Le 375e anniversaire de Montréal

Timeline created by Williamlarue41
In History
  • Un projet de missionnaire (socioculturel)

    Un projet de missionnaire (socioculturel)
    Deux hommes mettent sur pied la Société de Notre-Dame de Montréal pour la conversion des sauvages de la Nouvelle-France ayant pour but de créer une colonie missionnaire à Montréal. Ils obtiennent la seigneurie de l’île de Montréal et trouve Maisonneuve comme chef et Jeanne Mance. En mai 1642, Maisonneuve et son groupe parviennent à Montréal.
  • L’Hôtel-Dieu (socio-culturel)

    L’Hôtel-Dieu (socio-culturel)
    L'hôtel-Dieu est le premier et seul hôpital à Montréal jusqu'en 1822 . Jeanne Mance, la fondatrice, trouve les temps difficiles et ramène de la France , de Saint-Joseph, 3 infirmière en 1659 . C'est un hôpital qui traite les deux sexes , ce qui n'est pas courant à cette époque . L'établissement a aussi pris feu à 3 reprises. C'était dans les années 1695, 1721 et 1734 .
  • Les nouveaux propriétaires (économique)

    Les nouveaux propriétaires (économique)
    Puisque la Compagnie des Cent-Associés qui gérait la compagnie fût anéanti, la Société Notre-Dame céda la propriété de la seigneurie de Montréal aux Sulpiciens. L'origine de la Compagnie est liée au massif mouvement d'évangélisation et de renouvellement chrétienne qui s'est développé en France au XVIIe siècle, et plus immédiatement à l'activité missionnaire de Jean-Jacques Olier.
  • La Grande paix de Montréal (politique)

    La Grande paix de Montréal (politique)
    La Grande Paix est un traité qui a été signé à Montréal en 1701 par le Sieur de Callière, représentant la France, et par 39 nations amérindiennes. Ce traité a mis fin aux guerres du 17e siècle et marquait un revirement dans les relations franco-amérindiennes.
  • La capitulation de Montréal (politique)

    La capitulation de Montréal (politique)
    Lors de la capitulation de montréal aux forces britanniques, la grande-Bretagne conquiert la nouvelle-france. Les conditions qu’ils leur seront imposées par les britanniques seront beaucoup plus sévères que lors de la capitulation de Québec.
  • La première université montréalaise (socio-culturelle)

    La première université montréalaise (socio-culturelle)
    C'est un marchand qui aura l'idée de bâtir la première université à Montréal. Pour la crée , il donnera ses terres et beaucoup d'argent, cet homme s'appelait James McGill. Ce sera quelques années plus tard que les cours y seront donné, cars c’était très la construire. Cette bâtisse s'appellera McGill College, pour honorer sa famille et son nom.
  • Jacques Viger (politique)

    Jacques Viger (politique)
    Jacques Viger est né le 7 mai 1787 à Montréal et décédé le 12 décembre 1858. Journaliste, auteur, officier de milice, fonctionnaire et archiviste, il a été le premier maire de Montréal de 1833 à 1836.
  • L’incendie du parlement (politique)

    L’incendie du parlement (politique)
    Suite à des débats difficiles et violent, la Chambre du Canada-Uni vote une compensation de 100 000 livres pour les habitants du Bas-Canada ayant subits des dégâts engendrés par les représailles des forces britanniques. Cette décision ne plaît pas aux marchands britanniques. À la suite d'une invitation du Montréal Gazette, quelques 1500 personnes entrent dans le parlement pour tout saccager sur leur passage. Le feu se déclare, le parlement est rasé et de précieux documents disparaissent
  • Les travaux publiques (économiques)

    Les travaux publiques (économiques)
    En 1932, dû à l'importante crise économique, la ville de Montréal décide d'installer des systèmes de travaux publics pour offrir du travail aux chômeurs.
  • La voie maritime du saint-Laurent (économique)

    La voie maritime du saint-Laurent (économique)
    C’est un cours d’eau artificiel et profond qui relie le port de Montréal au lac Érié, l’un des grands lacs. Elle comprend une succession d’écluses. Elle est longue de 3 700 km.
  • La crise d’octobre (politique)

    La crise d’octobre (politique)
    La crise d'octobre est provoquée par l'enlèvement, le 5 octobre 1970, de James Cross, délégué commercial britannique à Montréal, par des membres du Front de Libération du Québec (FLQ). La situation dégénère rapidement quand le ministre du Travail et de l'Immigration du Québec, Pierre Laporte, est kidnappé et tué, ce qui constitue le plus grand acte terroriste à être conduit en sol canadien.
  • Les jeux olympiques (socio-culturelle)

    Les jeux olympiques (socio-culturelle)
    En 1976, Montréal devient la première ville canadienne à accueillir les Jeux olympiques. Les Jeux de la XXIe Olympiade, tenus du 17 juillet au 1 août 1976, permettront à plusieurs athlètes de livrer des performances inoubliables. On se souvient notamment de la gymnaste roumaine Nadia Comaneci et du champion américain de décathlon Bruce Jenner.