Pp bc assemblée e10 d91 706 p15

Revendications et luttes nationales

  • L'Acte constitutionnel (une troisième constitution) remplace l'Acte de Québec

    L'Acte constitutionnel (une troisième constitution) remplace l'Acte de Québec
    L'Acte divise la Province de Québec en deux colonies qui sont le Haut-Canada (majoritairement anglophone) et le Bas-Canada (majoritairement francophone)
  • Les nouvelles institutions politiques

    Les nouvelles institutions politiques
    Le changement le plus important apporté par l'Acte constitutionnel de 1791 est la création d'une chambre d'assemblée qui introduit le parlementarisme dans le Haut-Canada et le Bas-Canada. L'Acte constitutionnel signifie pour la colonie le début d'une certaine forme de démocratie.
  • Period: to

    L'évolution approximative du territoire habité

    La zone de peuplement se développe la ou se trouvent des lieux d'exploitation du bois.
  • Des festivités en avril 1791

    Des festivités en avril 1791
    La proclamation de la nouvelle constitution ,le 26 avril 1791, est marquée par des festivités de toutes sortes: banquets, illuminations et parades. Les poètes de la colonie saisissent aussi l'occasion pour honorer le gouvernement britannique et son monarque.
  • Les premières élections dans le Bas-Canada

    Les premières élections dans le Bas-Canada
    50 députés sont élus, quelque semaines plus tard, pour siéger a la chambre d'assemblée. La bourgeoisie d'affaire, la bourgeoisie professionnelle et les seigneurs nobles qui sont différents groupes sociaux influents. La majorité d'entre eux sont des Canadiens français et le tiers sont des anglophones. Il défendent les intérêts des groupes qu'ils apparitennents.
  • Première législature du parlement

    Première législature du parlement
    Elle s'ouvre avec comme premier sujet de débat le choix de l'orateur. Les députés s'entendent sur le fait de choisir un député bilingue (s'exprime en anglais et en Français)
  • L'influence du clergé Anglican

    L'influence du clergé Anglican
    Le diocèse anglican de Québec, créé 1793, couvre tout le territoire du Haut-Canada et du Bas-Canada. Le premier évêque anglican, Jacob Mountain, siège au Conseil législatif et au conseil exécutif du Bas-Canada. C'est lui qui dépose le projet de lois sur l'institution royale en 1801, en tant que conseiller législatif. Son influence politique est grande.
  • Tension entre les députés

    Tension entre les députés
    La question de la langue oppose les députés anglophone et francophones du Bas-Canada depuis les premiers débats parlementaires. Un nouveau débat vient augmenter les tensions entre les députés en début d'année 1800. Les députés sont divisés sur le moyen de financer ces constructions. En 1805, après le dépôt d'un projet de loi sur le financement de prisons, le désaccord se transforme en véritable confrontation.
  • Period: to

    La cathédrale Holy Trinity, a Québec

    Durant cette période, l'église anglicane crée le diocèse de Québec. Il permet d'administrer le clergé du Haut-Canada et du Bas-Canada.
  • Division de la Chambre d'assemblé

    Division de la Chambre d'assemblé
    C'est le projet de loi de l'Institution royale pour l'avancement des sciences qui le divise en deux. Il propose l'instauration d'un réseau d'écoles primaires anglaises publiques et gratuites, Le roi approuve seulement la loi qu'en 1802.
  • Le désaccord entre les Canadiens er les Britanniques

    Le désaccord entre les Canadiens er les Britanniques
    Les Canadiens de la bourgeoisie professionnelle appuient la proposition d'une taxe sur les marchandises importées. Les marchands britanniques s'opposent a cette proposition. A la place, ils souhaitent imposer une taxe sur la valeur des terres et le Parti canadien refuse celle-ci. En février 1805, la chambre d'assemblé vote l'imposition d'une taxe sur les marchandises importées et le conseil législatif approuve le projet de loi.
  • Premier journal d'opinion du Bas-Canada

    Premier journal d'opinion du Bas-Canada
    En 1805, Un homme d'affaire anglais fonde ce journal d'opinion, The Quebec Mercury, pour défendre les intérêts du parti des bureaucrates . En novembre 1806, des députés du Parti canadien, dont le Canadien Pierre-Stanislas Bédard, publient le premier numéro du Le Canadien. La dualité est transposée dans les deux journaux d'opinion.
  • Les premières nations et la fourrure au 19e siècle

    Les premières nations et la fourrure au 19e siècle
    La traite de fourrure est en dépression, Dépourvues d'autres ressources économiques, les nations amérindiennes qui comptent sur ce commerce traversent de dures épreuves et viennent chercher de l'aide auprès de leurs alliés britanniques.
  • L'argument du juge de bonne

    L'argument du juge de bonne
    L'honorable juge de bonne dit qu'il croyait que le but du projet de loi n'était pas disqualifier les juges en général, mais de l'exclure de la Chambre, que c'était une affaire personnellle.
  • Period: to

    Déclin du commerce des fourrures se poursuit

    La demande est en baisse et la concurrence que se livrent la compagnie du Nord-Ouest et la Compagnie de la Baie d'Hudson tourne au conflit. Les affrontements qui s'ensuivent amènent le gouvernement britannique a souhaiter la fusion des compagnies, laquelle se produit en mars 1821. La Compagnie de la Baie d 'Hudson devient ainsi l'entreprise de traite de fourrures la plus importante du monde.
  • Une guerre de vengeance

    Une guerre de vengeance
    L'intransigeance de la Grande-Bretagne sur les questions maritimes est un facteur très important. La déclaration de guerre du président Madison est le résultat de ces frustrations prolongées.
  • La richesse des uns...

    La richesse des uns...
    En 1815, le bois est le produit le plus exporté du Bas-Canada. Des Britanniques créent plusieurs compagnies forestières qui rivalisent les unes avec les autres. L'organisation du commerce du bois entraîne toutefois une disparité: les Britanniques occupent dans cette industrie les postes de direction et les emplois les mieux rémunérés, alors que les Canadiens et les Irlandais sont confinés dans des métiers moins bien payés.
  • Le développement des chemins et des routes du Bas-Canada

    Le développement des chemins et des routes du Bas-Canada
    Plusieurs infrastructures sont nécessaires pour développer le réseau de transport dans la colonie et ainsi améliorer les communications et favoriser le commerce. En 1815, la Chambre d'assemblée adopte un projet de loi pour financer l'entretien et la construction des routes.
  • Les difficultés des autres

    Les difficultés des autres
    A la fin du blocus continental, en 1815, les pays européens reprennent leurs échanges commerciaux avec le Royaume-Uni. Pour protéger son agriculture et celle de ses colonies, le Royaume-Uni adopte alors des Corn Laws. Ces lois visent a limiter l'entrée au Royaume-Uni des céréales en provenance des autres pays européens, notamment en leur imposant des taxes élevées.
  • The great migration

    The great migration
    En 1815, les francophones sont encore majoritairement dans la colonie du Bas-Canada en raison d'un haut de natalité.
  • Period: to

    Des idées qui traversent les frontières

    Entre 1815 et 1830, des soulèvements populaires secouent l'espagne, le Portugal, La France, la Russie, la Belgique, la Grèce et l'Italie. Dans les années 1830, les soulèvement se transforment même en révolutions, dont font mention les journaux du Bas-Canada.
  • La politique s'envenime

    La politique s'envenime
    En 1817, le conflit sur le contrôle de la liste civile n'est pas réglé. Les gouverneurs qui se succèdent n'accordent pas le contrôle de la liste à la Chambre d'Assemblée. La majorité des députés refusent donc de verser les subsides nécessaires pour payer les dépenses du gouvernement du Bas-Canada.
  • La culture intensive du blé

    La culture intensive du blé
    La culture intensive vise a produire de grandes quantités de blé en utilisant le maximum de la surface cultivable d'une terre agricole. Avec ce mode de culture ou n'utilisent pas la jachère pour permettre au sol de se régénérer, ce qui entraine un épuisement au sol.
  • L'évolution du chapeau de castor

    L'évolution du chapeau de castor
    Le chapeau de castor a été un accessoire très populaire en Europe pendant plus de deux siècles. Le nouvel accessoire a la mode est le chapeau haut-de-forme en soie. (19e siecle)
  • Le canal Lachine

    Le canal Lachine
    Le développement du commerce du bois entraîne une plus grande circulation des marchandises sur le fleuve Saint-Laurent. C'est pourquoi, a partir de 1815, plusieurs marchands font valoir l'importance de construire un canal qui permettrait de contourner ces rapides et faciliterait le commerce avec le Haut-Canada et les États-Unis. Le canal de Lachine devient en 1825 le premier canal achevé dans la colonie.
  • Des immigrants à bord d'un navire en direction de l'Amérique du Nord vers 1830

    Des immigrants à bord d'un navire en direction de l'Amérique du Nord vers 1830
    D'une durée de cinq ou six semaines, la traversée en mer des immigrants britanniques vers la colonie se fait dans des conditions pénibles, au fond de cales ou il y a peu d'espace pour bouger. La nourriture et l'eau potable sont rationnées, les maladies se propagent rapidement et les passagers cohabitent avec la vermine.
  • La colère gronde

    La colère gronde
    Le Bas-Canada traverse une crise agricole: la production agricole ne suffit pas à la demande et peu de nouvelles terres sont ouvertes à l'agriculture alors que la population augmente. Cette situation entraine une surpopulation des seigneuries dans la vallée Saint-Laurent. Plusieurs Canadiens des régions rurales émigrent au Etats-Unis ou migrent vers les villes ou ils espèrent trouver du travail sur des chantiers, tels ceux de construction de canaux ou, à partir de 1835, du chemin de fer.
  • La liberté guidant le peuple

    La liberté guidant le peuple
    En France, une révolution éclate en juillet 1830 à la suite du rétablissement de la monarchie. Le roi Charles X suspend la liberté de presse et le droit de vote. La population est en colère, elle qui avait milité en 1789 pour la liberté. Le 27 juillet 1830, 8000 insurgés prennent d'assaut Paris. Après quelques jours de combat, le roi abdique.
  • Une bagarre éclate

    Une bagarre éclate
    Les tensions politiques entre les Canadiens et Britannique culminent et s'accentuent en 1832, lors d'une élection partielle dans Montréal-Ouest. Un candidat patriote et un candidat appuyé par le Parti les bureaucrates s'y affrontent. Le 21 mai, des bagarres éclatent autour du bureau de scrutin. L'amé intervient et tire sur la foule. Trois partisans du patriote sont tués. Ces évènement contribuent à aviver le nationalisme, en particulier chez les Canadiens.
  • Le ton monte

    Le ton monte
    Quand la session parlementaire débute en janvier 1834. c'est l'impasse à la Chambre d'assemblée, parce que les députés s'opposent encore sur certain sujets, comme le vote des subsides. Les députes Louis-Joseph Papineau et Augustin-Norbert Morin rédigent 92 résolutions. qui visent à réformer le système politique du Bas-Canada.
  • Le Doric Club

    Le Doric Club
    Le Doric Club est fondé 1836, avant les premières assemblées populaires. L'organisation paramilitaire sont prêts à prendre les armes pour protéger les institutions britanniques.
  • Les résolutions du Parti patriote

    Les résolutions du Parti patriote
    En mars 1837, la réponse de la métropole aux résolutions du Parti patriote arrive. Les résolutions Russell rejettent les demandes du Parti patriote. Le gouvernement britannique autorise même le gouverneur du Bas-Canada. Le gouverneur Gosford convoque la Chambre d'assemblée pour discuter des résolutions Russell avant leur mise en application.
  • Les esprits s'échauffent

    Les esprits s'échauffent
    Au printemps 1837, les députés patriotes constatent qu'ils n'obtiendront pas ce qu'ils demandent par la voie parlementaire. Ils décident de s'adresser directement a la populations et organisent des assemblées populaires, qui veut dire des réunions politiques qui se déroulent devant des foules de citoyens.
  • L'assemblé des six comtés

    L'assemblé des six comtés
    L'assemblé de six Comtés marque un tournant vers la radicalisation et la lutte armé des patriotes. Les historiens estiment que la foule qui y assiste compte 5 000 partisans patriotes, dont des hommes, des femmes et des enfants.
  • La métropole sévit

    La métropole sévit
    En 1838, les rebelles sont vaincus dans le Haut-Canada et le Bas-Canada. Au terme des rébellions, 855 patriotes sont arrêtés dans le Bas-Canada. La constitution et la Chambre d'Assemblée demeure suspension qui est temporaire en entendant d'une décision par le Parlement Britanniques.
  • Les frères chasseurs

    Les frères chasseurs
    Les patriotes canadiens qui sont dans un lieu étranger au États-Unis se rejoignent pour discuter de la suite des rébellions. Robert Nelson devient le chef des patriotes exilés. Des patriotes fondent une association paramilitaire secrète, les frère chasseurs, qui mènent des batailles durant l'année 1838.
  • Suspension du Bas-Canada

    Suspension du Bas-Canada
    C'est le parlement Britannique qui suspend la constitution du Bas-Canada. Un conseil spécial dirige la colonie du Bas-Canada sans la Chambre D'assemblé. À la fin du mois, des patriotes exilés, dont Robert Nelson, déclarent l'indépendance de la colonie.
  • La violence éclate

    La violence éclate
    L'assemblé des six comtés a contribuer à augmenter les tensions entre les loyalistes et les patriotes. Le 6 novembre 1837, les fils de la liberté et le doric club s'affrontent à Montréal a la suite de leurs réunions respectives.
  • Estimation de la composition de la population

    Estimation de la composition de la population
    À partir de 1815, l'immigration fait beaucoup augmenter la population anglophone dans les deux colonies. En 1840, le nombre total d'anglophones dépasse celui des francophones.
  • La pendaison de cinq patriotes du Bas-Canada

    La pendaison de cinq patriotes du Bas-Canada
    Pour ne pas provoquer trop de colère dans l'opinion publique canadienne, les autorités libèrent les condamnés qui sont considérés comme les moins dangereux. C'est pourquoi, sur les 99 condamnés, 12 seulement sont pendus
  • Les besoins de ressources du Royaume-Uni

    Les besoins de ressources du Royaume-Uni
    A la fin du XVIIe siècle, les besoins de la Marine sont évalués a 30,000 loads et ceux des chantiers commerciaux a quelque 20,000 loads.