Flac de diarhée

Ligne du temps portrait de la Nouvelle-France

  • Fondation de Québec

    Fondation de Québec
    Création du premier établissement en Nouvelle-France par Samuel de Champlain.
  • Period: to

    Gouvernement des compagnies

    Les compagnies de fourrures contrôlent la colonisation en Nouvelle-France.
  • Alliance avec les Hurons et les batailles de Ticonderoga

    Alliance avec les Hurons et les batailles de Ticonderoga
    Champlain s'allie avec les Hurons, des partenaires importants pour le commerce des fourrures, car la Huronie est au centre d'un important réseau d'échange autochtone.En créant une alliance avec eux, ils acceptent également de les soutenir militairement contre leurs ennemis: les Iroquois qui commercent avec les Hollandais.La bataille de Ticonderoga oppose les iroquois des Agniers à d'autres tribus autochtones Algonquins(Hurons et Montagnais)soutenue par leurs alliés français;mené par Champlain.
  • Period: to

    Première expédition de Samuel de Champlain

    Il explore une partie du Saguenay et pressent l’existence de la baie d’Hudson. Il remonte ensuite le fleuve Saint-Laurent jusqu’à Hochelaga (Montréal).
  • Arrivée des Récollets en Nouvelle-France

    Arrivée des Récollets en Nouvelle-France
    En 1615, les premiers missionnaires récollets arrivent en Nouvelle-France. Les Récollets constituent ainsi la toute première communauté religieuse à s'installer sur le territoire québécois. Ayant pour but de converser les Autochtones(devient chrétien).
  • Period: to

    Deuxième expédition de Champlain

    Empruntant la rivière des Outaouais, Champlain se rend jusqu’à l’île aux Allumettes. Il ouvre ainsi la route qui, après l’avoir conduit au cœur de l’actuel Ontario, lui permettra d’atteindre le lac Huron, le 1er août 1615.Cette exploration est la dernière à laquelle Samuel de Champlain participe. Au cours des années suivantes, il se consacre à la création d’une colonie française dans la vallée du Saint-Laurent, un projet qu’il appuie sur le peuplement de Québec.
  • Arrivée de la famille Hébert en Nouvelle-France

    Arrivée de la famille Hébert en Nouvelle-France
    Le 11 mars 1617, Louis Herbert part en direction de Québec avec sa famille. Le 14 juin 1617, après une douzaine de semaines de navigation éprouvante, la famille Hébert-Rollet arrive à Tadoussac. Le 4 juillet, elle est rendue à Québec, où se trouvent entre 50 et 60 personnes. Il s’installe sur les terrains qui lui ont été accordés. Ce sont les premiers colons de la Nouvelle-France.
  • Arrivée des Jésuites en Nouvelle-France

    Arrivée des Jésuites en Nouvelle-France
    En 1625 ils se rendent en Nouvelle-France avec 5 autres missionnaires dont Énemond Massé et Charles Lalemant. Il arrive à Québec en juin de la même année et s'installe sur le territoire de l'actuel lieu historique national Cartier-Brébeuf. Ce site connaît, à compter de 1625, une nouvelle occupation humaine qui se caractérise par des activités religieuses, agricoles et industrielles. Dans le but de conversé les Autochtones(en chrétiens catholiques).
  • Utilisation du régime seigneurial

    Utilisation du régime seigneurial
    La Compagnie des Cent-Associés est responsable de l'administration de la colonie.Pour ce faire, elle met en place un mode d'organisation des terres: le régime seigneurial.Ce système permet d'organiser tant le territoire que la société et perdurera pendant toute la période du Régime français.De grandes terres, appelées seigneuries, sont distribuées à des seigneurs par la Compagnie des Cent-Associés.Les seigneurs divise leur seigneurie en censives qu'il distribue aux censitaires.(rec.+près fleuve)
  • Fondation de la compagnie des Cent-Associés

    Fondation de la compagnie des Cent-Associés
    Créee en 1627 par Armand Jean du Plessis.Financée par une centaine d'actionnaires.La compagnie est dirigée par un conseil d'administration composé de douze directeurs.Des pouvoirs et de grands privilèges sont octroyé par le roi, en échange de la promesse de « peupler la colonie de naturels Français catholiques ».Parmi les privilèges octroyés par Sa Majesté figure le monopole de la traite des fourrures.La compagnie s'engage à établir 4 000 colons en quinze ans, dont 300 dès la première année.
  • Period: to

    Occupation de Québec par les frères Kirke

    Les frères Kirke travaillent pour le roi d'Angleterrre. En 1628, il prennent possession du poste de traite à Tadoussac. Ils s'emparent ensuite de la flotte appartenant à la compagnies des Cents-associés.Ils vont ensuite s'emparer de Québec et par la même occasion de la Nouvelle-France en juillet 1929, mais doivent rendre la colonie au roi de France en 1632.
  • La fondation de Trois-Rivière

    La fondation de Trois-Rivière
    Trois-Rivière a été fondée par Laviolette en 1634, c'était un carrefour de fréquentation par les Amérindiens, un poste de traite des fourrures, et une ville industrielle
  • Le décès de Samuel De Champlain

    Le décès de Samuel De Champlain
    Samuel décède à Québec le 25 décembre 1635, durant la nuit de Noël, à l'âge de 55 ans ou 56 ans.
  • Prise de pouvoir de Charles Huault de Montmagny

    Prise de pouvoir de Charles Huault de Montmagny
    Il est nommé gouverneur de la Nouvelle-France le 15 janvier 1636 et il arrive dans la colonie le 12 juin 1636.Durant son administration, il a contribué à la défaite des Iroquois et conclu avec eux une paix à Trois-Rivières en 1645.Il a également encouragé la poursuite des explorations du territoire et à l'agrandissement de la Nouvelle-France par les Jésuites, au-delà des limites connues. Il fut renommé trois fois. Il est remplacé le 2 mars 1648 et quitte la colonie le 23 septembre 1648.
  • Fondation de la réduction de Sillery

    Fondation de la réduction de Sillery
    C'est un établissement colonial auquel les Jésuites s'était installer pour s’attaquer à la sédentarisation de familles amérindiennes dans le voisinage immédiat.
  • Arrivée des Ursulines et des Augustines

    Arrivée des Ursulines et des Augustines
    Les Augustines de la Miséricorde de Jésus arrivent en Nouvelle-France en 1639, elles figurent parmi les premières communautés de religieuses à s'établir en Nouvelle-France. Débarquées à Québec, elles y fondent le premier hôpital de la colonie, ainsi que des écoles pour filles. Dans le but de converser les Autochtones en chrétiens catholiques.
  • Fondation de l’Hôtel-Dieu de Québec par les Augustines

    Fondation de l’Hôtel-Dieu de Québec par les Augustines
    En 1637, la duchesse d'Aiguillon, fondatrice de l'hôpital, s'engage à verser une large somme pour l'établissement de l'Hôtel-Dieu de Québec. Trois religieuses de la communauté des Augustines de la Miséricorde de Jésus, établies à Dieppe, en France, arrivent à Québec en 1639 pour y ouvrir l'Hôtel-Dieu du Précieux-Sang, mieux connu sous le nom de l'Hôtel-Dieu de Québec. Dans le but "d'ouvrir le cœur" des Autochtones à Dieu (par la médecine).
  • Fondation de Ville-Marie

    Fondation de Ville-Marie
    Le 17 mai 1642, un groupe dirigé par Paul de Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance fonde l'établissement de Ville-Marie sur l'île de Montréal. Pour but d'évangélisation. Cela s'appelle maintenant Montréal.
  • Period: to

    Destruction de la Huronie

    Dès 1648, la confédération huronne subit les attaques répétées des Iroquois. Deux ans plus tard, elle est complètement décimée. Les survivants n’ont d’autre choix que de quitter leur territoire ancestral, soit en se joignant aux Iroquois, soit en se réfugiant à l’ouest des Grands Lacs. D’autres émigrent vers la vallée du Saint-Laurent, qui accueille les convertis au christianisme.
  • Échec de la colonisation des compagnies

    Échec de la colonisation des compagnies
    Au début des années 1660, l'avènement du roi Louis XIV marque un changement dans les affaires coloniales. Le bilan des activités de colonisation de la compagnie, exigé par le nouveau roi et par son ministre Jean-Baptiste Colbert, se solde par un constat d'échec. La compagnies des Cents-associés à échouer. Seule une fraction des colons promis se sont établis au Canada, dont la situation demeure précaire, notamment en raison des guerres contre les Iroquois.