Les polémiques de la campagne présidentielle

Timeline created by fybonjean
  • Hollande-"sale mec"

    Hollande-"sale mec"
    La polémique est née d'un article du Parisien, retranscrivant des propos de François Hollande. Le candidat à la présidentielle aurait déclaré que Nicolas Sarkozy est un "sale mec". Alors quedes dizaines de réactions ont fusé de personnalités de droite, François Hollande s'est défendu de n'avoir jamais été vulgaire. Quelques journalistes présents au moment où ces propos ont été tenus, ont dégonflé la polémique en rappelant le contexte dans lequel François Hollande a prononcé ces mots.
  • Morano-motard

    Morano-motard
    Un motard de l'escorte de Nadine Morano a renversé un jeune homme de 28 ans à Paris, alors que le convoi roulait à contre-sens. La ministre de l'Apprentissage n'a réagi qu'à l'article du Canard Enchaîné qui affirmait que l'accident s'est produit alors qu'elle rentrait chez elle. "J'étais en déplacement avec le Premier ministre", a-t-elle lancé.
    Plusieurs personnalités de l'opposition ont dénoncé l'impunité des convois ministériels.
  • Marine Le Pen-bal de Vienne

    Marine Le Pen-bal de Vienne
    Alors que le 27 janvier est la journée de commémoration de la libération en 1945 du camp d'Auschwitz, Marine Le Pen, était à Vienne, dans un bal organisé par Olympia, une corporation d’extrême droite nostalgique du IIIe Reich et fermée aux juifs et aux femmes. La présidente du FN s'est défendu d'être nazie ou antisémite et a affirmé que c'était un simple bal de "traditionnel de fraternités étudiantes".
  • Guéant-"toutes les civilisations ne se valent pas"

    Guéant-"toutes les civilisations ne se valent pas"
    Claude Guéant a créé la polémique lors d'un colloque organisé par l'association étudiante de droite UNI, en affirmant que "toutes les civilisations ne se valent pas". "Celles qui défendent l'humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient" a-t-il déclaré, ajoutant : " celles qui défendent la liberté, l'égalité et la fraternité, nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique".
  • Letchimy-"régime nazi"

    Letchimy-"régime nazi"
    Suite à la déclaration de Claude Guéant sur les civilisations, Serge Letchimy, député PS de la Martinique, a interpellé le ministre de l'Intérieur lors de la séance de questions au gouvernement. Il l'a accusé de "privilégier l'ombre" et de "nous ramener jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration."
  • Sarkozy-soutien d'enfants

    Sarkozy-soutien d'enfants
    Des parents d'élèves ont déclenché la polémique, lors de la venue de Nicolas Sarkozy à Lavaur, dans le Tarn. A son arrivée, le président de la République a été accueilli par par une animatrice de l'Alae (Accueil loisirs associés à l’école) et des enfants enjoués. Or plusieurs parents d'élèves ont affirmé ne pas avoir été prévenu de cette initiative.
  • Vanneste-« la fameuse légende de la déportation des homosexuels »

    Vanneste-« la fameuse légende de la déportation des homosexuels »
    Le député UMP du Nord a créé la polémique lors d'un entretien vidéo mis en ligne sur le site de l'association catholique Liberté politique, en niant la déportation d'homosexuels en France durant la Seconde guerre mondiale.
  • Hollande-"il n'y a pas de communistes"

    Hollande-"il n'y a pas de communistes"
    François Hollande a créé la polémique auprès des communistes en affirmant au journal anglais The Guardian, qu'il "n'y a pas de communistes" en France. Le candidat PS s'est défendu en expliquant qu'il voulait rassurer les marchés qui voient le communisme comme un danger à leur libéralisation.