L'histoire du Québec à travers mon histoire

By Normam
  • Naissance de mon arrière-grand-mère : démographique

    Selon le Service national du Récit de l'univers social (2021), la population en 1901 était d'environ 1 500 000 personnes. Cette population était composée d’habitants d’origine française (80 %), d’origine britannique (2 %) et d’origines diverses (2 %) qui étaient principalement composées d’Autochtones, de Juifs et d'Italiens. Près de 36 % de la population du Québec habitaient dans les villes, particulièrement à Montréal et plusieurs quittaient la campagne. Il y avait une vague d’exode rural.
  • Naissance de mon arière-grand-mère : économique

    Selon Moisan et Turcotte (2021), le Québec passait à travers la deuxième phase d'industrialisation vers 1905. Il utilisait l’électricité pour exploiter et exporter des ressources naturelles, comme les pâtes et papiers. Ce secteur était d’ailleurs crucial pour l’économie de l’époque. De plus, il dépendait de l’hydroélectricité, développée entre 1900 et 1930. Tout de même, le Québec continuait les activités économiques issues de la première phase d’industrialisation : l'industrie manufacturière.
  • Naissance de mon arrière-grand-mère : politique

    Selon Moisan et Turcotte (2021), le Québec diverge du reste du Canada à cause de sa langue et de sa religion, ce qui donne moins de pouvoir au Québec au niveau fédéral. Il y a même des divisions entre les francophones et les anglophones en raison de la guerre des Boers (1899-1902). En effet, contrairement aux anglophones, les francophones ne veulent pas contribuer à la défense de l’Empire britannique. Autre que cela, le Parti libéral était au pouvoir au niveau provincial au Québec vers 1905.
  • Naissance de ma grand-mère : démographique

    Selon le Service national du Récit de l'univers social (2021), la population immigrante, juive et italienne, a augmenté entre 1901 et 1931. À cette époque, le taux de natalité était en hausse tandis que le taux de mortalité était en baisse. Cela dit, la population comptait probablement plus d’habitants qu’en 1901. En 1931, les personnes qui vivent en région urbaine représentent 60 % de la population. Les villes, dont Montréal, accueillaient autant les gens de la campagne et les immigrants.
  • Naissance de ma grand-mère : économique

    Selon Lanoix (2021), la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945) a apporté de nombreux changements au niveau économique au Québec. Malheureusement, son économie croît avec difficulté. Au lieu de travailler dans des usines, les hommes devaient travailler à la guerre dans l’armée. Pour remédier au manque dans les usines, c'était les femmes qui prenaient la place des hommes durant la guerre.
  • Naissance de ma grand-mère : politique

    Selon Lanoix (2021), la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945) est un évènement marquant pour le Québec. En effet, certains membres de la population s’étaient mêlés aux conflits politiques en joignant l’armée canadienne comme soldats. Cela a fait en sorte que le Québec est entré en relation directe avec d’autres pays que le Canada. De plus, il y a eu des problèmes à cause de la conscription pour le service militaire. Effectivement, certains devaient obligatoirement rendre service comme soldat.
  • Naissance de ma mère : politique

    Selon Lanoix (2021), vers 1980, à quelques exceptions, tout citoyen âgé d’au moins 18 ans avait le droit de voter aux élections fédérales et provinciales. En 1980 avait lieu un référendum auquel près de 60 % de la population vote contre l’idée de faire du Québec un pays (Pâquet, 2021). Selon Lanoix (2021), le gouvernement québécois met en place en 1975 la Charte des droits et libertés de la personne et, selon Pâquet (2021), le gouvernement canadien libéral le suit avec la constitution de 1982.
  • Naissance de ma mère : économique

    Selon Lanoix (2021), vers 1980, certaines personnes faisaient généralement de la monoculture. En majorité, ils faisaient l’élevage du porc, de la volaille et du boeuf. Cependant, l’économie du Québec provenait principalement du secteur tertiaire. Son économie roulait aussi grâce à l’utilisation plus abondante de divers moyens de transport, notamment terrestres, maritimes et aériens et grâce au développement de voies de communication, telles des autoroutes et des voies maritime et aérienne.
  • Naissance de ma mère : démographique

    Selon Lanoix (2021), vers 1980, le Québec comptait une population de près de 6 500 000 personnes, dont au moins 7000 Inuits et Micmacs (Demers, 2021). 80 % de cette population habitait en grande majorité en ville, mais aussi dans des banlieues qui commençaient à se développer. Il y avait de nombreux groupes ethniques : d’origine française (80 %), d’origine britannique (8 %) et d’origines diverses (12 %). Les immigrants habitaient généralement en région urbaine.
  • Immigration de mes parents au Canada

    Un an avant ma naissance, mes parents ont immigré au Canada. Je suis donc née à Montréal et j’ai vécu au Québec toute ma vie. Cet évènement est marquant dans mon histoire, car si mes parents étaient restés en Albanie, ma vie serait complètement différente : peut-être que je ne parlerais pas français, mon entourage serait complètement différent et mon éducation aussi. Je serais aussi probablement plus proche de ma famille et mes valeurs familiales seraient beaucoup plus fortes qu’actuellement.
  • Naissance de ma petite soeur

    Ma soeur Sara est née. Je sais que mon histoire serait complètement différente sans elle. D’ailleurs, je ne sais pas comment j’aurais fait sans elle. Sara est la personne la plus importante dans ma vie et la personne que j’aime le plus au monde. Même si elle est plus jeune que moi, elle a toujours été là pour moi, pour m’écouter et me conseiller. Au cours de ma vie, j’ai vécu des moments extrêmement difficiles et elle était réellement la seule personne avec qui j’étais à l’aise de m’ouvrir.
  • Rencontre de mes meilleures amies

    Je suis entrée au secondaire et j’ai trouvé mes trois meilleures amies. La rencontre de ces filles est un évènement marquant dans mon histoire parce que je suis convaincue que, sans elles, mon expérience au secondaire serait divergente. 10 ans plus tard, nous sommes encore très proches et je crois qu’à travers le temps, nous nous sommes inconsciemment influencées à devenir qui nous sommes aujourd’hui. Donc, je pense que, sans elles, je ne serais pas totalement la même personne qu’aujourd’hui.
  • Choix de carrière : enseignement

    En troisième secondaire, j’ai fait mon choix de carrière : enseignante au primaire. Si je n’avais jamais fait ce choix, je serais probablement dans un domaine d’étude sans lien avec l’éducation. Cela dit, ce choix de carrière est un évènement marquant dans mon histoire. Entre autres pour mes études, mais aussi pour les gens que je côtoie régulièrement à l’université. Je me suis fait de nouveaux amis qui sont courtois, passionnés et doués. Je suis très reconnaissante d’être si bien entourée.