Relations est / ouest pendant la 2GM

  • Discours de la "quarantaine" de Roosevelt VS neutralité prévalant jusque là

    Demande la mise en lisière des États qui bafouaient les règles de la démocratie et mettaient « la civilisation en danger » ; montre dangers de "l'Axe" pour les démocraties.
    Refuse la même année de reconnaître l’état de guerre entre la Chine et le Japon (ce dernier n’avait pas officiellement déclaré la guerre), ce qui permit de ne pas appliquer les lois de neutralité et de laisser les entreprises américaines continuer à fournir en armes la Chine nationaliste.
  • Loi de neutralité votée au Congrès

    Montre tendance isolationniste majoritaire aux US. Rester hors d'un éventuel conflit. Soutien discret à la France
  • Nouvelle loi de neutralité, clause "Cash & Carry"

    Supprime embargo sur les armes : peuvent vendre des armes ayant états en guerre, mais ceux-ci doivent payer sous trois mois + assurer le transport (avantage pour les démocraties). Convois en meute, bateau ppl entouré par d'autres (souvent attaques par sous-marins allemands).
  • Jean Monnet allant négocier achat de fournitures de guerres avec gouvernement américain

    Les États-Unis ont une politique isolationniste, mais il réussit à persuader le président Franklin Delano Roosevelt de relancer l'industrie de guerre américaine, afin de pouvoir contre-attaquer très vite et très fort le moment venu. C’est la mise en place du « Victory program ». Jusqu'en 1945, il s'emploie à coordonner l'effort de guerre entre le Royaume-Uni et les États-Unis
  • Fondation du comité America First, présidé par Lindberg

    Plus ou moins pro-nazi, Lindberg clairement antisémite (« Les trois groupes les plus importants qui ont poussé ce pays-ci à la guerre sont les Britanniques, les Juifs et l'administration Roosevelt. »). Demande stricte neutralité des US.
  • Réélection de Roosevelt : aide plus grande apportée aux alliés une fois réélu

    Pour se faire rééliret dit qu’il n’enverra aucun soldat américain faire une guerre étrangère. Interprète sa victoire comme une autorisation d’aider les Anglais & les pays en guerre contre l'Axe (déclaration en décembre 40) dans le but d’éviter une guerre où des soldats américains seraient impliqués = on produit, mais on ne combat pas = « grand arsenal des démocraties »).
  • L’arsenal de la démocratie

    Roosevelt promit d'aider le Royaume-Uni à lutter contre l'Allemagne nazie en lui donnant des fournitures militaires tandis que les États-Unis restaient en dehors des combats. Effort collectif de l'industrie américaine pour supporter les Alliés
    => aider les pays en guerre contre l’Axe dans le but d’éviter une guerre où des soldats américains seraient impliqués
  • Discours des 4 libertés de Roosevelt devant le Congrès

    Les deux premières libertés reprennent celles énoncées par le Ier amendement de la Constitution américaine. Les deux dernières sont devenues les pivots de la doctrine libérale américaine moderne.
  • Loi prêt-bail, régler d'avance le pb des dettes interalliées

    Prêt d'armes aux belligérants, possibilité de rembourser en octroyant des bases militaires avec des baux emphytéotiques de 99 ans (concerne particulièrement RU ruiné mais ayant des bases). Prdt juge des modalités de prêt.
    Prêt-bail accordé au RU en mars 41 et à l'URSS en septembre 41.
  • Charte de l'Atlantique (Roosevelt et Churchill au Canada) : définit principes de l'après-guerre

    Politiques :
    - pas agrandissements territoriaux
    - accords des pop° pour modif territoire + choix gouv (pb Churchill : ne veut pas décolonis°)
    - accès aux matières 1r pr ts pays
    - collab° économique
    - liberté des mers
    - renoncer à la force + garantie collective (= création NU) Fondamentaux :
    - libt pensée et religion (pb URSS ; libt formelles / réelles)
    - sécurité éco
    - "porte ouverte" (= libre échangisme) Secrets :
    - priorité à la lutte contre l'Allemagne PB : rejette URSS dans camp totalitr
  • URSS obtient le prêt-bail + ouverture prévue d'un second front à l'occident

    Est la "clé de voûte" de la Gde alliance : permet de mobiliser une grande partie des forces allemandes (facilite débarquement) + peut se retourner contre le Japon.
    Aide secrète = munitions.
  • Discours de Staline sur la place Rouge, devant les troupes qui partent au front,

    Staline délaisse l’idéologie et en appelle aux valeurs et aux grandes figures historiques de la nation russe.
  • URSS associée à la future occupation de l'All

  • Opération "Torche"

    Stratégie périphérique qui déplait à Staline, débarquement en Afrique du Nord plutôt qu'ouverture d'un second front en France.
  • Tournant de la guerre

  • Conférence de Casablanca

    Staline refuse d'y aller. Pétain non plus ne vient pas. USA voulant . Décisions prises =
    - exiger la reddition sans condition des puissances de l'Axe.
    - poursuivre aide à l'URSS
    - envahir Sicile, puis l'Italie, dès fin des combats de Tunisie.
    - établir "l'attelage Giraud-DG" (cf CFLN, créé en juin 43)
  • Dissolution du Komintern = détendre relations avec les Alliés.

  • Troisième conférence de Moscou (entre les ministres des Affaires étrangères = Antony Eden, Cordell Hull et Molotov)

    Accords sur (résumé) :
    - occupation et contrôle tripartite de l'Allemagne
    - création d'une commission consultative européenne fixant les zones d'occupation
    - entrée en vigueur du principe des 4 gendarmes du monde 4 déclarations =
    - des Quatre Nations sur la sécurité générale (préfig création ONU)
    - sur les atrocités + création de la Commission consultative européenne
    - sur l'Autriche (Anschluss nul et non avenu)
    - sur l'Italie, donner au peuple italien chances d'établir inst° démocratiques
  • Conférence de Téhéran, Roosevelt, Churchill et Staline

    Fixe style de réunion : 3 gds donnent principes & diplomates trouvent modalité d'application.
    Décisions =
    - mise sur pied de l'ONU
    - définition frontières URSS (en Asie, MS surtout Etats baltes + Est de la Pologne, translation de ses frontières vers l'ouest = accord secret)
    - démembrement de l'All
    - opération Overlord Tournant méconnu :
    - contact perso entre les 3 gds
    - Roosevelt impose ses vues = stratégie mondiale et atlantique
    - principe sous-jacent d'une division de l'Europe
  • Double évolution = 2nd front + avancée armée rouge en Europe de l'est

    URSS à la fois faible (20 millions de morts, beaucoup de destriuctions) et forte (grand prestige).
  • Accords de Bretton Woods

  • Period: to

    Insurrection de Varsovie

    à la fois contre l’occupant allemand, mais aussi tentative de préserver indépendance de la Pologne face à l’URSS : armée rouge laissant les allemands écraser les résistants
  • Conférence de Dumbarton Oaks

    Fixe cadre de l'ONU, assemblée générale, conseil de sécurité (5 membres permanents avec droit de veto + membres élus) adoptant résolutions impératives.
    Maintien cour internationale de justice à la Haye.
    Créations d'organes spécialisés pour conseil économique et social. URSS demandant 16 sièges (pour toutes les républiques soviétiques) : en obtient 3, URSS, Biélorussie et Ukraine.
  • Acte de reddition de Paris

  • Accord des pourcentages entre le RU et l'URSS

    Zones d’influence :
    - Roumanie et Bulgarie pour URSS
    - Grèce pour Royaume-Uni (route des Indes = important) : violente répression à Noël 44, et pas d’aide de Staline aux communistes contre les monarchistes.
    - Hongrie et Yougoslavie 50/50
  • GPRF reconnu par les grandes puissances

    S'était ouvert à 2 communistes (sans portefeuille, le 9 septembre).
  • Traité d’alliance et d’assistance mutuelle franco-soviétique

    L'alliance a principalement pour but « d'éliminer toute menace provenant de l'Allemagne et à faire obstacle à toute initiative de nature à rendre possible une nouvelle tentative d'agression de sa part ». La coopération entre la France libre et l'URSS s’était déjà manifestée en 1942 avec l’envoi sur le front de l’est de pilotes français qui formèrent l’escadron de chasse Normandie-Niemen.
  • Répression des communistes en Grèce

    Dévolue au RU (route des Indes !) selon l'accord des pourcentages : URSS ne soutient pas les communistes contre les monarchistes dans la guerre civile qui dure jusqu'en 46.
  • Conférence de Yalta (sans France)

    Roosevelt veut
    - Maintenir Gde alliance
    - retour des soldats américains
    - Abolir l’accord des %
    MS préside conf = être neutre. Décis° =
    - Pas démembrmt All (+ France a zone d'occ°)
    - ONU (droit de veto, 3 sièges URSS, conf de SF)
    - Transl° frontr Pologne + soutien « gouv provisoire d’unité nationale », dominé par les communistes.
    - URSS attaquer Japon 3 mois ap défaite All
    - Europe libérée = élections libres + coopération entre les 3 États (Pb = libt & URSS + pas d’observateurs pour vérif)
  • Molotov à la Maison Blanche

    Truman lui demande à ce qu'un gouv représentatif soit établi en Pologne
  • Conférence de San Francisco

    Création officielle de l’ONU, 50 états membres, conseil de sécurité de 11 membres. Secrétaire général des nations unies assure continuité ; élu par l’Assemblée générale sur proposition unanime des membres permanent du conseil de Sécurité. Privilégie pour ce poste des petits états neutres.
  • Churchill réclame à Truman l'envoi de troupe pour libérer Prague

    Refuse : ce sont les soviétiques qui entrent dans la ville le 8 mai.
  • Armistice signé en psce de US, RU, URSS et Fce

    Course à Berlin gagnée par l'URSS. Staline renonce au démembrement de l'All.
  • Suspension du prêt-bail à l'URSS (renforce méfiance de Staline)

    Attitude contradictoire de Truman, qui le rétablit le 21 août, et ce jusqu'en 1947 (URSS recevant nombreuses fournitures de guerre américaines).
  • Mise en place du Conseil de contrôle quadripartite, ayant autorité sur toute l'All

  • Adoption de la Charte des Nations Unies par 50 états

  • Premier essai de la bombe A au Nouveau Mexique

  • Conférence de Potsdam

    Truman VS Staline :
    - Frontière All / Pologne : ligne Oder-Neisse
    - Réparat° allemandes : se payer dans sa zone
    - Statut de l’Italie : peut adhérer, sous ctrl, à l’ONU (+ URSS décide de l'entrée de Bulgarie, Finlande, Hongrie et Roumanie) Décisions :
    - Occupat° quadripartite Autriche,
    - URSS attaquer en Chine du Nord le 8 août.
    - ?° des réfugiés Points non résolus :
    - Statut de l’All espoir d’en faire zone neutre.
    - Not° de démocratie : distinction démocratie formelle / démocratie réelle
  • Capitulation du Japon

    Besoin de l'intervention de Hiro-hito, conservé sur son trône ; renonce à la nature divine de sa personne, fils éduqué par quaker et converti à démocratie.
    Soviétiques occupent Nord de la Corée et la Mandchourie.
  • Conférence de Moscou

    Entre ministres des affaires étrangères = Molotov, Ernest Bevin (RU) et Byrnes (secrétaire d’État, en quelque sorte héritier de Roosevelt, mais ayant confiance de Truman ; fait des concessions aux soviétiques). JANVIER 46, tancé par Truman qui en a marre de « babying the Soviets ».