Vers la guerre de la Conquête

  • Début de la guerre de la ligue d'Augsbourg

    Début de la guerre de la ligue d'Augsbourg
    La ligue d'Augsbourg est une alliance formée de certains royaumes européens, dont l'Angleterre, dans le but d'empêcher le roi de France, Louis XIV, d'agrandir son territoire. Ce conflit créa des disputes entre les colonies françaises et anglaises de l'Amérique du Nord.
  • Louis XIV

    Louis XIV
    Roi de France, Louis XIV souhaite augmenter la superficie de son territoire. Ce désire mena à la guerre de la Ligue d'Augsbourg.
  • Origine de la guerre de Conquête

    Origine de la guerre de Conquête
    La guerre de Conquête, une des plus grande guerre intercoloniale en Amérique du Nord, fut influencée par divers événements et autres guerres intercoloniales entre les colonies de la France et de la Grande-Bretagne. Voici son déroulement.
  • Period: to

    Guerre de la ligue d'Augsbourg

  • Louis de Buade, comte de Frontenac

    Louis de Buade, comte de Frontenac
    En 1690, le comte de Frontenac, Louis de Buade, détruit à l'aide de ses troupes plusieurs villages anglais dans les colonies de New York et Massachusetts. L'amiral William Phips decida de se venger avec ses hommes en essayant d'envahir Québec, mais fut repoussé par Frontenac et son armé.
  • Les Iroquois, alliance avec les Anglais

    Les Iroquois, alliance avec les Anglais
    Les Iroquois, ne respectant plus le traité de paix de 1667 entre les Français et eux-mêmes, se lient aux Anglais pendant la guerre.
  • Traité de Ryswick

    Traité de Ryswick
    C'est avec la signature du traité de Ryswick que ce termine la guerre de la ligue d'Augsbourg. Tous les territoires conquis pendant la guerre en Amérique du Nord sont retournés à leur ancien propriétaire.
  • Début de la guerre de Succesion d'Espagne

    Début de la guerre de Succesion d'Espagne
    Un nouveau conflit éclate entre l'Angleterre et la France: à sa mort, le roi Charles II d'Espagne nomme son petit-neveu, Philippe V, qui est aussi le petit-fils du roi de France. Ne voulant pas que l'Espagne et la France s'unissent pour former un royaume encore plus puissant, l'Angleterre entre en guerre avec la France.
  • Philippe V

    Philippe V
    Désigné comme le nouveau roi d'Espagne par son grand-oncle Charles II, Philippe V. Ce choix ne fit pas l'unanimité et commença la guerre de Succession d'Espagne.
  • Period: to

    Guerre de Succesion d'Espagne

  • Formation de la Grande-Bretagne

    Formation de la Grande-Bretagne
    En 1707, l'Angleterre, le pays de Galles et l'Écosse s'unissent pour former un royaume nommé Grande-Bretagne.
  • Prise de l'Acadie

    Prise de l'Acadie
    En 1710, l'Acadie, territoire contesté par la France et la Grande-Bretagne, est prise par le royaume britannique.
  • Traité d'Utrecht

    Traité d'Utrecht
    La signature du traité d'Utrecht marque la fin de la guerre de Succession d'Espagne.
  • Après la guerre de Succession d'Espagne

    Après la guerre de Succession d'Espagne
    Fin de la guerre de Succession d'Espagne, les territoires de la Terre de Rupert, Terre-Neuve ainsi que l'Acadie deviennent les propriétés des Britanniques.
  • Les Treize colonies

    Les Treize colonies
    Au long de la côte de l’Amérique du Nord se trouve 13 colonies anglaises. En 1733, elles se nomment les Treize colonies.
  • Début de la guerre de Succesion d'Autriche

    Début de la guerre de Succesion d'Autriche
    Le roi d'Autriche, Charles VI, nomme sa fille ainée son successeur. Cependant, plus royaumes européens sont contre ce choix. La France et la Grande-Bretagne ayant des alliances avec ses royaumes, ils se retrouvent dans une nouvelle guerre.
  • Marie-Thérèse d'Autriche

    Marie-Thérèse d'Autriche
    Fille ainée du roi d'Autriche, Charles VI, Marie Thérèse d'Autriche est désignée comme héritière du royaume de son père. Le désaccord de plusiers royaumes européens entraine le début de la guerre de Succession d'Autriche.
  • Period: to

    Guerre de Succesion d'Autriche

  • Reprise de l'Acadie : Échec

    Reprise de l'Acadie : Échec
    En 1745, la France tente de reprendre l'Acadie qui a été prise par les Britanniques lors de la guerre de Succession d'Espagne. Cependant, leur tentative fut un échec.
  • Traité d'Aix-la-Chapelle

    Traité d'Aix-la-Chapelle
    Avec ce traité, la guerre de Succession touche à sa fin. Louisbourg, un port important pour les colons de la Nouvelle-France, est rendu aux français avec la signature du traité d'Aix-la-Chapelle.
  • Compagnies franches de la Marine

    Compagnies franches de la Marine
    Plus de 5000 soldats font partis des Compagnies franches de la Marine. Ces soldats protègent les colons français à la place du régiment de Carignan-Salières qui est retourné en France vers 1660.
  • Étincelles entre les colonies françaises et britanniques de l’Amérique du Nord

    Étincelles entre les colonies françaises et britanniques de l’Amérique du Nord
    L’ambiance est tendue entre les colons français et britanniques. Ces derniers ordonnent les Français, en 1753, d’abandonner la vallée d’Ohio. Cet endroit étant importante pour les Français, ils refusent et renforcent la sécurité de la région en y mettant des forts et des troupes militaires.
  • Début de la guerre de Conquête

    Début de la guerre de Conquête
    En 1754, les Britanniques décident de prendre la vallée d’Ohio de force et avec l’aide de quelques milices de leur colonie de la Virginie. Les Français, avec l’aide des autochtones alliés, repoussent agilement ces milices britanniques. Cette tentative, entraine le début de la guerre de Conquête
  • Stratégie autochtone : Petite guerre

    Stratégie autochtone : Petite guerre
    Stratégie qu’empreinte les Canadiens pendant la guerre de Conquête. Elles consistent à attaquer l’ennemi, les Britanniques, en petits groupes et par surprise. Cela est le contraire de que fait les Britanniques.
  • Period: to

    Guerre de Conquête

  • Nombre de militaires très différents

    Nombre de militaires très différents
    Les Français ont, pendant la guerre de Conquête, l’aide d’environ 2000 guerriers autochtones alliés, de soldats des Compagnies franches de la Marine et des miliciens des colonies françaises. De plus, plusieurs soldats viennent de France arrivent en Nouvelle-France. Cependant, même en les additionnant tous, leur nombre est bien plus bas comparé aux troupes britanniques.
  • La déportation des Acadiens

    La déportation des Acadiens
    En Acadie, se trouve un peuple d’origine française, les Acadiens. Leur nombre étant assez nombreux, les Britanniques ont peur que les Acadiens s’allient aux Français. Comme ils refusent de s’allier au Britanniques, Charles Lawrence, le lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, les obligent de partir de l’Acadie. Les Acadiens sont déportés et vont dans les Treize colonies ou la Grande-Bretagne. Certains arrivent à s’échapper et se réfugient en Nouvelle-France.
  • Period: to

    La déportation des Acadiens

  • Guerre de Sept Ans

    Guerre de Sept Ans
    Alors que les colonies françaises et britanniques entrent en guerre en 1754, la France et la Grande-Bretagne entre elles officiellement en guerre en 1756. D'autres royaumes européens les rejoinent. C'est le début de la guerre de Sept Ans.
  • Louis Joseph de Montcalm

    Louis Joseph de Montcalm
    Avec le début officiel de la guerre de Sept ans, le général Louis Joseph de Montcalm fut envoyé en Nouvelle-France, avec plus de 3000 soldats.
  • Retournement de situation

    Retournement de situation
    Depuis le début de la guerre de Conquête, les Français gagnent la plupart de batailles malgré leur nombre inférieur. Les Français empruntent les stratégies autochtones, comme la petite guerre, et anéantissent les troupes britanniques. Cependant, avec l’arrivée des renforts britanniques, des canons et des flottes de guerre, envoyé par le ministre de la Guerre du gouvernement britannique, William Pitt, les Français passent à la défensive. Les Britanniques tentent d'envahir la Nouvelle-France.
  • Prise de Louisbourg

    Prise de Louisbourg
    En 1758, le port de Louisbourg est pris par les Britanniques. Cela est une catastrophe pour les Français, qui se retrouvent sans accès des ravitaillements venant de France.
  • Politique de la terre brulée

    Technique des Britanniques qui a pour but de bruler les champs, maisons et possessions de l’ennemi dans le but de l’affamé et ne rien lui laisser.
  • James Wolf

    James Wolf
    Général britannique, James Wolf, dirige le déroulement du siège de Québec. Il meurt durant la bataille des Plaines d’Abraham en 1759.
  • Siège de Québec

    Siège de Québec
    Le 27 juin 1759, les Britanniques commencèrent le siège de Québec. À l’aide canons situés sur l’île d’Orléans et sur la montagne De Levy, ils bombardèrent la ville.
  • La bataille des Plaines d’Abraham

    La bataille des Plaines d’Abraham
    La nuit du 12 au 13 septembre 1759, le général James Wolfe et environ 4800 soldats, se battent contre le général Montcalm, accompagné d’environ 4500 soldats. Moins de trente minutes plus tard, les Français tentent de s’échapper. Les deux généraux meurent, et le 18 septembre 1759, la capitulation de Québec est donné par le lieutenant Jean-Baptiste-Nicolas-Roch de Ramezay.
  • Capitulation de Montréal

    Capitulation de Montréal
    La capitulation de Montréal eut lieu sans batailles. Devant un nombre bien plus nombreux qu’eux, les Français capitulèrent. La capitulation de Montréal manqua la fin de la guerre de Conquête.
  • Jeffery Amherst

    Jeffery Amherst
    Lors de la capitulation de Québec, Jeffery Amherst, commandant en chef des troupes britanniques, il refuse les honneurs de guerre des troupes françaises. De plus, il ordonne aux troupes françaises de donner leurs armes. Sa décision, une insulte pour plusieurs, est repectée.
  • François Gaston de Lévis

    François Gaston de Lévis
    À la mort du général un jour après la bataille des Plaines d’Abraham, François Gaston de Lévis prend sa place en tant que chef des troupes de la Nouvelle-France. Le 28 avril 1760, malgré la capitulation de Québec, lui et Pierre de Rigaud de Vaudreuil gagne une bataille à Sainte-Foy, avant d’être forcé à se réfugier à Montréal. Le refus des honneurs de guerre du commandant Jeffery Amherst est une insulte pour lui.
  • Pierre de Rigaud de Vaudreuil

    Pierre de Rigaud de Vaudreuil
    Gouverneur de la Nouvelle-France depuis 1755, il est obligé de signer la capitulation de Montréal.