et extorsion de fonds, selon les médias sud-coréens.
  • Jugement par un tribunal d'Ansan

    Jugement par un tribunal d'Ansan
    Les survivants et les familles de victimes du naufrage du ferry « Sewol » seront indemnisés, tandis que l’Etat, les garde-côtes, la compagnie maritime propriétaire du ferry ont été reconnus coupables de négligence.
  • Period: to

    Guerre de Corée

    La Seconde Guerre mondiale puis la guerre de Corée laisseront le pays en ruines et démuni de ses infrastructures. Malgré les aides importantes des Etats-Unis et de l’ONU, la reconstruction du pays est assez lente dans un premier temps.
  • Period: to

    Choi Tae Min se rapproche de + en + du pouvoir et de la famille Park

    Au début des années 1970, Choi Tae-Min (moine bouddhiste et ancien pasteur) avait fondé un mouvement religieux sectaire. Il se trouve que lui même était déjà le conseiller de Park Chung-hee. Après l'assassinat de la mère de Park Geun Hye en 1974, Choi Tae-Min, assure à la jeune femme que la défunte lui est apparue en rêve pour lui demander de prendre soin d'elle. C’est grâce à cet évènement précisément que le gourou deviendra son mentor et exercera une énorme influence sur elle.
  • Period: to

    Crise économique Asiatique

    Aveuglement des investisseurs, opacité des circuits de financement, complaisance des agences de notation, libéralisation financière menée à la va-vite, la crise qui a frappé la plupart des pays d'Asie du Sud-Est en 1997 mettait davantage en cause l'instabilité propre à la finance que le modèle de développement de ces pays.(https://www.alternatives-economiques.fr/crise-asiatique-de-1997/00064005)
  • Period: to

    Park Geun Hye est la présidente du Grand National Party

    Park Gueun Hye fut la présidente du Grand National Party de 2004 à 2006. Le Grand National Party connaît des échecs, en 2004, elle perd sa majorité à l’assemblé Nationale. Park Geun Hye, en tant que leader du parti redore son image et grâce à elle, il retrouve sa majorité à l’Assemblée Nationale en 2006. Elle se fait surnommer la “Reine des élections” par les médias.
  • Period: to

    Présidence de Park Geun Hye

    Park Geun-hye, née le 2 février 1952, est une femme d'État sud-coréenne, ancienne présidente de la République.
    Fille du dictateur militaire Park Chung-hee, qui dirigea la Corée du Sud entre 1961 et 1979. C'est la 1ère femme cheffe d'Etat du pays.
    Ses pouvoirs sont suspendus par un vote de l'Assemblée nationale en décembre 2016, une décision confirmée en mars 2017 par la Cour constitutionnelle, qui prononce sa destitution.
  • Period: to

    Révolution des bougies et processus de destitution de la présidente

    Suite à un scandale sans précédent à la tête de l’Etat, des millions de Sud-Coréens sont descendus dans la rue chaque week-end.Ces images d’une foule immense bougie à la main demandant le départ de la chef de l’Etat vont faire le tour du monde.
    http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20161225-coree-sud-2016-annee-revolution-bougies-park-guen-hye C'est aussi une révolution médiatique :
    https://asialyst.com/fr/2016/12/14/coree-du-sud-la-revolution-des-bougies-est-aussi-une-revolution-mediatique/