Brandebourg

  • Period: Sep 20, 1440 to Sep 11, 1460

    Règne de Frédéric II de Brandebourg

    Frédéric II de Brandebourg, dit « Aux Dents de Fer », né le 19 novembre 1413 à Tangermünde et mort le 11 septembre 1460 à Neustadt an der Aisch. Il est électeur de Brandebourg de 1440 à 1460.
  • Jun 11, 1441

    Mariage entre Frédéric II de Brandebourg et Catherine de Saxe

    Le 11 juin 1441, Frédéric II de Brandebourg épouse Catherine de Saxe (1421-1476), (fille de l'électeur Frédéric Ier de Saxe). Deux enfants sont nés de cette union : Anna Maria (1449- 1484) et Albrecht IV (1450-1475).
  • Nov 14, 1444

    Alliance avec l'Autriche

  • Nov 20, 1444

    Alliance avec le Comté de Wolgast

  • Period: Jan 31, 1445 to Jun 8, 1447

    Guerre contre Stettin

  • Feb 21, 1445

    Bataille de Rostock

    12000 troupes brandebourgeoise mené par Albert III Achille de Brandebourg rencontrent 4000 troupes de Stettin mené par Adolf Ernst Warncke
  • Feb 21, 1445

    Siège de Rostock

    Le siège de Rostock a débuté le 21 février 1445 pour finir le 7 avril 1446. Après 410 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jun 19, 1445

    Bataille de Stettin

  • Sep 2, 1445

    Siège de Berlin

    Les troupes stettin de Walter von Schwerin assiège la ville le 2 septembre 1445.
  • Oct 4, 1445

    Bataille de Berlin

    Walter von Schwerin est informé par un lieutenant que les troupes brandebourgeoises de Frédéric II de Brandebourg arrivent. La bataille est menée le 4 octobre 1445 au Nord de Berlin.
  • May 1, 1446

    Siège de Stettin

    Le siège de Stettin a débuté le 01 mai 1446 pour finir le 28 mars 1447. Après 331 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • May 6, 1446

    Traité de Rostock

    Le duché de Mecklembourg verse des réparations de guerre.
  • Apr 30, 1447

    Bataille de Stargard

  • Jun 8, 1447

    Traité de Stettin

    Le traité de Stettin fut signé le 8 juin 1447 à Stettin. Le comté de Stettin intègre la marche de Brandebourg.
  • Jun 10, 1447

    Alliance avec le comté palatin du Rhin

  • Jun 25, 1447

    Alliance avec l'archevêque de Trèves

  • Oct 9, 1449

    Fin de l'alliance avec le comté de Wolgast

  • Oct 23, 1449

    Alliance avec l'archevêque de Cologne

  • Period: Dec 11, 1450 to Jun 24, 1454

    Guerre de Liège

    La guerre de Liège fut déclenché, le 11 décembre 1450, par Philippe le Bon qui essaya d'étendre son influence à la principauté de Liège. L'empereur du Saint-Empire Frédéric III voyant d'un mauvais œil l'expansion de la Bourgogne protégea la ville de liège avec ses alliés.
  • Dec 15, 1450

    Bataille de Liège

    Défaite liègeoise
  • Dec 20, 1450

    Siège de Liège

    15200 troupes bourguignonnes assiège la ville
  • Apr 2, 1451

    Révolte stettinoise

    Une révolte éclate le 2 avril 1451 à Stettin mené par Ernest Ludwig von Kolberg pour l'indépendance de leur comté.
  • May 27, 1451

    Siège de Berlin

    12000 bourguignons assiègent la ville.
  • Jun 13, 1451

    Siège de Stettin

    12000 troupes du brabant assiègent la ville. Après un siège d'un mois, la garnison se rend suite à la peste.
  • Jul 26, 1451

    Bataille de Wolgast

  • Aug 18, 1451

    Bataille de Berlin

    Les troupes brandebourgeoises, mené par Frédéric II, se dirigent vers Berlin qui est assiégée par les troupes bourguignonnes, mené par Karl Nevers, depuis le 27 mai. La rencontre a lieu au nord de la ville. C'est une victoire écrasante pour Frédéric II.
  • Oct 28, 1451

    Siège de Stettin

    Les troupes autrichiennes assiègent la ville le 28 octobre 1451. Le siège dura 1 mois.
  • Nov 15, 1451

    Siège de Liège

    15000 troupes bourguignonnes assiège la ville. La garnison se rendit le 11 février 1452.
  • Jul 4, 1452

    Bataille de Mecklembourg

  • Jul 12, 1452

    Siège de Brunswick

    Le siège de Brunswick a débuté le 12 juillet 1452 pour finir le 5 mars 1453. Après 225 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Mar 16, 1453

    Siège de Hanovre

  • Apr 19, 1453

    Traité de Brunswick

    Entre liège et Brunswick
  • May 29, 1453

    Traité de Clèves

    Entre Clèves et liège
  • Oct 1, 1453

    Traité de Baden

    Entre liège et Bade
  • Oct 4, 1453

    Siège de Berlin

  • Nov 10, 1453

    Bataille de Altmark

    Défaite brandebourgeoise
  • Feb 6, 1454

    Bataille de Brandebourg-sur-la-Havel

    Défaite brandebourgeoise
  • Feb 7, 1454

    Siège de Brandebourg-sur-la-Havel

    Le siège de Brandebourg-sur-la-Havel a débuté le 7 février 1454 pour finir le 1 juin 1454. Après 114 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Mar 27, 1454

    Bataille de Stargard

    Défaite brandebourgeoise
  • Jun 24, 1454

    Traité de Liège

    Le traité de Liège fut signé, le 24 juin 1454, entre la principauté de Liège et le duché de Bourgogne mettant fin à la guerre de Liège.
  • Period: Jul 19, 1456 to Mar 29, 1458

    Guerre Cologne-Berg

  • Jul 25, 1456

    Siège de Berg

    Le siège de Berg a débuté le 25 juillet 1456 pour finir le 27 juin 1457. Après 337 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Nov 1, 1456

    Siège de Brandebourg-sur-la-Havel

    Le siège de Brandebourg-sur-la-Havel a débuté le 1 novembre 1456 pour finir le 1 décembre 1456. Après 31 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Nov 18, 1456

    Bataille de Prignitz

  • Feb 27, 1457

    Bataille de Prignitz

    14000 troupes brandebourgeoise mené par Frédéric II de Brandebourg rencontrent 10000 troupes de Dortmund mené par Johan Jacob Börner.
  • Mar 10, 1457

    Siège de Brandebourg-sur-la-Havel

    Le siège de Brandebourg-sur-la-Havel a débuté le 10 mars 1457 pour finir le 7 avril 1457. Après 27 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jun 16, 1457

    Siège de Brandebourg-sur-la-Havel

    Le siège de Brandebourg-sur-la-Havel a débuté le 16 juin 1457 pour finir le 16 juillet 1457. Après 30 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 9, 1457

    Bataille de Braunschweig

  • Aug 10, 1457

    Siège de Berlin

    Le siège de Berlin a débuté le 10 aout 1457 pour finir par la bataille de Berlin.
  • Sep 25, 1457

    Bataille de Berlin

  • Oct 11, 1457

    Siège de Brandebourg-sur-la-Havel

    Le siège de Brandebourg-sur-la-Havel a débuté le 11 octobre 1457 pour finir le 7 novembre 1457. Après 27 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Nov 17, 1457

    Siège de Dortmund

  • Jan 10, 1458

    Bataille de Münster

    Victoire brandebourgeoise
  • Feb 1, 1458

    Bataille de Paderborn

    13000 troupes brandebourgeoise mené par Frédéric II de Brandebourg rencontrent 3000 troupes de Dortmund mené par Ambrosio von Hochkirchen
  • Mar 1, 1458

    Bataille de Jülich

    13000 troupes brandebourgeoise mené par Frédéric II de Brandebourg rencontrent 5000 troupes de Berg.
  • Mar 2, 1458

    Siège de Jülich

    Le siège de Jülich a débuté le 2 mars 1458 pour finir le 28 mars 1458. Après 26 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Mar 29, 1458

    Traité de Berg

    Le traité de Berg fut signé le 29 mars 1458 à Berg. La principauté de Cologne gagne les territoires de Berg et Jülich.
  • May 27, 1458

    Révolte de paysans

    Une révolte éclate mené par Viktor Schlien
  • Jun 15, 1458

    Alliance avec le Danemark

  • Nov 16, 1458

    Election du roi du Saint empire romain germanique

    Frédéric II de Brandebourg succède à Frédéric III au trône du Saint empire romain germanique devenant l'empereur Frédéric IV.
  • Period: Mar 14, 1459 to Apr 12, 1462

    Guerre Brandebourg-Wolgast

    La marche de Brandebourg déclare la guerre contre le duché de Wolgast pour avoir la côte poméranienne.
  • Apr 1, 1459

    Bataille de Rostock

    14000 troupes contre 7000 troupes
  • Apr 21, 1459

    Siège de Lauenbourg

    Le siège de Lauenbourg a débuté le 21 avril 1459 pour finir le 12 décembre 1459. Après 235 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Apr 29, 1459

    Siège de Rostock

    Le siège de Rostock a débuté le 29 avril 1459 pour finir le 26 mai 1459. Après 27 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • May 26, 1459

    Siège de Wolgast

    Le siège de Wolgast a débuté le 26 mai 1459 pour finir le 13 février 1460. Après 263 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Dec 25, 1459

    Traité de Lauenbourg

  • Period: Sep 12, 1460 to Aug 19, 1465

    Régence de Catherine de Saxe

  • Mar 9, 1461

    Siège de Vilnius

    Le siège de Vilnius a débuté le 9 mars 1461 pour finir le 11 octobre 1461. Après 217 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 7, 1461

    Siège de Smolensk

    Le siège de Smolensk a débuté le 7 aout 1461 pour finir le 12 octobre 1461. La garnison résista aux assauts jusqu'au traité de Vilnius.
  • Oct 12, 1461

    Traité de Vilnius

    Le traité de Vilnius fut signé le 12 octobre 1461 à Vilnius. Le grand-duché de Lituanie doit rompre ses alliances avec le comté de Wolgast et le royaume de Pologne.
  • Feb 15, 1462

    Bataille de Colberg

    Les troupes brandebourgeoises de Joachim Nestor von Schwerin rencontrent les troupes de wolgast de Martin Kurzmann.
  • Feb 22, 1462

    Bataille de Stargard

    Les troupes brandebourgeoises de Joachim Nestor von Schwerin poursuivent les troupes de wolgast de Martin Kurzmann. Martin Kurzmann meurt lors de la bataille.
  • Apr 12, 1462

    Traité de Berlin

    Le traité de Berlin fut signé le 12 avril 1462. Le comté de Wolgast perd Colberg et Stolp.
  • Feb 2, 1463

    Révolte stettinoise

    Une révolte de séparatiste stettinoise éclate à Stettin.
  • Period: Dec 8, 1463 to Jan 12, 1466

    Guerre Brandebourg- Saxe

  • Dec 21, 1463

    Siège de Magdebourg

    Le siège de Magdebourg a débuté le 21 décembre 1463 pour finir le 9 septembre 1464. Après 262 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Dec 27, 1463

    Siège d'Anhalt

    Le siège d'Anhalt a débuté le 27 décembre 1463 pour finir le 14 octobre 1464. Après 291 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jan 26, 1464

    Bataille de Wittemberg

    11000 troupes de Joachim Nestor von Kyau contre 5000 troupes de Lorenz Ackermann
  • Feb 15, 1464

    Siège de Cologne

    Le siège de Cologne a débuté le 15 février 1464 pour finir le 27 novembre 1464. Après 285 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • May 17, 1464

    Bataille de Lunebourg

    7000 contre 5000
  • May 18, 1464

    Siège de Lunebourg

    Le siège de Lunebourg a débuté le 18 mai 1464 pour finir le 27 novembre 1464. Après 221 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Nov 14, 1464

    Siège de Dresde

    Le siège de Dresde a débuté le 14 novembre 1464 pour finir le 1 juillet 1465. Après 238 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jan 2, 1465

    Siège de Stettin

    Le siège de Stettin a débuté le 2 janvier 1465 pour finir le 6 janvier 1465. Après 4 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Feb 5, 1465

    Bataille de Neubrandebourg

    1000 troupes brandebourgeoise mené par Joachim Nestor von Kyau rencontrent 7000 troupes de saxonnes mené par Wolfgang Rank
  • Feb 24, 1465

    Traité de Cologne

    Le traité de Cologne fut signé entre la Saxe et Cologne. L'électorat de Cologne doit rompre son alliance avec la marche de Brandebourg
  • Apr 2, 1465

    Révolte wolgastines

    Une révolte éclate à Colberg mené par Maximiliam von Peglows.
  • Jul 21, 1465

    Siège de Weimar

    Le siège de Weimar a débuté le 21 juillet 1465 pour finir le 12 janvier 1466. Après 175 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 19, 1465

    Mariage entre Albrecht IV et Magdalena von Görschen

    Joachim (1466) Albrecht (1469)
  • Period: Aug 20, 1465 to Feb 6, 1475

    Règne d'Albert IV de Brandebourg

    Empereur du Saint empire romain germanique, Margrave de Brandebourg
  • Aug 29, 1465

    Bataille de Wolgast

    9000 contre 5000
  • Oct 27, 1465

    Bataille de Prignitz

    10000 Joachim Nestor von Kyau contre 3000 Wolfgang Rank
  • Jan 12, 1466

    Traité de Postdam

    Le traité de Postdam fut signé le 12 janvier 1466
  • Period: Feb 5, 1466 to Jul 18, 1468

    Guerre d'unification brandebourgeoise

  • Mar 18, 1466

    Siège de Landshut

    Le siège de Landshut a débuté le 18 mars 1466 pour finir le 27 janvier 1467. Après 315 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jun 23, 1466

    Siège de Berlin

  • Mar 27, 1467

    Siège de Côme

    Le siège de Côme a débuté le 27 mars 1467 pour finir le 18 janvier 1468. Après 297 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 12, 1467

    Siège de Berlin

    Le siège de Weimar a débuté le 12 aout 1467 pour finir le 2 avril 1468. La garnison a résisté jusqu'à l'arrivé des troupes impérial.
  • May 12, 1468

    Bataille de Brandebourg-sur-la-Havel

    22000 Joachim Nestor von Schwerin contre 14000 Francesco Sforza
  • Jul 18, 1468

    Traité de Milan

    Le traité de Milan fut signé le 18 juillet 1468 à Milan. Ce traité unit le duché de Milan et la marche de Brandebourg.
  • May 9, 1470

    Alliance avec l'ordre Teutonique

  • Aug 1, 1470

    Révolte de paysans

    La révolte de paysans éclate le 1 aout 1470 à Stettin. Les paysans dénonce des impôts trop élevé et d'être malmené par les nobles.
  • Period: May 13, 1473 to Nov 18, 1475

    1ère Guerre Dano-Livonienne

  • Sep 13, 1473

    Bataille navale de Sarema

    15 navires danois contre 15 navires livoniens. Victoire danoise
  • Sep 30, 1473

    Entrevue de Trèves

    L'entrevue de Trèves entre Charles le Téméraire et l'empereur Albrecht IV du Saint-Empire. Échec des ambitions royales de Charles le Téméraire. Projet de fiançailles entre Marie de Bourgogne (16 ans) et Albrecht von Hohenzollern (4 ans).
  • Period: Oct 19, 1473 to Mar 11, 1477

    1ère Guerre Polo-brandebourgeoise

  • Nov 13, 1473

    Bataille navale de Sarema

    Défaite de la flotte brandebourgeoise
  • Nov 22, 1473

    Siège de Prague

    Le siège de Prague a débuté le 22 novembre 1473 pour finir le 29 aout 1474. Après 284 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Sep 5, 1474

    Traité de Prague

    La Bohème cède Basse-Lusace et annule son alliance avec la Pologne
  • Nov 10, 1474

    Bataille de Brandebourg-sur-la-Havel

    24000 troupes Johann Cicero Below contre 2000 troupes
  • Jan 24, 1475

    Bataille de Lunebourg

    24000 troupes Johann Cicero Below contre 50000 toupes polo-lithuaniennes de Marijus Simonavicius. Défaite brandebourgeoise
  • Period: Feb 6, 1475 to Aug 19, 1480

    Régence de Magdalena

  • Jun 26, 1475

    Bataille d'Hambourg

    31000 troupes Milano-brandebourgeoises de Francesco Sforza contre 13000 troupes polonaises de Oskar Krasinski
  • Oct 13, 1475

    Siège de Varsovie

  • Nov 18, 1475

    Traité de Tallinn

  • Jun 19, 1476

    Bataille de Altmark

    34000 troupes Milano-brandebourgeoises de Francesco Sforza contre 5000 troupes lithuaniennes de Aleksandras Zabiela
  • Sep 11, 1476

    Siège de Milan

  • Dec 14, 1476

    Bataille de Breme

    28000 troupes polonaises de Oskar Krasinski contre 35000 troupes Milano-brandebourgeoises de Francesco Sforza
  • Feb 1, 1477

    Bataille de Celle

    21000 troupes polonaises de Oskar Krasinski contre 28000 troupes Milano-brandebourgeoises de Francesco Sforza
  • Feb 10, 1477

    Bataille de Braunschweig

    14000 troupes polonaises de Oskar Krasinski contre 25000 troupes Milano-brandebourgeoises de Francesco Sforza
  • Mar 11, 1477

    Traité de Dantzig

    Pologne cède Drawsko et Santok et la principauté de Dantzig cède Dantzig et Königsberg à Brandebourg.
  • Mar 11, 1477

    Révolte wolgastines

    8000 révolté mené par Georg von Ramin éclate à Colberg.
  • Period: Jun 9, 1479 to Nov 6, 1481

    1ère Guerre d'Italie

  • Jul 4, 1479

    Siège de Milan

  • Aug 8, 1479

    Siège de Berlin

  • Aug 21, 1479

    Bataille de Milan

    24000 troupes brandebourgeoises, dirigé par Johann Cicero Below, arrivent à Milan pour lever le siège vénitien.
  • Sep 4, 1479

    Siège de Brescia

    Le siège de Brescia a débuté le 4 septembre 1479 pour finir le 12 septembre 1480. Après 373 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 19, 1480

    Mariage entre Joachim Ier de Brandebourg et Barbara von Mücheln

    Friedrich Wilhelm (1481)
  • Period: Aug 20, 1480 to Jun 21, 1507

    Règne de Joachim Ier de Brandebourg

  • Sep 3, 1480

    Epidémie de variole

    La ville de Dantzig subit une épidémie de variole.
  • Jan 18, 1481

    Bataille de Berlin

    Les troupes de Johann Cicero Below viennent interrompre la prise de Berlin par les troupes vénitiennes dirigé par Ramiz Svetoslavie.
  • Feb 19, 1481

    Bataille de Altmark

    Les troupes de Johann Cicero Below interceptent les troupes vénitiennes dirigé par Gentile Strozzi.
  • Mar 23, 1481

    Bataille de Stettin

    Les troupes de Johann Cicero Below interceptent les troupes vénitiennes dirigé par Gentile Strozzi.
  • Apr 23, 1481

    Bataille de Altmark

    Les troupes de Johann Cicero Below interceptent les troupes vénitiennes dirigé par Gentile Strozzi.
  • May 19, 1481

    Bataille de Stettin

    Les troupes de Johann Cicero Below interceptent les troupes vénitiennes dirigé par Enzo Garda.
  • Nov 6, 1481

    Traité de Milan

    Venice cède Brescia et Bergame à Milan
  • Dec 6, 1481

    Révolte dantziçoise

    Les révoltés, mené par Franz Joseph von Seel, veulent que leur ville soit libéré de l'influence brandebourgeoise. Johann Cicero Below étant sur place réussit à mater la révolte.
  • Period: Apr 2, 1482 to Feb 6, 1485

    2ème Guerre d'Italie

  • Jun 28, 1482

    Siège de Celje

    Le siège de Celje a débuté le 28 juin 1482 pour finir le 8 avril 1483. Après 289 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Sep 1, 1482

    Siège de Milan

    Le siège de Milan a débuté le 1 septembre 1482 pour finir le 22 mai 1483. Après 263 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jun 2, 1483

    Siège de Milan

    Le siège de Milan a débuté le 2 juin 1483 pour finir le 22 janvier 1484. Après 235 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières. La ville a été mise à sac par les troupes brandebourgeoises.
  • Aug 1, 1483

    Siège de Parme

    Le siège de Parme a débuté le 1 aout 1483 pour finir le 1 septembre 1483. Après 30 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Sep 25, 1483

    Bataille de Chiaravalle

    28000 troupes Milano-brandebourgeoises mené par Johann Cicero Below affronte 15000 troupes mené par Ladislao d'Avalos. Les troupes napolitaines, mené par Ladislao d'Avalos, voulant empêcher les troupes milanaises de reprendre la ville de Milan décida d'attaquer le matin. La bataille se déroula à Chiaravalle au sud de Milan, les troupes milanaises fut rejointent par les troupes de Johann Cicero Below.
  • Feb 1, 1484

    Siège de Parme

  • Apr 30, 1484

    Siège de Naples

    Le siège de Naples a débuté le 30 avril 1484 pour finir le 25 janvier 1485. Après 271 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • May 6, 1484

    Bataille de Trévise

    10000 troupes brandebourgeoises mené par Joachim Nestor von Schwerin affronte 9000 troupes mené par Ladislao d'Avalos.
  • Jul 1, 1484

    Bataille de Molise

    9000 troupes brandebourgeoises mené par Joachim Nestor von Schwerin affronte 8000 troupes mené par Ladislao d'Avalos.
  • Feb 6, 1485

    Traité de Campobasso

  • Mar 18, 1485

    Alliance avec la Moscovie

  • Period: Sep 15, 1490 to Mar 30, 1493

    2ème Guerre Polo-brandebourgeoise

  • Oct 1, 1490

    Siège de Tuchola

    Le siège de Tuchola a débuté le 1 octobre 1490 pour finir le 11 janvier 1491. Après 101 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Oct 3, 1490

    Siège de Poznań

    Le siège de Poznan a débuté le 3 octobre 1490 pour finir le 29 juin 1491. Après 269 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Dec 31, 1490

    Révolte de la noblesse

    Les nobles, dirigé par Georg Treskaw, sont déçu par Joachim I, notamment en raison des réformes libérales.
  • Jun 8, 1491

    Bataille navale de Könisberg

  • Oct 15, 1491

    Bataille de Heidelberg

    47000 troupes française mené par Blaise de Siorac affrontent 59000 troupes Milano-brandebourgeoises mené par Johann Cicero Below.
    Défaite brandebourgeoises
  • Nov 18, 1491

    Succession bourguignonnes

    Joachim I hérite du duché de Bourgogne
  • Nov 27, 1491

    Héritage bourguignon

    Marie de Bourgogne a décidé pleinement d'intégrer l'empire en offrant d'épouser un prince von Hohenzollern. Le mariage à Gand de Albrecht de Brandebourg avec Marie de Bourgogne qui apporte à son époux la Bourgogne et les Pays-Bas. Ils résistent aux ambitions des Français grâce au soutien des États Généraux des Pays-Bas acquis au prix de la reconnaissance des libertés locales (Grand Privilège).
  • May 1, 1492

    Siège de Paris

    Le siège de Paris a débuté le 1 mai 1492 pour finir le 2 octobre 1492. Après 155 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • May 19, 1492

    Siège de Chartres

    Le siège de Chartres a débuté le 19 mai 1492 pour finir le 18 mars 1493. Après 307 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Oct 31, 1492

    Siège de Bayeux

  • Mar 19, 1493

    Traité de Paris

    Le royaume de France annule ses alliances avec le royaume de castille et le royaume de pologne
  • Mar 30, 1493

    Traité de Varsovie

    Le Brandebourg gagne des territoires sur la Pologne
  • Period: May 1, 1494 to May 14, 1496

    Guerre Teuto-brandebourgeois

  • May 24, 1494

    Bataille de Schwevig

    Défaite danoise
  • Jun 19, 1494

    Siège de Brême

    Le siège de Brême a débuté le 19 juin 1494 pour finir le 15 novembre 1494. Après 146 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 18, 1494

    Siège de Lübeck

    Le siège de Lübeck a débuté le 18 aout 1494 pour finir le 17 mars 1495. Après 211 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 20, 1494

    Bataille d'Hambourg

    34000 troupes Austro-brandebourgeoises mené par Joachim Nestor von Schwerin affrontent 11000 troupes Hambourg-Brêmoises mené par Otto Löning.
  • Aug 21, 1494

    Siège d'Hambourg

    Le siège d'Hambourg a débuté le 21 aout 1494 pour finir le 1 juin 1495. Après 287 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières. Le général Joachim Nestor von Schwerin est mort pendant le siège, il est remplacé par le général Johann Cicero von Rottenburg.
  • Aug 30, 1494

    Bataille de Lunebourg

    14000 troupes brandebourgeoises contre 3000 troupes brêmoises
  • Sep 28, 1494

    Siège d'Osterode

    Le siège d'Osterode a débuté le 28 septembre 1494 pour finir le 28 septembre 1495. Après 365 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Nov 15, 1494

    Bataille navale Heligoland

    L'amiral Pascal de la Porte avec 20 navires brando-bourguignons affrontent, au large de la baie d'Heligoland, la flotte brêmoise composé de 8 navires.
  • Mar 12, 1495

    Siège de Riga

    Le siège de Riga a débuté le 12 mars 1495 pour finir le 20 novembre 1495. Après 253 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Mar 17, 1495

    Bataille de la Pötenitzer Wiek

  • Jun 12, 1495

    Bataille navale Heligoland

    La flotte brandebourgeoise mené par l'amiral Hans von Hintze affronte la flotte hambourgeoise.
  • Oct 7, 1495

    Bataille de Wismar

  • Nov 22, 1495

    Bataille golfe de Riga

    La flotte brandebourgeoise mené par l'amiral Hans von Hintze affronte la flotte de Riga.
  • May 14, 1496

    Traité d'Osterode

    Ce traité marque la fin de l'ordre teutonique qui intègre le Brandebourg
  • Period: Oct 11, 1496 to May 1, 1498

    1ère Guerre de Silésie

  • Nov 25, 1496

    Siège de Köthen

    Le siège de Köthen a débuté le 25 novembre 1496 pour finir le 15 avril 1497. Après 146 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Dec 21, 1496

    Siège de Prague

    Le siège de Prague a débuté le 21 décembre 1496 pour finir le 11 juin 1497. Après 175 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jun 11, 1497

    Siège de Munich

    Le siège de Munich a débuté le 11 juin 1497 pour finir le 1 avril 1498. Après 291 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Sep 2, 1497

    Révolte d'indépendantiste

    15000 dantzickois mené par Matthias von Sass se révolte pour demande l'indépendance de la ville.
  • May 1, 1498

    Traité de Berlin

    Le Brandebourg récupère la province de Basse-Silésie.
  • Jul 25, 1498

    Révolte de paysans

    8000 paysans se soulevèrent contre la noblesse à Stettin.
  • Jan 28, 1499

    Révolte

    Deux grandes familles de nobles brandebourgeoises se font la guerre, l'empereur Joachim I décide d'envoyer l'armée pour calmer la situation.
  • Period: Feb 23, 1501 to Jan 25, 1504

    Guerre dano-Lithuanienne

  • May 6, 1501

    Chevalier-brigand à Königsberg

    Le terme baron-bandit est un concept qualifiant au départ les nobles ruraux ayant pris part à des activités de banditisme durant les XVIe et XVIIe siècles. Pour les terres du Saint-Empire, on parlera plutôt de « chevalier-brigand » pour désigner les chevaliers d'Empire, qui au XVIe siècle s'attaquent sur les routes aux commerçants, ou rançonnent les villes. Franz von Sickingen et Ulrich von Hutten, qui s'opposent aussi aux princes ecclésiastiques sur fond de Réforme, en sont de bons exemples.
  • Jul 12, 1501

    Siège de Kaunas

    Le siège de Kaunas a débuté le 12 juillet 1501 pour finir le 26 janvier 1502. Après 204 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Oct 13, 1501

    Siège de Saint Pétersbourg

  • Oct 23, 1501

    Siège de Daugavpils

    Le siège de Daugavpils a débuté le 23 octobre 1501 pour finir le 29 septembre 1502. Après 341 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Feb 15, 1502

    Siège de Vilnius

    Le siège de Vilnius a débuté le 15 février 1502 pour finir le 12 août 1502. Après 178 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Mar 3, 1502

    Bataille du golfe de Riga

    13 galères bourguignonnes contre 9 galères lithuaniennes.
  • Mar 17, 1502

    Bataille de Vilnius

    L'armée de Nicolas Azerti rencontre une petite armée lithuanienne.
  • Jun 29, 1502

    Siège de Stockholm

    Le siège de Stockholm a débuté le 29 juin 1502 pour finir le 30 décembre 1502. Après 184 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Oct 25, 1502

    Siège de Smolensk

    Le siège de Smolensk a débuté le 25 octobre 1502 pour finir le 16 avril 1503. Après 175 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Dec 31, 1502

    Bataille de Stockholm

    35000 troupes Dano-milanaises arrivèrent à Stockholm pour libérer la ville qui venait d'être récemment prise par les troupes lithuaniennes.
  • Jan 12, 1503

    Siège de Stockholm

    Le siège de Stockholm a débuté le 12 janvier 1503 pour finir le 6 juillet 1503. Après 175 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jun 10, 1503

    Siège de Novgorod

    Le siège de Novgorod a débuté le 10 juin 1503 pour finir le 26 décembre 1503. Après 204 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jul 2, 1503

    Siège de Polotsk

    Le siège de Polotsk a débuté le 2 juillet 1503 pour finir le 25 janvier 1504. La garnison de la ville a résisté jusqu'à la fin de la guerre.
  • Jan 24, 1504

    Bataille de Louki

    La bataille de Louki fut la dernière bataille de la guerre Dano-Lithuanienne. Les troupes de Nicolas Azerti rencontrèrent les troupes de Iziaslav Poloch.
  • Jan 25, 1504

    Traité de Lund

    Gain territoriaux pour le royaume de Danemark et de Norvège.
  • Period: Jun 1, 1504 to Jan 24, 1510

    Guerre de Bourgogne

  • Jun 23, 1504

    Siège de Charleville Mézières

  • Jul 1, 1504

    Siège de Lille

    Le siège de Lille a débuté le 1 juillet 1504 pour finir le 1 août 1504. Après 31 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jul 2, 1504

    Siège d'Anvers

  • Aug 1, 1504

    Siège de Münster

    Le siège de Münster a débuté le 1 août 1504 pour finir le 21 janvier 1505. Après 175 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 6, 1504

    Siège d'Auxerre

    Le siège d'Auxerre a débuté le 6 août 1504 pour finir le 30 décembre 1504. Après 146 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 6, 1504

    Siège de Lons-le-Saunier

    Le siège de Lons-le-Saunier a débuté le 6 août 1504 pour finir le 1 septembre 1504. Après 26 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Nov 6, 1504

    Bataille navale en mer du Nord

    20 navires brandebourgeois rencontre 19 navire français Défaite
  • Nov 24, 1504

    Siège de Lille

    Le siège de Lille a débuté le 24 novembre 1504 pour finir le 12 août 1505. Après 262 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Dec 10, 1504

    Siège d'Amiens

    Le siège d'Amiens a débuté le 10 décembre 1504 pour finir le 1 octobre 1505. Après 295 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jan 31, 1505

    Siège de Cologne

    Le siège de Cologne a débuté le 31 janvier 1505 pour finir le 14 juillet 1505. Après 165 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Mar 13, 1505

    Bataille de Rothembourg

    Les troupes de Nicolas Azerti rencontrèrent 19000 troupes française près de Rothembourg
  • Apr 5, 1505

    Bataille de Stuttgart

    Les troupes austro-brandebourg-danoise mené par le général Ladislav Alvintzky rencontrent les troupes française mené par le général Blaise de Siorac.
  • May 17, 1505

    Siège de Milan

    Le siège de Cologne a débuté le 17 mai 1505 pour finir le 3 février 1506. Après 262 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • May 24, 1505

    Siège de Luxembourg

    Le siège de Cologne a débuté le 24 mai 1505 pour finir le 14 mars 1506. Après 296 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 12, 1505

    Traité de Cologne

    L'électorat de Cologne cède les provinces de Münster et de Meppen à la principauté de Münster. L'électorat de Cologne libère le duché de clèves et la principauté de Paderborn.
  • Nov 28, 1505

    Bataille de Trèves

    Les troupes austro-brandebourgeoise mené par le général Ladislav Alvintzky rencontrent les troupes française mené par le général Blaise de Siorac.
  • Dec 18, 1505

    Siège d'Amiens

  • Dec 18, 1505

    Siège de Metz

    Le siège de Metz a débuté le 18 décembre 1505 pour finir le 13 janvier 1506. Après 26 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Mar 23, 1506

    Siège de Verdun

    Le siège de Verdun a débuté le 23 mars 1506 pour finir le 22 décembre 1506. Après 244 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Apr 8, 1506

    Bataille de Strasbourg

  • Sep 22, 1506

    Bataille de Sundgau

    Les troupes brandebourgeoise mené par Joachim I rencontrent les troupes française mené par le général Blaise de Siorac.
  • Nov 14, 1506

    Bataille d'Amberg

    Les troupes brandebourgeoises mené par Joachim I rencontrent les troupes savoyardes mené par le général Bernardo Luserna di Chiaberto.
  • Jan 8, 1507

    Siège de Milan

    Le siège de Milan a débuté le 8 janvier 1507 pour finir le 26 mars 1508. Après 442 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jan 17, 1507

    Siège de Paris

    Le siège de Paris a débuté le 17 janvier 1507 pour finir le 7 janvier 1508. Après 355 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Jan 25, 1507

    Bataille de Liegnitz

    Les troupes brandebourgeoises mené par Joachim I rencontrent les troupes Franco-provençaux mené par le général Vicentz de Cadenet.
  • Feb 9, 1507

    Bataille de Pardubice

    Les troupes brandebourgeoises mené par Joachim I rencontrent les troupes savoyardes mené par le général Robert de Saint-Germain.
  • Feb 28, 1507

    Siège de Vienne

  • Mar 3, 1507

    Siège d'Auxerre

    Le siège d'Auxerre a débuté le 3 mars 1507 pour finir le 14 novembre 1507. Après 255 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Period: Jun 21, 1507 to May 5, 1530

    Règne de Friedrich-Wilhelm I de Brandebourg

  • Dec 21, 1507

    Siège de Côme

    Le siège de Côme a débuté le 21 décembre 1507 pour finir le 1 décembre 1508. Après 344 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Dec 31, 1507

    Siège de Lyon

  • Jun 2, 1508

    Révolte en Lusace

    La révolte fut vaincu le 13 novembre 1508.
  • Jul 5, 1508

    Traité de Reims

    Le traité de Reims est signé le 5 juillet 1508 à Reims. Le royaume de France redonne les provinces du Nivernais et du Charolais au duché de Bourgogne qui avait pris lors du traité de Senlis.
  • Jan 24, 1510

    Traité de Nancy

    Le comté de Provence rétrocède le duché du Luxembourg et les provinces de Franche-Comté et du Dijonnais.
  • Apr 1, 1510

    Mariage de Friedrich Wilhelm I et de Cunégonde d'Autriche

  • Jul 19, 1510

    Accusation de profanation d'hosties contre les juifs

    En juillet 1510, dans le village de Knoblauch près de Brandebourg-sur-la-Havel, 38 Juifs furent brûlés à Berlin, à la suite de quoi furent expulsés tous les Juifs de la Marche de Brandebourg. Ils n'étaient pas seulement accusés de profanation d'hosties, mais d'infanticide.
  • Period: Dec 28, 1510 to Mar 18, 1512

    2ème Guerre Dano-Livonienne

  • Mar 21, 1511

    Bataille de Tallin

  • Mar 22, 1511

    Siège de Tallin

    Le siège de Tallin a débuté le 22 mars 1511 pour finir le 21 octobre 1511. Après 209 jours, la garnison de la ville a succombé à la faim et la maladie. La garnison a été autorisé à partir avec armes et bannières.
  • Aug 2, 1511

    Siège de Riga

  • Feb 16, 1512

    Apparition du protestantisme

    La réforme protestante arrive à Emden en Frise orientale.
  • Mar 18, 1512

    Le royaume de Brandebourg devient protestant

    Friedrich Wilhelm I, après avoir reçu Martin Luther, décide de se convertir au protestantisme à Königsberg. Il sécularise les domaines ecclésiastiques.
  • Nov 29, 1512

    Révolte Lollard

    Des hérétiques lollards mené par Johann Georg Posadofisky se soulèvent à Berlin.
  • Oct 4, 1513

    Révolte de Liegnitz

    Des séparatiste bohémiens se soulèvent à Leignitz pour protester contre la domination brandebourgeoise sur la province.
  • Jan 11, 1514

    Reichstag annuel

    L'empereur Karl I d'Autriche fait l'immense honneur d'accueillir le Reichstag annuel à Berlin-Cölln.
  • Feb 9, 1514

    Canaux de Berlin

    Les régions du cœur de Brandebourg ont longtemps souffert d’un désavantage structurel du fait qu’ils n’étaient pas reliés aux cours d’eau de la région. Pour remédier à cela, nous avons organisé la construction d’un canal entre l’Oder et la rivière Spree qui traverse Berlin. Le commerce et le transport que cela pourrait permettre augmenteraient les revenus locaux et la prospérité de nos terres. Les nobles de la ville sur l'ordre de Friedrich Wilhelm I ont investis dans ce projet.
  • Apr 16, 1514

    Révolte d'indépendantiste

    Des séparatiste glogoviens mené par Krystian Ludwig Liegnitz se soulèvent à Głogów
  • Jul 9, 1514

    Soutien à des opposants bohémiens

    Des opposants aux roi-électeur de Bohème, qui prétendent avoir un réseau de partisans suffisamment important pour contraindre Vâclav V à adopter une position plus conciliante envers le Brandebourg, ont contactés Friedrich Wilhelm I pour lui demander un soutien financier. Friedrich Wilhelm I accepte d'offrir un soutien financier de 200 ducats aux opposants.
  • Jul 2, 1517

    Formation du Royaume de Prusse

    L'électeur Friedrich Wilhelm I de Brandebourg se proclame premier roi de Prusse et se couronne lui-même roi à Königsberg. Berlin obtient alors le statut de capitale.
  • May 26, 1521

    Edit de Worms

    L’édit de Worms met Martin Luther au ban de l’empire (la loi ne le protège plus, n’importe qui peut le tuer), ordonne la destruction de ses ouvrages, exige le retour au catholicisme et la restitution des biens de l’Église confisqués. Luther se retire au château de Berlin auprès de Friedrich Wilhelm I de Prusse (1521-1522). Il y traduit les Évangiles en allemand.
  • Period: 1529 to 1531

    Crise agricole en Europe

    Une crise agricole survient en Europe occidentale suite aux mauvaises récoltes de 1527, 1528 et 1529.
  • Jul 20, 1544

    Fondation de l'université de Königsberg

    , qui obtint le titre héréditaire de duc en 1517, avait installé sa nouvelle capitale à Königsberg, et songeait depuis longtemps à y établir une université, pour constituer un contrepoids luthérien à l’Académie de Cracovie qui était catholique. Dans cette perspective, de Prusse fonde le 20 juillet 1544, l'université de Königsberg, puis l'inaugure le 17 août suivant. Le premier recteur fut le poète Georg Sabinus, gendre de Philipp Melanchthon, qui recruta l’érudit Andreas Osiander.
  • Dec 5, 1563

    Epidémie de peste

    Une épidémie de peste est arrivé dans la ville de Danzig.
  • Period: Nov 3, 1572 to Dec 14, 1576

    Crise agricole en Europe

    L'Europe eut un hiver particulièrement long et rigoureux à partir du 3 novembre 1572 jusqu'au 14 avril 1573. Une crise agricole s'ensuit en Europe jusque fin 1576 apportant la famine.
  • Epidémie de peste

    Peste en Europe.
  • Crise agricole en Europe

    La crise agricole en Europe est dû aux étés pourri et aux hivers rigoureux qui provoquèrent, les années suivantes(1594-1597), la disette, de cherté et de rareté des blés.
  • Mauvaises récoltes en Europe

    1606 1609
  • Épidémies de peste et de typhus en Allemagne

    La peste touche la plus grande partie de l’Allemagne moyenne (1635-1636)
  • Épidémies en Allemagne

    (1638-1639)
  • Mauvaises récoltes en Europe (1639-1644)

    (1639-1644)
  • Mauvaises récoltes en Europe

    Mauvaises récoltes et disette en Europe, liées au climat (1648-1651)
  • Recès en Prusse

    Les États conservent le droit de s’assembler à condition de ne traiter que de la nature des impôts et de la forme de leur collecte (août 1660 et mars 1661)
  • Généralisation la perception d’une taxe indirecte sur la consommation

    Frédéric Guillaume Ier de Brandebourg généralise la perception d’une taxe indirecte sur la consommation.
  • Création du Commissariat général de la guerre

    Création du Commissariat général de la guerre en Brandebourg, qui regroupe les attributions des ministères actuels de la Guerre, des finances et de l’Économie.
  • Congrès à Francfort

    Les princes allemands se sont réunis lors d’un congrès diplomatique à Francfort
  • Hiver particulièrement rigoureux dans toute l'Europe

  • Edit de Potsdam

    Frédéric-Guillaume Ier, très réactif, signa l’édit de Potsdam, qui encourageait les réfugiés à s’installer en Prusse, en leur conférant de nombreux avantages.
    La liberté de culte attire non seulement les protestants français mais également des protestants de Russie et de Bohème, ainsi que des Wallons. De ce fait les immigrants de la Prusse s'y installèrent, contribuant grandement à l'essor prussien après les guerres de religion qui avaient balayé l'Europe au cours du XVIIe siècle.
  • Fondation de l'université des arts

    Les origines de l'université remontent à la fondation de l' Academie der Mal-, Bild- und Baukunst (Académie des arts de la peinture, de l'art pictural et de l'architecture), la future Académie prussienne des arts , à la demande de l'électeur Frédéric III de Brandebourg .
  • Fondation de l'académie royale des sciences de Prusse

    L’Académie royale des sciences de Prusse, a été fondée à Berlin le 18 mars 1700, quatre ans après l'Académie des arts de Berlin à laquelle le terme d’« Académie de Berlin » peut également se référer. Les lettres patentes sont données le 11 juillet. Construction de l'observatoire de Berlin.
  • Mauvaises récoltes en Europe (1709-1716)

    Année particulièrement froide (froid extrême en janvier-février), avec de mauvaises récoltes en Europe (1709-1716). Famine, épidémies de dysenterie et de typhoïde culminent à l’automne (1709-1710)
  • Fondation de l’académie des Cadets

    Fondation de l’académie des Cadets de Berlin qui forme les cadres de l’armée prussienne.
  • Arrestation du prince Frédéric de Prusse et de Hans Hermann von Katte.

    Frédéric-Guillaume Ier de Prusse veut imposer à son fils Frédéric une formation militaire dans les camps. Le prince-héritier ne pouvant supporter cette rude éducation, tente de fuir le royaume avec son ami Hans Hermann von Katte. Rattrapé, il passe en jugement pour désertion. Son père le fait surveiller constamment dans la forteresse de Küstrin tout en lui donnant des fonctions. Katte est exécuté le 6 novembre.
  • règne de Frédéric II de Prusse

    début du règne de Frédéric II de Prusse (fin en 1786). Il institue la tolérance religieuse et supprime la torture (3 juin) en Prusse.
  • Enseignement obligatoire pour les enfants de cinq à treize ans

    Un Règlement général est promulgué le 12 août en Prusse en faveur de l’instruction publique. Frédéric II impose l’enseignement obligatoire pour les enfants de cinq à treize ans.
  • Banque royale de Prusse

    La Banque a été créée en 1765 à Berlin par Frédéric II, surnommé « le Vieux Fritz », à l'époque où la capitale du royaume à commence à s'industrialiser. Elle est placée sous l'autorité d'un gouverneur investi de pleins pouvoirs et responsable pénalement. La Banque a d'abord une fonction de "coffre-fort" : l'État prussien lui confie les réserves qui étaient stockées dans les caisses publiques, ce que font également les mineurs, nombreux dans le Royaume, et les fondations de charité.
  • Création d’une école juive à Berlin

    Création d’une école juive à Berlin par Naphtali Herz Wessely (Jüdische Freischule, éducation Haskala, influencé par les Lumières). Elle ferme en 1825.
  • L’allemand devient langue administrative unique de l’empire

    L’allemand devient langue administrative unique de l’empire (1784 en Hongrie, 1785 en Bohême, 1787 dans le reste de la monarchie), ce qui provoque un violent mécontentement en Hongrie et en Galicie.
  • Construction de la porte de Brandebourg

    La porte de Brandebourg, qui se situe à l'entrée de l'ancien Berlin, est un symbole de la ville, mais fut pendant presque trois décennies le symbole de la division de la ville : le monument faisait partie intégrante du mur de Berlin. Elle fut érigée par Carl Gotthard Langhans (1732-1808) pour le roi de Prusse Frédéric-Guillaume II (1744-1797). Elle fut construite de 1788 à 1791 dans le style néoclassique, en s'inspirant du Propylée de l'Acropole d'Athènes.
  • Expédition de Friedrich Konrad Hornemann

    Début de l’expédition de l’Allemand Friedrich Konrad Hornemann, parti du Caire déguisé en marchand musulman, vers les oasis de Siouah et de Mourzouk (Fezzan) puis le Bornou, qu’il est le premier européen à atteindre (fin en 1801).
  • Ascension d'Alexandre de Humboldt

    L'explorateur allemand Alexandre de Humboldt escalade le mont Chimborazo (Équateur) dans les Andes établissant un record d'altitude.
  • Nomination du ministre du commerce

    Karl Stein (1757-1831) est nommé ministre du Commerce, de l’Industrie et des Douanes en Prusse.
  • Démission de Stein

    Le 3 janvier 1807, Stein est démis de ses fonctions à Königsberg par le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse. Durant sa retraite, il rédige le Mémoire de Nassau dans lequel il présente ses projets de réformes, il préconise d’abattre les barrières douanières et de combattre le corporatisme.
  • Décret proclamant la liberté individuelle et le droit de propriété

    Le décret proclamant la liberté individuelle et le droit de propriété, met un terme au servage héréditaire en Prusse.
    Rappelé en septembre après Tilsit, Stein poursuit son œuvre de réformes et contribue à la modernisation de l’État prussien : le système des castes et le servage sont abolis, les restrictions sur la vente des terres aux roturiers sont levées et l’administration du royaume est totalement réorganisée.
  • Fondation de l'université Humboldt de Berlin

    L'Université Humboldt de Berlin a été créé le 16 août 1809 par Frédéric-Guillaume III à l'initiative de Wilhelm von Humboldt , Johann Gottlieb Fichte et Friedrich Ernst Daniel Schleiermacher en tant qu'Université de Berlin en 1809, et a ouvert ses portes en 1810, ce qui en fait la plus ancienne des quatre universités de Berlin. L'université était située dans un palais construit de 1748 à 1766 pour le prince Henri , le frère cadet de Frédéric le Grand.
  • Karl August von Hardenberg devient chancelier de Prusse

    Karl August von Hardenberg (1750-1822) est nommé chancelier de Prusse (1810-1817).
  • Emancipation des Juifs en Prusse

  • Loi sur la conscription générale et obligatoire

    Le service militaire obligatoire est ordonné par Frédéric-Guillaume III le 27 mai puis fixé par une loi militaire le 3 septembre 1814. « Tout personne ayant vingt ans révolus est soumise à l'obligation de défendre la patrie. Pour exécuter cette obligation générale, particulièrement en temps de paix, de telle manière que les progrès des sciences et de l'industrie ne soient pas perturbés, le découpage suivant doit être appliqué en prenant en compte les états de service et le temps de service »
  • Fondation officielle de l’Église évangélique allemande

    Le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse souhaite ainsi réunir les Églises réformées et luthériennes au moment où elles tentent de rompre les liens avec l’État en affirmant leur droit à la dissidence.
  • Abolition des droits de douanes intérieures en Prusse

    Abolition des droits de douanes intérieures en Prusse, mesure préconisée par le conseiller économique de Frédéric-Guillaume III de Prusse, Karl Georg Maassen.
  • Le ministre réformateur Humboldt est écarté du pouvoir en Prusse

  • Accord d’union douanière allemandes

    Friedrich von Motz, ministre des finances de Frédéric-Guillaume III de Prusse, obtient un accord d’union douanière (Zollverein) avec la Hesse-Darmstadt qui relie les deux parties du royaume de Prusse. En réaction, Metternich et les souverains créent une Union du Centre le 24 septembre (Hanovre, Brunswick et Hesse-Cassel) et dès le 28 janvier une Union du Sud (Bavière et Wurtemberg).
  • Création du titre d’archevêque en Prusse

    Le titre est attribué au théologien Ernst von Borowski
  • Convention de Berlin

    Accord secret d’assistance entre la Prusse, l’Autriche et la Russie
  • Convention de Dresde

    La Convention de Dresde permet de réaliser l'unité monétaire du pays (mark dit « de Cologne »). Les États du Zollverein se dotent d’une monnaie commune, le thaler prussien.
  • Famine de la pomme de terre

    La famine de la pomme de terre en Europe a été une grave crise alimentaire causée par le mildiou de la pomme de terre qui a frappé l'Europe du Nord-Ouest au milieu des années 1840. Alors que la crise a engendré une mortalité excessive et des souffrances dans toutes les régions affectées, les plus durement touchées furent en particulier les Highlands écossais et, surtout, l'Irlande. Beaucoup de gens mouraient de faim avec leurs enfants.
  • Period: to

    Règne de Frédéric-Guillaume IV de Prusse

    début du règne de Frédéric-Guillaume IV de Prusse (fin en 1861). La bourgeoisie libérale rhénane se rallie aux autorités prussiennes tout en posant comme condition la transformation du royaume en un État constitutionnel et parlementaire qui s’inspirerait de la Diète rhénane.
  • Period: to

    Règne de Frédéric-Guillaume IV

    Frédéric-Guillaume IV, né le 15 octobre 1795 à Berlin et décédé le 2 janvier 1861 au palais de Sanssouci, est le sixième roi de Prusse de 1840 à sa mort en 1861. Il est le fils aîné et successeur de Frédéric-Guillaume III et de son épouse Louise de Mecklembourg-Strelitz ; il est aussi le dernier prince souverain de Neuchâtel jusqu'en 1847.
    En 1840, il est couronné roi de Prusse après le décès de son père. Au début de son règne, il cherche à faire augmenter le pouvoir de l'aristocratie terrienne.
  • Traité de Londres

    Le traité de Londres est signé entre l’Autriche, la Prusse, la Russie et la Grande-Bretagne pour réglé la question d’Orient en tenant la France à l’écart.
  • Fondation du journal de Cologne, Rheinische Zeitung

    Le journal de Cologne, Rheinische Zeitung (la Gazette rhénane), de tendance démocratique est crée. Le 15 octobre, Karl Marx en devient rédacteur en chef révolutionnaire. Les autorités prussiennes font interdire le journal et poussent Marx à quitter le pays pour la France (dernier numéro le 31 mars 1843).
  • Exploration de la côte est de l'Afrique

    L’explorateur et missionnaire allemand Johann Ludwig Krapf arrive à Zanzibar. Il atteint le Kenya et en établit la première carte, comportant le lac Kyoga. En 1849, il est le premier européen à voir le mont Kenya.
  • Insurrection de tisserands

    Intervention des troupes prussiennes en Silésie, pour réprimer une insurrection de tisserands. Le caractère sanglant de la répression et la misère des ouvriers frappent les intellectuels et les artistes Allemands.
  • Reconnaissance juridique de l'église évangélique luthérienne

    En Prusse, le pouvoir met fin à quinze ans de conflit en reconnaissant le droit aux vieux-luthériens de ne pas adhérer à l’Union évangélique du 25 juin 1830.
  • Crise économique en Europe

    Une sécheresse excessive touche l'Europe occidentale ce qui a pour conséquence une crise économique due aux mauvaises récoltes à la fin de l’année.
  • Convocation du Landtag

    La pression des groupes libéraux oblige Frédéric-Guillaume IV de Prusse à convoquer un Landtag constitué des députés des diètes provinciales, qui se réunit le 11 avril. Lorsque le Landtag veut se transformer en Assemblée périodique, puis refuse un emprunt au roi, celui-ci, à la satisfaction des hobereaux, le renvoie (26 juin). Les congrès de démocrates se multiplient à la fin de l’année.
  • Kartoffelrevolution

    Kartoffelrevolution désigne des émeutes populaires, provoquées par la situation sociale misérable d'une grande partie de la population de la ville, qui se sont produites à Berlin en avril 1847. Ces événements sont dus à une forte hausse des prix des denrées alimentaires consécutive à une série de mauvaises récoltes. Ce n'est que par le recours aux militaires que ces troubles ont pu être arrêtés au bout de trois jours. Ces émeutes sont considérées comme les prémices de la Révolution de Mars.
  • Révolution de Mars

    La révolution de Mars est le Printemps des peuples germaniques. Il s'agit de l'ensemble des révolutions qui éclatent entre mars 1848 et la fin de l'été 1849 au sein de la Confédération germanique. La population de Berlin se soulève contre la bureaucratie, les hobereaux et le militarisme. Pour gagner du temps, Frédéric-Guillaume IV de Prusse constitue un ministère libéral dirigé à partir du 29 mars par Camphausen, qui démissionne le 20 juin.
  • Exploration du mont Kilimandjaro

    L’explorateur allemand Johannes Rebmann est le premier européen à voir le mont Kilimandjaro.
  • Parlement de francfort

    Il adopte le drapeau noir, rouge et or, désigne un Ministère impérial et prépare la Constitution du Reich à venir, mais sans supprimer l’ancienne Diète. Elle se divise bientôt entre partisans de la solution grande-allemande, favorables à une Allemagne fédérale comprenant l’Autriche et s’étendant de la Baltique à l’Adriatique, et ceux de la solution petite-allemande, favorables à une Allemagne plus petite, sans l’Autriche et sous l’autorité prussienne.
  • Incidents entre la garde nationale et la garnison prussienne à Mayence

    Des incidents se produisent entre la garde nationale et la garnison prussienne de la forteresse fédérale de Mayence. Le vice-gouverneur prussien, le général Hüser, avait exigé le désarmement de la garde nationale et menacé de bombarder la ville au cas où son ordre ne serait pas exécuté.
  • Réunion de l’Assemblée nationale prussienne

    Première réunion de l’Assemblée nationale prussienne. Rédaction de la Charte Waldeck, présentée en juillet.
  • Convocation du Parlement des Junker

    Convocation à Berlin du Parlement des Junker, association créée pour protéger les intérêts des propriétaires terriens
  • Congrès à Francfort

    Le congrès de Francfort a lieu du 23 août au 3 septembre 1848 constitutif de la Fraternité générale des travailleurs allemands
  • Siège de Berlin

    Frédéric-Guillaume IV de Prusse, encouragé par la victoire des absolutistes à Vienne, place la capitale Berlin en état de siège.
  • Dissolution de l’Assemblée constituante

    Dissolution de l’Assemblée constituante en Prusse. Frédéric-Guillaume IV octroie une Constitution. Le 8 novembre, le comte de Brandebourg et Manteuffel forment un gouvernement réactionnaire.
  • Union Erfurt

    Le 20 mars 1850 s'ouvre l’assemblée d’Erfurt qui accepte un projet d’union restreinte. La Prusse et les petits États voisins adoptent à Erfurt une constitution fédérale.
  • Exploration de l'Afrique occidentale

    L’expédition scientifique allemande du docteur Heinrich Barth à travers le Sahara débute à Tripoli le 24 mars 1850 (fin en 1855). Il est le premier européen à décrire le delta central du Niger et les falaises de Hombori que peuplent les Dogon. Il arrive à Tombouctou en 1853 et y séjourne huit mois sous la protection de Sidi el Bekay, chef des Arabes Kounta. Il revient par Bourem, Gao, Ansongo et le Nigeria septentrional.
  • Conférence de Dresde

    La Confédération germanique est restaurée. Frédéric-Guillaume IV de Prusse s’oppose à l’entrée de l’Autriche dans le Zollverein et François-Joseph Ier d'Autriche lui refuse la coprésidence de la confédération.
  • Diète de Francfort

    Otto von Bismarck est désigné pour représenter la Prusse à la Diète de Francfort (fin en 1859).
  • Règlementation du travail des enfants

    Le travail des enfants est réglementé en Allemagne, où il est interdit pour les enfants de moins de 10 ans et limité à 6 heures par jour.
  • Traité d’alliance défensive

    François Joseph Ier d'Autriche choisit la neutralité dans la crise d’Orient et conclut un traité d’alliance défensive avec la Prusse au cas où la Russie entrerait dans les Balkans, qui met la confédération germanique en dehors du conflit.
  • Faveur aux nobles

    Le roi de Prusse prend des mesures en faveur de la noblesse. Il transforme la chambre haute du landtag en Chambre de la noblesse : les sièges sont désormais attribués à vie et sont transmis héréditairement.
  • Abolition de la course

    La France, le Royaume-Uni, la Russie, la Prusse, l'Autriche, la Sardaigne et la Turquie, réunis à Paris, signent une déclaration d'abolition de la « course en mer » (corsaires).
  • Renonciation au canton de neuchâtel

    Frédéric-Guillaume IV de Prusse renonce à sa suzeraineté sur le canton de Neuchâtel après l’échec du coup d’État de 1856.
  • Le général von Moltke dirige l’état-major prussien

    Le général von Moltke dirige l’état-major prussien après la mort de Karl von Reyher le 7 octobre.
  • Mariage du prince Frédéric-Guillaume de Prusse avec la princesse royale Victoria

    A Londres, mariage du prince Frédéric-Guillaume de Prusse avec la princesse royale Victoria du Royaume-Uni;
  • Régence en Prusse

    Le prince Guillaume devient régent de Prusse (conséquence de la maladie de son frère Frédéric-Guillaume IV de Prusse). Il inaugure une nouvelle ère : la Prusse mène désormais le combat pour l’unité allemande.
  • Period: to

    Règne de Guillaume Ier de Prusse

  • Traité de libre-échange avec la France

    Le traité de libre-échange avec la France est signé, le 29 mars 1862, par la Prusse au nom du Zollverein. Ce traité est ressenti à Vienne comme une humiliation. L’Autriche, qui ne cesse depuis 1859 de ce concilier la Prusse au détriment de ses relations avec les autres États allemands, et qui s’est vu refusé en août 1860 une demande d’adhésion au Zollverein, voit un État non germanique obtenir des avantages commerciaux supérieurs aux siens.
  • Bismarck devient ministre-président

    Otto von Bismarck devient ministre-président du roi de Prusse Guillaume Ier (fin en 1890). Guillaume Ier renonce à abdiquer en faveur de son fils, le libéral Kronprinz Frédéric-Guillaume. La Prusse s'engage dans une politique ultra-conservatrice et militariste.
  • Discours du fer et du sang

    Le discours du fer et du sang, est prononcé par Bismarck devant le Landtag pour désamorcer le conflit constitutionnel en Prusse. Guillaume Ier veut augmenter les effectifs de l’armée et doit obtenir du Landtag la levée des sommes nécessaires. Le Landtag refuse. Il est dissout par le roi le 11 mars. Bismarck utilise la théorie de la lacune constitutionnelle pour faire voter de 1862 à 1865 un budget uniquement approuvé par la chambre des seigneurs, sans provoquer aucune agitation.
  • Convention d’Alvensleben

    La Prusse autorise la Russie à poursuivre les émigrés polonais sur son territoire.
  • Conférence de Berlin

    A la conférence de Berlin ouverte le 5 novembre, Bismarck menace de dénoncer le Zollverein pour obliger ses partenaires allemands à accepter les conditions du traité de commerce franco-prussien.
  • Exigeance de l’abrogation de la Constitution unitaire du 18 novembre 1863 entérinant la séparation des duchés de la confédération germanique

    Vienne et Berlin exigent l’abrogation de la Constitution unitaire du 18 novembre 1863 entérinant la séparation des duchés de la confédération germanique ; après le refus de Christian IX de Danemark, les troupes prussiennes et autrichiennes chassent les Danois et occupent les duchés de Schleswig et de Holstein.
  • Period: to

    Guerre des Duchés

    La guerre des Duchés est un conflit qui oppose la Confédération germanique puis de l'Autriche et de la Prusse au Danemark. Le 15 novembre 1863, le décès de Frédéric VII de Danemark, précipite les événements. N'ayant pas de descendance masculine, les deux duchés risquent en effet de sortir du giron familial à sa mort. Christian IX, promulgue une nouvelle constitution afin de conserver les deux duchés. La Confédération germanique s'y oppose fermement et décide le 7 décembre d'envahir le Holstein.
  • Danevirke

    Le Danevirke est un système de fortification danois. Cette importante ligne défensive barre la péninsule du Jutland à sa base.
    Lors de la guerre des Duchés, 44 000 soldats de l'armée danoise s'y rassemblent. Attaqué de front par les forces autrichiennes et à revers par les Prussiens, qui traversent la Schlei, le commandant en chef danois Christian Julius De Meza décide alors de faire évacuer le Danevirke afin d'éviter l'encerclement. L'artillerie présente à Flensbourg soutient ce retrait.
  • Combat de Rügen

    Le combat de Rügen est une bataille navale durant la guerre des Duchés opposant les marines de guerre du Danemark et de la Prusse le 17 mars 1864 à l'est de la presqu'île de Jasmund, partie de l'île de Rügen. C'est la première bataille navale de la Marine prussienne depuis sa fondation en 1848. La tentative prussienne d'affaiblir les forces de blocus danois contre la côte prussienne échoue en raison d'une infériorité matérielle et d'erreurs de navigation.
  • Bataille de Dybbøl

    La bataille de Dybbøl, qui eut lieu le 18 avril 1864, est une bataille de la guerre des Duchés. Elle suivit un siège commencé le 2 avril et fut une victoire décisive de la confédération allemande sur le Danemark. Dybbøl a aussi servi de champ de bataille lors de la première guerre de Schleswig.
  • Bataille d'Héligoland

    La bataille d'Héligoland est livrée le 9 mai 1864, durant la deuxième guerre des Duchés et oppose la marine danoise à une flotte alliée austro-prussienne, au sud de l'île alors britannique d'Héligoland, en mer du Nord. Ce fut la dernière bataille significative livrée entre des escadres de navires en bois et également la dernière impliquant le Danemark.
  • Traité de Vienne

    Le traité de paix de Vienne du 30 octobre 1864 signé par la Prusse, l'Autriche et le Danemark met un terme à la seconde guerre des duchés. Il est ratifié le 12 novembre par le Danemark et le 14 par la Prusse et l'Autriche. L'échange des ratifications a lieu le 16 novembre 1864 à Vienne. Le Danemark cède à la Confédération germanique les duchés du Holstein, du Lauenbourg et du Schleswig ainsi qu’une partie du Jütland, qui seront administrés par la Prusse et l’Autriche.
  • Traité de commerce

    Traité de commerce entre la Belgique et la Prusse, qui agit au nom du Zollverein
  • Convention de Gastein

    La convention de Gastein est négociée par Bismarck et le comte Gustav von Blome. La Prusse annexe la Saxe-Lauenbourg, Kiel, et administre le Schleswig. L’Autriche prend en charge l’administration du Holstein. Elle laisse se développer les mouvements en faveur du duc lésé, Frédéric d'Augustenburg.
  • Entrevue de Biarritz

    L'entrevue de Biarritz entre le chancelier Bismarck et Napoléon III qui soutiendra la politique anti-autrichienne de la Prusse. En échange de la neutralité française dans les affaires allemandes, Bismarck propose à Napoléon III une entente italo-prussienne qui stipulerait, en cas de défaite de François-Joseph Ier d'Autriche, le transfert de la Vénétie au royaume d’Italie.
  • Entrevue de Saint-Cloud

    Entrevue de Saint-Cloud entre le chancelier Bismarck et Napoléon III, qui confirme la neutralité française.
  • Traité de commerce

    Le gouvernement italien signe à Berlin un traité de commerce avec le Zollverein allemand. Le rapprochement économique sera bientôt complété par une alliance militaire contre l’Autriche.
  • Traité d’alliance offensive

    Traité d’alliance offensive entre le roi d’Italie et la Prusse contre l’Autriche. Bismarck garantit la Vénétie à l’Italie.
  • Diète de Berlin

    Bismarck présente à la Diète un projet de constitution d’une Confédération de l'Allemagne du Nord, avec un Parlement élu au suffrage universel. L’Autriche ne peut accepter son exclusion de l’Allemagne. Elle emprunte 60 millions de florins sur la place de Paris pour remilitariser la Bohême et la Moravie.
  • Décret de mobilisation générale

    Un décret de mobilisation générale est mis en place en Prusse.
  • Le prince Karl de Hohenzollern-Sigmaringen monte sur le trône en Moldavie-Valachie

    Cuza est remplacé en Moldavie-Valachie par le prince Karl de Hohenzollern-Sigmaringen, âgé de 27 ans, imposé par Bismarck et Napoléon III.
  • Début de la guerre entre l’Autriche et la Prusse

    Début de la guerre entre l’Autriche et la Prusse pour le contrôle du Schleswig-Holstein. La Prusse envahit le Schleswig-Holstein pour répondre à la dénonciation de la convention de Gastein par l’Autriche le 1er juin. La confédération germanique répond le 14 juin en décrétant une procédure d’exécution générale contre la Prusse44. Napoléon III laisse battre l’Autriche, en n’intervenant pas. Il laisse la porte ouverte à l’unité allemande sous l’autorité prussienne.
  • Period: to

    Guerre austro-prussienne

    La guerre austro-prussienne opposa l'empire d'Autriche et ses alliés de la Confédération germanique au royaume de Prusse (seulement soutenu par quelques principautés mineures ou ses voisins immédiats, et par le royaume d'Italie). Prélude à l'unification allemande, elle est parfois appelée la « guerre allemande » (Deutscher Krieg) en Allemagne. Elle est liée à la troisième guerre d'indépendance italienne.
  • Armistice de Nikolsburg

    François-Joseph Ier d’Autriche, poussé par Napoléon III, signe l’armistice de Nikolsburg, suivie de la paix de Prague le 23 août. L’Autriche doit quitter la confédération germanique et doit verser 20 millions de florins d’indemnités de guerre à la Prusse. Bismarck écarte définitivement les Habsbourg des affaires allemandes et peut organiser une Confédération de l’Allemagne du Nord. La Prusse annexe le Hanovre, la Hesse-Cassel, Nassau, Francfort, le Schleswig et le Holstein.
  • Création de la confédération des États d'Allemagne du Nord

    À la suite de la guerre austro-prussienne, remportée par la Prusse de Bismarck, création de la confédération des États d'Allemagne du Nord, sous l’autorité de la Prusse.
  • Adoption de la Constitution de la Confédération de l’Allemagne du Nord

    L'adoption par le Reichstag constituant de la Constitution de la Confédération de l’Allemagne du Nord, promulguée le 14 juin. Les vingt-trois États reconnaissent au roi de Prusse une présidence héréditaire. Deux chambres, un Reichstag élu au suffrage universel masculin et un Bundesrat formé des délégués des États, se partagent le pouvoir législatif. Le roi de Prusse nomme un chancelier responsable devant lui. La Constitution entre en vigueur le 1er juillet.
  • Bismarck devient chancelier

    Entrée en vigueur de la nouvelle Constitution de la Confédération de l’Allemagne du Nord. Bismarck devient chancelier confédéral de la Confédération de l'Allemagne du Nord.
  • Elections du Reichstag

    Les élections législatives allemandes d'août 1867 sont les premières élections ordinaires du Reichstag de la Confédération de l'Allemagne du Nord. Le premier tour des élections ont lieu le 31 août 1867, les ballotages, quand nécessaire, ont eux lieu les semaines suivantes. La confédération est divisée en 297 circonscriptions dont 236 en Prusse.
  • Inauguration du Parlement douanier

    Inauguration du Parlement douanier allemand à Berlin. Il est issu des accords commerciaux entre la Confédération de l'Allemagne du Nord et les États allemands du Sud. L’Autriche n’est pas concernée. Le 7 mai, les États d’Allemagne du Sud s’opposent à une motion d’unité proposée au Zollparlament.
  • Création du parti catholique

    Création du parti catholique (Zentrum) en Allemagne pour défendre les intérêts catholiques face à la Prusse protestante.
  • Proclamation de l’Empire allemand

    Proclamation de l’Empire allemand sous l'égide de la Maison de Hohenzollern : le roi Guillaume Ier est proclamé "Deutscher Kaiser" dans la galerie des Glaces du château de Versailles.
  • Elections législatives

    Elections législatives en Allemagne. Les nationaux libéraux obtiennent la majorité au Reichstag (125 députés) devant le parti catholique Zentrum (61) et les conservateurs (57).
  • Promulgation d'une constitution pour l'Empire allemand

    La constitution est promulguée pour l’Empire allemand reprend, avec quelques aménagements, la constitution de 1867. L’empire comprend 25 États d’importance inégale : quatre royaumes qui regroupent 5/6 de la population, six grands-duchés, cinq duchés, sept principautés, trois villes libres. Chaque État garde sa constitution propre.
    La Prusse, avec 348 000 km2, occupe les 5/8 de la superficie du Reich et sa population de 24 millions d’habitants représente les 3/5 de la population de l’Empire.
  • Loi monétaire prussienne

    Introduction par Bismarck d’une nouvelle unité monétaire, le mark à la place des sept monnaies allemandes.
  • Schulaufsichtsgesetz

    Une loi scolaire enlève toutes ses attributions à l’Église catholique en matière d’enseignement et de culture et le département catholique au sein du ministère des Cultes de Prusse est supprimé.
  • Kulturkampf

    Entre 1872 et 1875, Bismarck fait adopter une série de mesures législatives qui aboutissent à l’expulsion des Jésuites et à la fermeture de leurs établissements, à un contrôle des autorités sur la formation et la nomination du clergé, à une limitation du pouvoir des évêques, à la laïcisation de l’état civil. Ces mesures provoquent une vive réaction des fidèles, du Zentrum (parti catholique) et du pape Pie IX.
  • Interdiction de l’ordre des Jésuites en Allemagne

  • Entrevue des trois empereurs

    Entrevue des trois empereurs (Autriche-Hongrie, Allemagne, Russie) à Berlin. Ils s’entendent sur le principe d’une assistance mutuelle en cas d’agression par une tierce puissance. Bismarck, qui redoute que la France ne constitue une alliance antiprussienne avec certains autres pays d’Europe a provoqué cette réunion.
  • Germanisation de la Posnanie

    Le Reichstag décide la germanisation de la Posnanie, slavophone. L’emploi de l’allemand devient obligatoire à l’université.
  • Loi de Mai

    Loi de Mai en Allemagne, sur la formation et l’embauche des ecclésiastes, sur l’autorité disciplinaire ecclésiastique et sur la création d’une cour de justice à Berlin sur les affaires ecclésiastiques
  • Loi monétaire allemande

    La loi monétaire allemande du 9 juillet 1873 votée deux ans après l'unité allemande, à l'instigation du chancelier Bismarck, a accéléré la marche vers l'adoption de l'étalon-or en Allemagne, puis en Europe, en plein krach boursier de 1873. Cette législation fait du Goldmark une monnaie commerciale, de même que tous les billets représentant des Goldmark, deux ans après sa création lors de la loi monétaire prussienne du 4 décembre 1871.
  • Krach boursier en Allemagne

    La crise se prolonge jusque vers 1878-1879 et atteint les pays d’Europe centrale : surproduction industrielle aggravée par la concurrence anglaise, effondrement des prix des céréales qui accélère l’exode rural. Deux millions d’Allemands émigrent vers les États-Unis.
  • Système d’alliance « bismarckien »

    Le système d’alliance « bismarckien » dit des « trois empereurs » entre l’Autriche-Hongrie, l’Allemagne et la Russie, a pour but d’isoler la France. La Prusse est épuisée par des opérations défensives contre des adversaires supérieurs en nombre. Le prince de Roumanie se rapproche de l’Alliance des Trois Empereurs.
  • Elections législatives

    Recul des nationaux-libéraux aux élections au Reichstag en Allemagne. Le parti catholique du centre devient le premier parti avec 27,9 % des suffrages, le parti social-démocrate obtient 6,8 %.
  • Institution du mariage civil obligatoire

    Institution du mariage civil obligatoire en Prusse (étendue à tout l’empire allemand en février 1875).
  • Vote du Septennat militaire en Allemagne

  • Attentat sur Bismark

    Bismarck échappe à un attentat. Ce geste, perpétré par un jeune catholique, est un signe de l’opposition croissante au Kulturkampf.
  • Loi de réforme bancaire

    Création de la Reichsbank, qui remplace les 33 banques d’émission de monnaie.
  • Brotkorbgesetz

    Brotkorbgesetz (loi de la corbeille de pain) en Allemagne. Elle supprime les subventions aux évêques et aux prêtres qui refusent de signer une déclaration d’obéissance aux lois de l’empire allemand.
  • Congrès de Gotha

    Création par August Bebel et Wilhelm Liebknecht de l’Union socialiste des travailleurs, fusion de l’Association fédérale des travailleurs allemands de Ferdinand Lassalle et du parti ouvrier social-démocrate (marxiste), qui deviendra plus tard le SPD.
  • Visite officielle en Italie

    l’empereur Guillaume Ier d’Allemagne, en visite officielle en Italie, rencontre le roi Victor-Emmanuel II à Milan.
  • Mémorandum au sultan ottoman

    la ligue des trois empereurs adresse de Berlin un mémorandum au sultan ottoman le pressant d’accomplir des réformes dans les provinces ottomanes balkaniques.
  • Formation du Deutschkonservative Partei

    formation du Deutschkonservative Partei (Parti conservateur allemand), rapprochement du Deutsche Reichpartei et du parti conservateur. Il obtient de 23 à 25 % des voix lors des élections au Reichstag.
  • Neutralité de l’Allemagne dans la guerre des Balkans

    Bismarck se prononce pour la neutralité de l’Allemagne dans la guerre des Balkans. Il confirme néanmoins son attachement au respect de l’intégrité de l’Autriche-Hongrie.
  • La langue administrative du Reich est l'allemand.

    L’allemand devient la seule langue de l’administration et de la justice du Reich (lois de 1876 et 1877).
  • Elections législatives

    Recul des nationaux-libéraux aux législatives en Allemagne. Le parti au pouvoir paie un tribut à la crise économique qui a invalidé le discours libéral au profit des protectionnistes. Le parti social-démocrate allemand obtient 12 sièges au Reichstag.
  • Entrevue entre Léon XIII et Bismarck

    Léon XIII est élu pape (fin en 1903). Il demande à Bismarck d’ouvrir les négociations pour mettre un terme à la politique du Kulturkampf engagée en mars 1872. Bismarck en profite pour faire la paix avec les catholiques. La plupart des mesures anticléricales sont suspendues dès 1880.
  • Loi contre les socialistes

    Le Reichstag de l'Empire allemand vote la loi contre les socialistes.
  • Tentative d’attentat

    Tentative d’attentat du plombier Max Hödel contre l’Empereur Guillaume Ier.
  • Attentat de l’anarchiste

    Attentat de l’anarchiste Karl Nobiling contre l’Empereur Guillaume Ier, qui est blessé.
  • Period: to

    Congrès des Nations de Berlin

    Les puissances occidentales reconnaissent par traité l’indépendance totale de la Serbie, du Monténégro et de la Roumanie. Les Juifs sont autorisés à retourner dans leur pays.
  • Congrès de Berlin

    Au Congrès de Berlin, le représentant britannique lord Salisbury déclare au ministre français Waddington ne plus s’opposer à la présence française en Tunisie à la grande irritation du gouvernement italien qui va dès lors s’efforcer d’obtenir pour lui seul le protectorat de la Tunisie. Lors du Congrès, un consul italien tente de briser le monopole de la France sur la construction de lignes télégraphiques en Tunisie en cherchant à obtenir la construction d’une liaison entre Tunis et la Sicile.
  • élections législatives en Allemagne

  • Entrée en vigueur de la loi contre les Socialistes

    Bismarck saisit le prétexte d’attentats contre l’empereur pour imposer au Reichstag une loi d’exception (dite du « petit état de siège ») contre les socialistes, qui interdit les groupements socialistes, toute manifestation publique, toute propagande. Les journaux sont saisis, une centaine de militants sont condamnés à des peines d’emprisonnement (1878-1890).
  • Vote d’un tarif douanier protectionniste

    Vote d’un tarif douanier protectionniste en Allemagne (droits d’entrée sur les produits céréaliers et industriels). Aggravé en 1885 et 1887 pour les céréales, il sert les intérêts de l’aristocratie terrienne et de la grande bourgeoisie industrielle qui s’unissent pour défendre l’ordre social et politique contre les socialistes et les libéraux de gauche (alliance du seigle et de l’acier). La production industrielle retrouve son niveau de 1873.
  • Duplice

    Confirmation de l’alliance austro-allemande, alliance défensive contre la Russie. Ce traité d’assistance militaire consacre la fin de la ligue des trois empereurs à la suite de la guerre russo-turque dans les Balkans, qui a démontré que les intérêts stratégiques de la Russie s’opposaient à ceux de Vienne. Deux axes émergent, l’un franco-russe, l’autre austro-allemand.
  • Reconnaissance de l'indépendance de la Roumanie

    La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne reconnaissent officiellement l’indépendance de la Roumanie.
  • Sezession

    « Sezession ». scission de l’aile gauche du parti national-libéral en Allemagne et formation le 19 novembre d’une Association libérale dirigée par von Stauffenberg, qui rassemble les adversaires du protectionnisme et de l’abandon du Kulturkampf après que Bismarck a fait adopter en juillet la première loi d’adoucissement en faveur de l’Église catholique.
  • Traité des « trois empereurs »

    Le traité des « trois empereurs » (Autriche-Hongrie, Allemagne, Russie) confirme le système bismarckien d’isolement de la France (fin en 1887). Les Empires centraux s’engagent à ne pas s’opposer à la constitution d’une Bulgarie unie et indépendante.
  • Elections législatives

    Recul des conservateurs aux législatives en Allemagne. Les trois partis conservateurs perdent 10 % au profit des progressistes et des libéraux. Le Centre devient le premier parti tandis que la social-démocratie gagne des sièges. Affaiblissement du parti national-libéral (17 % des voix au Reichstag). Le parti progressiste (Fortschristtspartei), adversaire de Bismarck, obtient le même score.
  • Triple loi d’assurance ouvrière

    L’empereur Guillaume Ier d’Allemagne annonce au Reichstag la triple loi d’assurance ouvrière : assurance maladie (15 juin 1883), accident du travail (6 juillet 1884) et assurance invalidité et vieillesse (22 juin 1889).
  • Convention sur la police de la pêche de la mer du Nord

    La convention sur la police de la pêche de la mer du Nord est signée à la Haye par le Royaume-Uni, l'Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas, la Belgique et la France.
  • Triplice

    Triplice ou « Triple Alliance » entre l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie. La rivalité franco-italienne en Tunisie et le différend de la question romaine poussent le roi d’Italie à adhérer au système défensif qui lie l’Allemagne et l’Autriche depuis 1879. En cas d’agression française non provoquée, l’Italie recevra le soutien de ses alliés. L’isolement de la France sur le continent européen est total.
  • Sud-Ouest africain

    Les Allemands s’installent à Angra Pequena qu’ils rebaptisent Lüderitz Bucht.
  • Fondation à Mannheim de la société Benz & Cie.

  • Adolf Lüderitz débarque au Sud-Ouest africain

    Le négociant de Brême, Adolf Lüderitz, débarque au Sud-Ouest africain. Une flotte allemande y amène bientôt des missionnaires.
  • Renouvellement de l’Entente des trois empereurs

  • Mémoire de Kusserow

    Le mémoire de Kusserow vante les avantages politiques et financiers du mode de colonisation par les compagnies à chartes. Bismarck se rallie à l’idée coloniale.
  • Colonisation de l'Afrique allemandes

    Soutenu par l’opinion publique, Bismarck proclame la souveraineté allemande sur la baie d’Angra Pequena, sur la côte de l’actuelle Namibie. Les ethnies locales, Hereros et Hottentots, seront soumises par la force. D’avril à novembre, des explorateurs mandatés par Berlin proclament la souveraineté de l’Allemagne sur le Sud-Ouest africain, le Togo, le Cameroun et l’Afrique orientale.
  • Le Togo et le Cameroun deviennent des protectorats

    Protectorat allemand au Togo et sur la côte du Cameroun. L’explorateur Nachtigal fait signer aux chefs locaux des traités de protectorat.
  • Entrevue entre Herbert von Bismarck et Jules Ferry à Paris

    L'entrevue entre Herbert von Bismarck et Jules Ferry à Paris marque un rapprochement franco-allemand dirigé contre la Grande-Bretagne.
  • Elections législatives

    Percée des sociaux-démocrates aux élections du Reichstag en Allemagne. En doublant le nombre de leurs sièges, ils font figure de vainqueurs malgré les efforts de Bismarck pour les affaiblir.
  • Annexion du Nord-est de la Nouvelle-Guinée

    La partie nord-est de la Nouvelle-Guinée est annexée par l’Allemagne sous le nom de Kaiser-Wilhelm-Land.
  • Conférence de Berlin

    La Conférence de Berlin réunit 14 pays jusqu'au 25 février 1885. Elle réglemente la colonisation sur le continent entre les différentes puissances européennes, ainsi que la rivalité franco-belge au Congo. Liberté de navigation sur les fleuves Niger et fleuve Congo.
  • Ouverture de la conférence de Berlin sur la colonisation de l’Afrique

    La conférence de Berlin marqua l’organisation et la collaboration européenne pour le partage de l’Afrique. Elle commença le 15 novembre 1884 à Berlin et finit le 26 février 1885. L’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, la Belgique, le Danemark, l'Empire ottoman, l’Espagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la Russie, la Suède-Norvège ainsi que les États-Unis y participèrent. La conférence de Berlin aboutit principalement à édicter les règles officielles de colonisation.
  • Création de la Compagnie de l'Afrique orientale allemande

    La Compagnie de l'Afrique orientale allemande était une société allemande créée afin de développer les intérêts de l'Empire allemand en Afrique de l'Est, en 1885.
  • Traité de Berlin

    Acte général du Congrès de Berlin sur le partage de l’Afrique.
  • Protectorat au Tanganyika.

    Les Allemands établissent un protectorat sur 140 000 km2 au Tanganyika. Bismarck accorde une charte à la Deutsche Ost Afrikanische Gesellschaft.
  • Salomon allemandes

    L’Allemagne prend le contrôle des Salomon du Nord (fin en 1900).
  • Blocus de Zanzibar

    Une escadre allemande dirigée par Karl Paschen accoste à Zanzibar et somme le sultan de reconnaître le protectorat allemand sur le continent. Blocus de Zanzibar par l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie. L’Allemagne occupe la côte du Tanganyika et la Grande-Bretagne la côte du Kenya, tout en maintenant l’autorité virtuelle du sultan.
  • Colmar Freiherr von der Goltz prend la direction de la mission militaire allemande

    Colmar Freiherr von der Goltz prend la direction de la mission militaire allemande à Constantinople, chargée de former une armée moderne.
  • Traité entre la Grande-Bretagne et l’Allemagne

    Traité entre la Grande-Bretagne et l’Allemagne relatif à la démarcation des sphères d’influence dans le Pacifique oriental. La Grande-Bretagne recule devant les exigences de l’Allemagne : Berlin obtient un quart de la Nouvelle-Guinée (terre de l’Empereur-Guillaume), une partie des Salomon, la Nouvelle-Bretagne (Nouvelle-Poméranie), la Nouvelle-Irlande (Nouveau-Mecklembourg), les îles du Duc-d’York (Nouveau-Lauenbourg) et de nombreuses îles dont l’ensemble constituera l’archipel Bismarck.
  • Adoption d'une loi sur la colonisation de la Posnanie

    Le Parlement allemand adopte une loi sur la colonisation de la Posnanie, qui autorise les paysans allemands à s’installer sur les terres de Posen et de Prusse-Occidentale afin de réduire la présence polonaise dans ses régions (la Posnanie compte 700 000 Allemands pour 1,7 million de Polonais).
  • Arrangement entre l’Allemagne et le Royaume-Uni pour le partage de l’Afrique orientale

    Arrangement entre l’Allemagne et le Royaume-Uni pour le partage de l’Afrique orientale déterminant les « zones d’influence ». La souveraineté de Zanzibar est limitée à une bande côtière de 10 miles de large. La côte du Kenya est louée par le sultan à la Grande-Bretagne, la côte sud (Tanganyika) passe à l’Allemagne.
  • Dissolution du Reichstag

    Le Reichstag est dissous sur la question des crédits militaires. Les conservateurs, qui remportent les élections le 21 février (partis du cartel), votent la loi de programmation de Bismarck le 12 mars.
  • Renouvellement de la Triplice

    L’Italie entre dans l’alliance austro-germano-roumaine. L’Allemagne accepte de soutenir l’Italie en cas d’occupation par la France de la Tripolitaine ou du Maroc.
  • Fin du conflit entre l’État Allemand et l’Église catholique

    Le conflit entre l’État Allemand et l’Église catholique est jugé clos par le pape Léon XIII, satisfait des mesures qui depuis 1880 ont mis fin au Kulturkampf.
  • Interdiction de l’usage du polonais dans les écoles élémentaires allemandes

    Interdiction de l’usage du polonais dans les écoles élémentaires allemandes (3 millions de personnes, majoritaires en Posnanie et en Haute-Silésie).
  • Expédition de Curt von François vers l’intérieur du Togo.

  • Discours de politique extérieure au Reichstag

    Dans son discours de politique extérieure au Reichstag, le chancelier Bismarck fait allusion à une guerre sur deux fronts (France et Russie). Ce discours clôt provisoirement le débat sur une guerre préventive. Le 11 février, le Reichstag adopte à l’unanimité son projet de « septennat militaire » (crédits militaires accordés pour sept ans) qui porte à 700 000 le nombre des soldats mobilisables.
  • Année des trois empereurs

    "Année des trois empereurs" : mort de Guillaume Ier d’Allemagne, Frédéric III d'Allemagne, son fils lui succède. Époux de la princesse Victoria du Royaume-Uni, il a toujours professé des opinions libérales. Souffrant d'un cancer, son règne est aussi son agonie. Son fils lui succède sous le nom de Guillaume II. C'est la fin des espérances pour les libéraux et démocrates allemands.
  • Mort de Frédéric III d'Allemagne

    Mort de Frédéric III d'Allemagne, son fils Guillaume II lui succède. Considérant l’Allemagne unifiée, il entend donner au peuple Allemand une « mission historique » et élargir son horizon au-delà de l’Europe. Il accorde son appui aux partisans d’une guerre préventive contre la Russie et soutient les ambitions balkaniques de l’Autriche-Hongrie.
  • Révolte du roi Abushiri en Afrique orientale allemande contre Emin Pasha

    début de la révolte du roi Abushiri en Afrique orientale allemande contre Emin Pasha (Edward Schnitzer). Elle dure jusqu’à la pendaison d’Abushiri, le 15 décembre 1889.
  • Annexion de Nauru par l’Allemagne.

  • Brême et Hambourg entrent dans l’Union douanière allemande

    Brême et Hambourg entrent dans l’Union douanière allemande, ce qui achève le processus de suppression des douanes à l’intérieur de l’empire.
  • Convention de Constantinople

    La convention de Constantinople est un accord de droit maritime conclu le 29 octobre 1888 par l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie, l'Empire ottoman, l'Espagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Russie régissant la liberté de circulation dans le canal de Suez, à l'occasion de l'ouverture de celui-ci en 1869.
    Le premier article de la convention précise ainsi que « Le Canal Maritime de Suez sera toujours libre et ouvert, en temps de guerre comme en temps de paix ».
  • Grève générale des mineurs

    Alors que Bismarck défend la répression (intervention de l’armée), Guillaume II préfère la négociation. L’empereur impose son point de vue et les mineurs obtiennent gain de cause.
  • Bataille de Nzole

    Victoire des troupes coloniales allemandes à la bataille de Nzole sur les partisans d’Abushiri.
  • Traité de Berlin

    Traité de Berlin, conclu par l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les États-Unis sur les Samoa. Les trois pays garantissent leur indépendance et leur neutralité sous la surveillance des grandes puissances (protectorat tripartite)
  • Loi sur l’invalidité et la vieillesse

    Fondation d’une caisse alimentée par moitié par les patrons et les travailleurs qui assure des prestations en cas d’accident du travail et une pension à partir de 65 ans.
  • Curt von François débarque à Walvis Bay

    Curt von François débarque à Walvis Bay avec 21 soldats allemands et la mission de combattre Hendrik Witbooi.
  • Elections législatives

    Recul des conservateurs aux législatives en Allemagne au profit du Zentrum et du parti social démocrate, qui obtient 1 427 000 voix63.
  • Conférence internationale du travail

    La première Conférence internationale du travail, réunie à Berlin, prévoit la création d’une législation internationale du travail.
  • Bismarck démissionne de ses fonctions de chancelier

    Bismarck démissionne de ses fonctions de chancelier de l’Empire allemand, remplacé par le général Caprivi (fin en 1894). L’antagonisme entre le chancelier et le kaiser, latent depuis les grandes grèves de mineurs de 1889, n’a pas survécu à leurs différends, que ce soit en politique extérieure ou en politique intérieure.
  • Bombardement et prise de Kilwa

    Bombardement et prise de Kilwa par les Allemands ; Lindi est prise le 10 mai, Mikindani tombe sans combats le 13.
  • Traité de commerce

    Traité de commerce entre l’Allemagne et le Maroc conclu à Fès par l’ambassadeur Tattenbach.
  • Traité Heligoland-Zanzibar

    L’Allemagne signe un traité avec le Royaume-Uni qui lui accorde la prise en charge des territoires de la Deutsche Ostafrikanische Gesellschaft. Le Tanganyika devient colonie allemande. Le sultan de Zanzibar est contraint de céder ce territoire, en échange d’une indemnité de 4 millions de marks.
    Plus de 54 engagements militaires, accompagnés de morts, de destructions de village, de bétail ou de récoltes, ont lieu au Tanganyika de 1889 à 1896.
  • Convention de Bruxelles

    La convention de Bruxelles (Acte général de la conférence de Bruxelles qui s'est tenue début 1890) est un traité international signé à Bruxelles le 2 juillet 1890, et entré en vigueur le 2 avril 1892, visant à « mettre un terme aux crimes et aux dévastations qu'engendre la traite des esclaves africains, afin de protéger efficacement les populations aborigènes de l'Afrique et d'assurer à ce vaste continent les bienfaits de la paix et de la civilisation »
  • Accord commercial germano-turc

    Signature d’un accord commercial germano-turc. Berlin s’achemine vers un monopole de la formation militaire et de la fourniture d’armes dans l’Empire ottoman.
  • Alfred von Schlieffen devient chef d’état-major

    Alfred von Schlieffen, devient chef d’état-major en Allemagne (fin en 1906). Il élabore un plan d’attaque en cas de guerre : écraser la France en six semaines en violant la neutralité belge pour prendre à revers l’armée française, puis lancer la totalité des troupes contre la Russie. Ce plan sera appliqué en 1914.
  • Fondation de la Ligue Pangermaniste

    Fondation de la Ligue Pangermaniste (Alldeutscher Verband) pour favoriser les intérêts économiques de l’Allemagne d’outre mer. Composée essentiellement de militaires et de hauts fonctionnaires, elle étendra rapidement ses activités à la propagande patriotique et encouragera chez les dirigeants de Berlin une politique étrangère agressive. Elle deviendra progressivement raciste et antisémite, hostile au maintien de l’Autriche-Hongrie.
  • Renouvellement de la Triple-Alliance

    Renouvellement de la Triple-Alliance entre l’Autriche, l’Allemagne et l’Italie.
  • Entrée en vigueur de la loi sur la protection des travailleurs

    Entrée en vigueur de la loi sur la protection des travailleurs en Allemagne. Le dimanche devient jour de repos obligatoire, le travail en usine des enfants de moins de treize ans est interdit, le temps de travail des adolescents est réduit à dix heures par jour et l'âge de la retraite est fixé à 65 ans (l'espérance de vie n'est que de 45 ans !).
  • Bataille de Lugalo

    Défaite allemande d’Emi von Zelewski à la bataille de Lugalo. Début de la révolte héhé en Afrique Orientale Allemande (1891-1898).
  • Congrès d’Erfurt

    La social-démocratie allemande adopte le programme marxiste d’Engels-Kautski. L’accent et mis sur les réformes démocratiques.
  • Constitution d’une Polizeitruppe

    Constitution d’une Polizeitruppe au Cameroun par les Allemands. Les « Dahoméens » sont enrôlés de force comme soldats. À la suite de soulèvements populaires et une mutinerie en 1893, une Schutztruppe (troupe coloniale) est créée en 189522.
  • Traités commerciaux avec la Triplice

    Traités commerciaux signés par le chancelier allemand Caprivi avec l’Autriche-Hongrie et l’Italie, valables du 1er février 1892 au 31 décembre 1903. Le 18 décembre 1893, les députés du Reichstag prennent acte du « volet » économique de la Triplice en les ratifiant.
  • Congrès des Syndicats libres

    Premier congrès des Syndicats libres réunis à Halberstadt en Allemagne sous la houlette de Carl Legien. Création de l’Union générale des syndicats, qui regroupe les travailleurs localement et par fédérations de métiers.
  • Filtration de l'eau à Hambourg

    Le biologiste Robert Koch réussit à obtenir que l’eau soit filtré à Hambourg, permettant d’enrayer l’épidémie de choléra.
  • Réunion à Berlin du Congrès du parti conservateur allemand

    Réunion à Berlin du Congrès du parti conservateur allemand. Son programme expose les grandes lignes d’un État à structure féodale et monarchiste, et dénonce « l’influence pourrissante » des Juifs et des sociaux-démocrates.
  • Fondation de la Fédération des agriculteurs

    Fondation de la Fédération des agriculteurs (Bund der Landwirte) en Empire allemand, formée par les grands propriétaires terriens conservateurs, qui entendent défendre leurs intérêts devant le Parlement. Deuxième organisation de masse derrière la social-démocratie, unie au parti conservateur, l’Alliance empêchera une réforme du système électoral et apportera son soutien aux pangermanistes.
  • Attaque d'un camp Namas à Hoornkranz

    Les troupes coloniales de Curt von François attaquent un camp Namas à Hoornkranz, au Sud-Ouest africain allemand. Cinquante femmes et enfants sont tués, mais le chef nama Hendrik Witbooi et la plupart de ses guerriers parviennent à s’échapper. Ils mènent une guérilla contre l’autorité coloniale allemande jusqu’en 1896. Von François est rappelé le mois suivant et remplacé par Theodor Leutwein.
  • Dissolution du Reichstag

    Caprivi dissout le Reichstag sur la question militaire. L’augmentation des effectifs fixée à 80 000 hommes divise les différents partis. Le compromis proposé par le Zentrum (60 000 hommes) est accepté par le gouvernement, mais rejeté par les députés. Lors des élections du 15 juin, seuls les partis de droite et les libéraux progresseront. En juillet, le service militaire est fixé à deux ans.
  • Traité de commerce entre l’Allemagne et la Roumanie

  • Ordonnances impériales

    Ordonnances impériales prévoyant la création de réserves et la confiscation des terres au Sud-Ouest africain pour les donner aux colons allemands (1893 et 1903).
  • Sécheresse de 1976

    La sécheresse de 1976 est un fort épisode de sécheresse qui a affecté une partie de l'Europe entre l'automne 1975 et l'été 1976. Dans le centre de l'Allemagne de l'Ouest (de l'Eifel jusqu'à la Franconie), la sécheresse compromet les récoltes agricoles : sont compromises notamment les cultures vivrières (betteraves, pommes de terre), mais aussi l'élevage bovin, porcin, volailler.
  • Inondation

    Du 7 au 26 août 2002, en Europe centrale, Allemagne, Autriche, République tchèque et Slovaquie, des inondations (débordements de l'Elbe, de la Vltava et du Danube) firent 52 morts et 28 milliards d'euros de dommages.
  • Tempête Xynthia

    La tempête Xynthia est une dépression météorologique majeure ayant frappé plusieurs pays européens entre le 26 février et le 1er mars 2010, causant un épisode de vents violents. Le système, en provenance des régions subtropicales mais de type frontal, a principalement touché l'Espagne, le Portugal, la France, la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne et dans une moindre mesure, le Royaume-Uni, la Scandinavie et les pays bordant la mer Baltique.
  • Attentat à Berlin

    L’attentat du 19 décembre 2016 à Berlin est une attaque terroriste islamiste au camion-bélier qui s'est déroulée au marché de Noël de la Breitscheidplatz, à Berlin-Charlottenbourg en Allemagne, le 19 décembre 2016. Elle a eu lieu aux alentours de 20 h heure locale, faisant douze morts et plus de cinquante blessés. L'attentat est revendiqué le lendemain par l'organisation État islamique.
  • Canicule européenne de juillet-août 2018

    La canicule européenne de 2018 est une période de chaleur estivale inhabituelle qui affecte l'Europe en juillet et août 2018. Elle est remarquable par sa durée (16 jours) mais son intensité reste modérée, derrière la canicule de 2003. Les fortes chaleurs réchauffent plusieurs lacs et canaux du pays, ce qui alarment les scientifiques, qui craignent une extinction massive de poissons. À Berlin, la température de plusieurs lacs atteint les 30 °C, ce qui fait craindre un désastre écologique.
  • Canicule européenne de juin 2019

    La canicule européenne de juin 2019 est une période de chaleur estivale inhabituelle et exceptionnellement précoce qui affecte l'Europe à la fin juin 2019. Elle survient seulement onze mois après la canicule de juillet-août 2018, qui a été particulièrement longue, et a fait tomber certains records de maximum de température de celle de 2003. Elle est rapidement suivie fin juillet par une seconde canicule, de plus courte durée mais d’intensité similaire.
  • Canicule européenne de fin juillet 2019

    La canicule européenne de fin juillet 2019 est la deuxième période de chaleur estivale inhabituelle qui affecte l'Europe en 2019. Elle survient seulement quatre semaines après la canicule européenne de juin 2019. De nombreux records absolus de température sont battus au cours de cette canicule intense qui se déplace vers le nord. Elle ne dure que quelques jours dans chaque pays mais affecta l'Europe durant 11 jours et rehausse les températures même au Groenland.
  • Inondations de juillet 2021 en Europe

    Les inondations en Europe affectent l'Europe de l'Ouest et plus particulièrement l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas. Les 14 et 15 juillet 2021, les cours d'eau de plusieurs bassins fluviaux d'Europe de l'Ouest débordent provoquant une catastrophe naturelle. La crue est due à un niveau de précipitations record pour la saison. En Europe, il s'agit d'une des pires catastrophes naturelles du début du XXIe siècle en nombre de victimes.