L'influence européenne sur l'histoire du Québec

  • Jan 1, 1492

    a quête européenne d’une route vers l’Asie

    a quête européenne d’une route vers l’Asie
    Dû à la prise de Constantinople par les Turcs, les métropoles européennes ont essayé de trouver une nouvelle route vers l’Asie pour éviter de payer les frais que les Turcs imposaient. Christophe Colomb était l’un des premiers explorateurs à tenter de trouver un passage alternatif vers l’extrême Orient. Il ne réussit pas dans sa mission, mais il trouva un nouveau continent en 1492, l’Amérique.
  • Period: Jan 1, 1500 to Jan 1, 1580

    Les pêcheries en Amérique du Nord au 16e siècle (1500-1580)

    D’abord, la découverte de l’Amérique n’était pas très importante, mais suite à la découverte de bancs de poissons, l’Amérique est devenue primordiale pour les Européens. À cette époque, la religion chrétienne interdit la consommation de viande pour une durée de temps, le poisson agit donc comme un substitut. Entre 1500 et 1580, 300 à 500 navires de pêche se rendent aux alentours de Terre-Neuve pour pratiquer la pêche hauturière et côtière. Ils pêchent de la baleine et de la morue.
  • Period: Jan 1, 1500 to Jan 1, 1550

    Les produits échangés entre les Européens et les Autochtones (1500-1550)

    Au début du 16e siècle, les explorations et les pêcheries en Amérique de nord établissent les premiers contacts entre les Européens et les peuples autochtones. Rapidement, les autochtones s’adaptent aux Européens. Leurs migrations saisonnières sont bouleversées afin de faciliter les échanges contre divers objets venus d’Europe, tels que des ustensiles de métal et des outils contre de la viande, du poisson et des fourrures.
  • Jan 1, 1524

    Les voyages d’exploration en Amérique du Nord

    Les voyages d’exploration en Amérique du Nord
    La trouvaille des bancs de poissons augmenta exponentiellement le nombre d’expéditions vers l'Amérique afin de découvrir de nouvelles ressources et faire des échanges avec les autochtones. En 1524, Giovanni da Verrazzano a pour mission d'explorer le nord du continent américain. S' il succède dans sa mission, la France serait capable d’obtenir de la gloire, de nouvelles découvertes et des richesses associées au Nouveau Monde.
  • Jan 1, 1570

    Le début du commerce des fourrures

    Le début du commerce des fourrures
    Les Européens ont échangé des objets européens contre des fourrures pendant plusieurs années, mais vers la fin du 16e siècle, les pêcheurs se rendent compte que les fourrures provenant de l’Amérique sont en haute demande en Europe. Par exemple, les fourrures de castor produisent beaucoup de revenus puisqu’elles sont très recherchées par les fabricants de chapeau français. Plusieurs compagnies sont établies pour financer des expéditions en Amérique qui ont pour but d'apporter des fourrures.
  • Les premiers postes de traite

    Les premiers postes de traite
    Les échanges effectués entre les européens se faisaient souvent sur les côtes ou s’installaient les pêcheurs. Afin de faciliter les échanges, les compagnies qui détiennent le monopole sur le commerce des fourrures établissent des postes de traite. Ces bâtiments servent de lieu de rencontre entre les peuples amérindiens et les Européens. Les premiers postes de traite sont installés en Acadie et à Tadoussac.
  • Les débuts de la colonisation (arrivée des premiers colons)

    Les débuts de la colonisation (arrivée des premiers colons)
    La fondation des postes de traites marqua le début de la colonisation française en Amérique, mais celles-ci furent tous des échecs. Cependant, la fondation de Québec le 3 juillet 1608 fut un grand succès. Samuel de Champlain installa sa colonie sur le Cap Diamant, d'où il peut surveiller les bateaux sur le fleuve Saint-Laurent. Quelques années plus tard, en 1613, Samuel de Champlain fait venir six familles de colons pour poursuivre le développement de Québec.
  • Period: to

    Le passage des frères Kirke et la prise de possession anglaise (1628-1632)

    Espérant contrôler le commerce de fourrures, les frères Kirke prennent possession de Tadoussac en 1628. Suite à la possession du poste de traite, ils essaient de prendre le contrôle du Québec, mais finissent par échouer. Par contre, la deuxième tentative des frères Kirke en 1629 réussit, et Québec capitule. Les frères Kirke contrôlent la colonie jusqu’en 1632.
  • L’arrivée des premières communautés religieuses

    L’arrivée des premières communautés religieuses
    Les communautés religieuses sont présentes en Nouvelle-France depuis plusieurs années, mais ce n’est qu’à partir de 1635 qu’elles commencent à entreprendre de grands projets. En 1635, les Jésuites fondent le Collège des Jésuites. En 1639, les premières religieuses débarquent à Québec: les Ursulines et les Hospitalières. Les Ursulines fondent un monastère et une école. La même année, les Hospitalières fondent l’Hôtel Dieu.
  • LA fondation de Ville-Marie

    LA fondation de Ville-Marie
    Un autre projet entrepris par les communautés religieuses est la fondation de Montréal. En 1641, une partie de l'île de Montréal est accordée à la Société de Notre-Dame. Celle-ci veut convertir les autochtones au catholicisme. Pour y arriver, la Société de Notre-Dame envoie Paul Chomedey de Maisonneuve ainsi que plusieurs religieux et religieuses sur l’île de Montréal pour fonder Ville-Marie.