Sondage

L'Histoire des Sondages

  • Première véritable enquête

    Première véritable enquête
    Dans son enquête lancée en 1745, Philibert Orry fait sonder la population concernant les réactions des citoyens par rapport au projet d'un don gratuit sur les villes du royaume. Pour la première fois, une enquête offre un état détaillé de la population.
  • Les votes de paille (2)

    Les votes de paille (2)
    Le but est de comprendre l’opinion et de pouvoir la représenter concrètement notamment à l’occasion d’une élection. Organisés aux Etats Unis, ces votes de paille permettent de prévoir et de simuler un résultat (électoral). Par exemple l’élection présidentielle de 1824. Le Harrisburg Pennsylvanian et le Raleigh Star (deux journaux de l’époque) publient les résultats de votes de paille qui enquêtent pour la première fois sur des intentions de vote.
  • Les votes de paille (1)

    Les votes de paille (1)
    Ces votes de pailles ont été réalisés par des journaux qui publiaient des bulletins que les lecteurs devaient renvoyer après avoir les avoir remplis.
    D’autres bulletins étaient aussi remplis par des passants dans la rue et ensuite placés dans une urne.
  • Les votes de paille (3)

    Les votes de paille (3)
    Ce type d’enquête se développe jusqu’à la première moitié du XXème siècle. Mais aujourd’hui, on pourrait aussi dire que ces votes de paille n’ont été utilisés que dans un but publicitaire (afin de faire vendre plus de journeaux). Enfin, cette méthode n’existe plus aujourd'hui, car elle n'est pas très fiable. En effet, l’échantillon est très large et n’est pas forcément représentatif de la population étudiée : Les votes de paille appartiennent aux sondage aléatoire.
  • Period: to

    Utilisation des Votes de Paille

    Ce type d’enquête se développe jusqu’au début du XXème Siècle
  • Les médias s’intéressent de plus en plus aux pronostics électoraux

    Les médias s’intéressent de plus en plus aux pronostics électoraux
    Le Literary Digest (un des plus importants journaux de l’époque) publiait les résultats de certains votes de paille. Ceux-ci, quoique d’initiative médiatique, avaient un statut d’information publique quasi-officielle.
  • L'année 1936

    L'année 1936
    C’est à partir de cette année que s’établit une relation entre les instituts de sondages et les universitaires (qui veulent « sortir de leur laboratoire »).
    D’autre part, à partir de 1936, les sondages d’opinion remettent en cause l’autorité des autres opérateurs présents (les experts politiques, journalistes, éditorialistes...) sur le marché de l’opinion. Désormais, seuls les sondages sont capables de représenter fidèlement l'opinion publique avec la confiance des citoyens.
  • George Gallup prédit la réélection de Roosevelt (1)

    George Gallup prédit la réélection de Roosevelt (1)
    L'année 1936 marque la véritable naissance des sondages politiques.
    Durant l'élection du président sortant Franklin Roosevelt contre son concurrent le républicain Alfred Mossman Landon, plusieurs journaux, dont le Literary Digest, publient les résultats de votes de paille, qui annonçaient alors Alfred Mossman Landon élu.
    Mais, George Gallup (voir biographie), après une enquête sur un échantillon de 4000 personnes, annonce Roosevelt gagnant, ce qui se passe par la suite.
  • George Gallup prédit la réelection de Roosevelt (2)

    George Gallup prédit la réelection de Roosevelt (2)
    L’élection de Roosevelt donne enfin aux sondages l’occasion de construire le mythe de leur efficacité. Les sondages pré-électoraux deviennent alors essentiels.
  • Importation des sondages en France d'Amérique par Jean Stoetzel

    Importation des sondages en France d'Amérique par Jean Stoetzel
    Stoetzel (voir biographie sur le site) amène d’Amérique cette nouvelle méthode statistique et la présente aux journaux français. Il lui donne par la suite le nom de « sondage » pour insister sur le fait que cette méthode consiste à prélèver des informations d’un groupe de personnes représentant la population totale étudiée.
  • Les sondages durant le régime de Vichy

    Les sondages durant le régime de Vichy
    Le régime de Vichy étant une dictaure, les français sont boulversés et le gouvernement, pour comprendre leurs sentiments, développe des enquêtes d'opinion.
    Celles-ci disparaissent dans la France de 1942-1944.
  • Les années 40

    Les années 40
    À partir des années 40, de plus en plus d’entreprises font appel à des instituts de sondages pour faire des études de marché. Cette tendance concerne toutes les entreprises qui s’appuient sur les conseils et études économiques des instituts pour mener à bien leur stratégie commerciale. C’est aussi le premier lien entre la presse et les instituts de sondages, ceux ci proposant à leurs clients de publier dans les journaux les résultats de leurs enquêtes (pour l'aspect médiatique).
  • Loi n° 77-808 du 19 juillet 1977 relative à la publication et à la diffusion de certains sondages d'opinion

    Loi n° 77-808 du 19 juillet 1977 relative à la publication et à la diffusion de certains sondages d'opinion
    " La loi n°77-808 du 19 juillet 1977 modifiée a fixé des mécanismes de nature à garantir aux citoyens la qualité et l’objectivité des sondages d’opinion publiés. La commission des sondages est chargée d’assurer le respect de ces règles et de réguler l’activité des instituts de sondages dans le domaine politique. ”
  • Les sondages aujourd'hui

    Les sondages aujourd'hui
    Aujourd'hui, les sondages s'imposent dans de nombreux secteurs comme l'opinion publique, les services, les médias, le numérique, le luxe, la santé, et bien sûr la stratégie d'entreprise. Ils sont de plus en plus utilisés dans divers domaines de la vie quotidienne ce qui montre leur importance dans notre société actuelle.