Le régime britannique

  • Period: to

    Troisième Guerre Intercoloniale

    Guerre opposant les forces britanniques des Treize-Colonies aux forces françaises de Nouvelle-France et leurs alliés autochtones. Bien que les forces françaises arrivent à repousser les Britanniques durant les premières années, les prises de Louisbourg 1758, Québec 1759 et Montréal 1760 marquent la défaite française. -Encyclopédie canadienne
  • Period: to

    Guerre de Sept Ans

    «La guerre de Sept Ans (1756–1763) est la première guerre d'envergure mondiale. Elle est menée en Europe, en Inde et en Amérique, ainsi qu’en mer. En Amérique du Nord, la Grande-Bretagne et la France, empires rivaux, luttent pour la suprématie.» -Encyclopédie canadienne
  • Period: to

    Régime militaire

    Occupation militaire de la Nouvelle-France entre la capitulation de Montréal et la Proclamation Royale. La population est désarmée, doit loger et nourrir les soldats et les déplacements sont contrôlés.
  • Traité de Paris

    Traité de Paris
    Marque la fin de la Guerre de Sept Ans, la France cède le Canada à la Grande-Bretagne.
  • Gouverneur Murray

    Gouverneur Murray
    1er gouverneur du régime britannique, il permet l'usage des lois et coutumes françaises, ce qui va déplaire aux marchands britanniques qui vont demander sa démission. -Encyclopdie canadienne
  • Proclamation Royale

    Cette première constitution britannique sur le territoire qu'on appelle alors la «Province de Québec» établit une administration britannique dirigée par le gouverneur. Par ses politiques elle vise l'assimilation des Canadiens et établit aussi un cadre de négociation de traités avec les nations autochtones. -Encyclopédie canadienne
  • Gouverneur Carleton

    Gouverneur Carleton
    2e gouverneur, remplace Murray et va lui aussi gouverner en étant conciliant envers les Canadiens. Il va recommander l'adoption de l'Acte de Québec. -Encyclopdie canadienne
  • Acte de Québec

    Acte de Québec
    «Il a été adopté afin d’acquérir la loyauté de la majorité francophone de la province de Québec. Basé sur les recommandations des gouverneurs James Murray et Guy Carleton, l’Acte garantissait la liberté de croyance et la restauration des droits des biens français. [...]Considéré comme l’une des cinq « lois intolérables » par les treize colonies britanniques, l’Acte de Québec a été l’une des causes directes de la Révolution américaine.» -Encyclopédie canadienne
  • Arrivée des Loyalistes

    Arrivée des Loyalistes
    Après la fin de la Guerre d'Indépendance américaine, des habitants des Treize-Colonies restés fidèles à la couronne d'Angleterre seront accueillis dans les futures provinces maritimes, dans la province de Québec et près des Grands-Lacs sur le territoire de l'Ontario actuel. Ils vont grandement augmenter la proportion d'anglophones dans la colonie et influencer la politique. Parmi eux des gens d'origines et de classes sociales diverses, donc quelques milliers de Noirs et d'Autochtones.
  • L'Acte Constitutionnel

    Ce traité réorganise le territoire britannique d'Amérique du Nord après l'arrivée des Loyalistes. Il divise le territoire en Bas-Canada (Québec actuel) et Haut-Canada (Ontario actuel) avec leur propre Chambre d'Assemblée. Le pouvoir du gouverneur est augmenté au détriment du pouvoir des assemblées élues. Des conseils législatifs sont créés sous le modèle de la Chambre des Lords britannique où les membres sont choisis par le gouverneur.
  • Fondation du Quebec Mercury

    Fondation du Quebec Mercury
    «Le Quebec Mercury était un journal hebdomadaire anglophone publié à Québec de 1805 à 1903. S’opposant au célèbre journal francophone Le Canadien, le Quebec Mercury représentait l’élite mercantile britannique (la clique du château) et défendait ses intérêts politiques et économiques. Le journal rejetait toute réforme qui aurait donné davantage de pouvoirs à l’Assemblée législative contrôlée par les Canadiens français.» -Encyclopédie canadienne
  • Fondation du journal Le Canadien

    Fondation du journal Le Canadien
    «Le Canadien était un journal de langue française publié à Québec de 1806 à 1893. [...] Visant à contrer le Quebec Mercury, [...] qui était l’opposant déclaré du Parti canadien, Le Canadien informait les Canadiens français de leurs droits constitutionnels, promouvait les objectifs de la majorité canadienne-française dans l’assemblée élue et luttait pour préserver la nation canadienne-française. Sa devise était : « Nos institutions, notre langue et nos lois ».» -Encyclopédie canadienne
  • Period: to

    Guerre entre l'Angleterre et les États-Unis

    Comme colonie britannique, le Canada a été entraîné dans la guerre de 1812 et envahi à maintes reprises par les Américains. La guerre a été menée dans le Haut-Canada, le Bas-Canada, dans la région des Grands Lacs et aux États-Unis. Elle a contribué à la montée du sentiment national, parce que ce sont principalement les soldats civils qui ont repoussé l’envahisseur. Elle a nui a l'alliance avec les Autochones qui on perdu des leurs et l'espoir de bloquer l'Ouest aux É-U. Encyclopédie canadienne
  • Fondation de la banque de Montréal

    Fondation de la banque de Montréal
    Elle s’adresse alors principalement aux propriétaires de commerce et a pour vocation de les aider à mener leurs affaires dans la ville et à l’extérieur. Son mandat est d’offrir à ses clients une monnaie de papier, un lieu sûr où ils peuvent déposer leurs économies, des prêts financiers et des services de change
    .
    La Montreal Bank se développe aussi vite que le pays. Elle devient presque immédiatement la banque officielle du gouvernement du Bas-Canada (Québec). Encyclopédie canadienne
  • Fondation de l'université McGill

    Fondation de l'université McGill
    Une des plus ancienne université au Canada, elle est la première au Québec. Elle se développera en développant des facultés de médecine et d'art. Il faudra attendre plusieurs dizaines d'année avant de voir apparaître une université francophone.
  • Inauguration du canal de Lachine

    Inauguration du canal de Lachine
    Idée datant de la Nouvelle-France, les travaux de canalisation permettront le passage de navires plus imposants pour ouvrir le commerce vers les Grands-Lacs. Essentiel au développement économique de Montréal, le canal a permis de développer le commerce avec l'Europe et les États-Unis.
  • Les 92 résolutions

    Les 92 résolutions
    «Les 92 résolutions sont des griefs et des demandes formulés par le Parti patriote en lien avec l’état du système politique colonial. Ces résolutions sont écrites à la suite d’une longue lutte politique contre le gouverneur général et la Clique du Château et l’incapacité des patriotes à parvenir à des réformes significatives. Le document critique donc la division du pouvoir dans la colonie et exige un gouvernement responsable face à l’Assemblée législative.» Encyclopédie canadienne
  • Premier chemin de fer au Canada

    Premier chemin de fer au Canada
    Reliant Saint-Jean sur le Richelieu et La Prairie, ce premier chemin de fer dans le but de lier le Saint-Laurent et le Lac Champlain pour faciliter le transport vers New-York. Les chemins de fer deviendront ensuite un élément clé du développement du Canada. Encyclopédie canadienne
  • Résolutions Russel

    Les résolutions Russel sont la réponse officielle du gouvernement de Londres aux 92 résolutions. Elles « rejettent en bloc toutes les demandes des patriotes. Elles refusent de réformer le Conseil législatif, rejettent la demande de gouvernement responsable et, surtout, permettent au gouverneur général de prélever la somme de 142 160 livres sans le consentement de l’Assemblée législative.» Ces résolutions vont précipités les événements de la rébellion des Patriotes. Encyclopédie canadienne
  • Period: to

    Rébellions des Patriotes

    Suite d’insurrections armées par des milices canadiennes-françaises qui se déroulent principalement en deux temps en 1837 et 1838. Elles visent d'abord à répondre à l'intervention du gouvernement pour capturer les chefs du parti des Patriotes. Le conflit fera plus de 300 morts dans des batailles comme celle de St-Denis et de St-Eustache et sera l'échec des Patriotes, mal organisés et mal équipés. Toutefois, cela précipitera une réforme politique. Encyclopédie canadienne