L'évolution des appareils de reproduction du son Elena et Lola

Timeline created by Yelena
  • Le phonautographe

    Le phonautographe
    A l’origine, le phonautographe est un instrument qui écoute.
    Son concepteur est Édouard-Léon Scott de Martinville.
    Techniquement, le dispositif se composait d’un pavillon relié à un diaphragme qui recueillait les vibrations acoustiques, celles-ci étant transmises à un stylet qui les gravait sur une feuille de papier enduite de noir de fumée.
    C'est une reproduction mécanique.
  • Le gramophone

    Le gramophone
    Il a été inventé et développé par l’Allemand Émile Berliner de 1886 à 1889.
    Un gramophone est un appareil ancien permettant de jouer un morceau de musique enregistré sur un disque phonographique.
    C'est une reproduction mécanique convertie en un signal électrique.
  • Le magnétophone à bandes

    Le magnétophone à bandes
    Un magnétophone est un appareil permettant d'enregistrer des sons sur une bande magnétique1. Les bandes peuvent être en bobine ou en cassette.
    C'est une lecture magnétique convertie en signal électrique.
  • L'électrophone

    L'électrophone
    Appareil électrique capable de restituer un enregistrement sonore réalisé sur disque vinyle.
    C'est une reproduction mécanique convertie en un signal électrique.
  • Le baladeur ou walkman

    Le baladeur ou walkman
    Mise en vente à partir du 1 juillet 1979 au Japon.
    Objet rectangulaire, il fonctionne avec des piles et un casque. Il est transportable et très discret.
    C'est une lecture magnétique convertie en un signal électrique.
  • Le baladeur CD ou discman

    Le baladeur CD ou discman
    Il est inventé par Sony, il fonctionne avec de l'énergie électrique. Il utilise comme support de stockage la mémoire flash ce qui permet d'éviter la coupoure de musique. Il est petit et facile à transporter.
    C'est une lecture optique convertie en un signal numérique.
  • Le baladeur numérique

    Le baladeur numérique
    Il a été inventé par Sony et Philips à l'origine en 1982 puis amélioré jusqu'à sa commercialisation en 2001.
    Appareil portable de petite taille, permettant de restituer de la musique, des sons ou vidéos ou des images stockées sous forme informatique.
    Le format le plus connu pour le stockage du son est le format MP3, ce qui fait parfois surnommer ces appareils « baladeur MP3 ».
    C'est une lecture numérique du signal.