Les indécis de la Campagne

Timeline created by lbyo
  • Jean-Louis Borloo annonce la création de l'ARES

    Jean-Louis Borloo annonce la création de l'ARES
    L'Alliance Républicaine, Ecologiste et Sociale, rassemblant le Parti Radical Valoisien, La Gauche Moderne et la Nouveau Centre "a vocation à présenter un candidat à l'élection présidentielle" selon Jea-Louis Borloo, invité sur le plateau de l'émission "A vous de Juger". Il est alors pressenti pour jouer ce rôle.
  • Christine Boutin candidate car "la situation de la France l'y oblige"

    Christine Boutin candidate car "la situation de la France l'y oblige"
    C'est à Montfermeil, lors d'une réunion du parti Chrétien-Démocrate, que Christine Boutin se déclare candidate. « La France attend un vrai big bang basé sur nos racines judéo-chrétiennes », affirme-t-elle en marge du rassemblement.
  • Jean-Louis Borloo renonce

    Jean-Louis Borloo renonce
    Alors qu'il est crédité den 5 à 10% des intentions de votes au premier tour, le candidat potentiel de l'ARES annonce qu'il se retire de la course à la présidentielle.
  • Jean-Pierre Chevènement rempile

    Jean-Pierre Chevènement rempile
    Le président d'honneur du Mouvement Républicain et Citoyen, Jean-Pierre , décide de participer pour la deuxième fois à une élection présidentielle.
  • Hervé Morin se déclare candidat

    Hervé Morin se déclare candidat
    Le président du Nouveau Centre annonce son intention de se présenter à l'élection présidentielle. Le retrait de Jean-Louis Borloo un mois plus tôt lui laisse la voie libre pour présenter une candidature en tant que centriste, en concurrence, toutefois, avec François Bayrou et son Modem.
  • Et Jean-Pierre Chevènement abandonna

    Et Jean-Pierre Chevènement abandonna
    Le 25 janvier, M. Chevènement avait évoqué la possibilité de retirer sa candidature à présidentielle au profit de François Hollande, à condition d'un accord politique.
  • Christine Boutin rallie Nicolas Sarkozy

    Christine Boutin rallie Nicolas Sarkozy
    La candidate du parti Chrétien-Démocrate rallie le candidat, encore non-officiel de l'UMP, Nicolas Sarkozy, pour "faire gagner la France".
  • L'abandon d'Hervé Morin

    L'abandon d'Hervé Morin
    Le candidat du Nouveau Centre se retire alors qu'il peine à rassembler les 500 signatures nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle. Il admet n'en avoir obtenu que 280.