Hitler

HITLER: De l'Anonymat à la Terreur Mondiale

  • Naissance de Hitler

    Naissance de Hitler
    Né en 1889 à 18h30 à Braunau petite ville de Haute Autriche située à la frontiére bavaroise, Adolf Hitler est le quatrième enfant d’un douanier du nom de Alois HITLER et d’une mère, klara POLZ d’origine paysanne.
  • Period: to

    Biographie de A. HITLER

    Adolf Hitler bouleversa l’histoire du XXe siècle. Autodidacte et orateur brillant, il répandit son idéologie nazie dans toute l’Allemagne. Nommé chancelier en 1933, il instaura sa dictature à partir de 1934, époque où il devint le « Führer ». Face à sa politique militaire d’annexion de territoires, la Seconde Guerre mondiale était devenue inévitable. Comme il l’avait annoncé dans son livre Mein Kampf, il mit en place la solution finale destinée à l’extermination des Juifs. 6 millions de personne
  • Hitler orphelin de pére

    Hitler orphelin de pére
    Le pére de A. Hitler déceda à cette date et parait-il faisait subir du mal à son fils. il s'appelait Alois .
  • Hitler quitte l'école

    Hitler quitte l'école
    Hitler ne manifeste que des aptitudes très moyennes et abandonne ses études secondaires à l'âge de seize ans. Il entame alors une existence oisive, fréquentant les théâtres, découvrant la musique wagnérienne (musique de Wagner) et consacrant de nombreuses heures à l'élaboration de projets architecturaux plus ou moins fantaisistes.
  • Mort de sa mére

    La mère de Hitler, atteinte d'un cancer du sein, décède le 21 décembre 1907.
  • Hitler quitte sa ville

    Hitler quitte sa ville
    Il quitte définitivement Linz en 1908 et tente sans succès d'entrer à l'Académie des beaux-arts. L'héritage paternel épuisé, il vit, difficilement, d'une pension d'orphelin et du dessin de cartes postales et d'aquarelles. Il découvre des écrits prônant l'antiparlementarisme, le pangermanisme, le racisme, le nationaliste et se forge ses propres convictions. C'est durant ces années viennoises que l'antisémitisme en vient à occuper une place centrale dans sa vision du monde.
  • Service militaire

    Service militaire
    Désireux d'échapper au service militaire dans l'armée austro-hongroise, Hitler s'installe à Munich en 1913. Lorsque éclate la Première Guerre mondiale, il s'engage dans l'armée bavaroise; ayant été blessé à deux reprises, il finit la guerre avec le grade de caporal, et est décoré de la croix de fer de première classe
  • Période d'aprés guerre. (1ere GM)

    Traumatisé par la défaite, il rejoint le dépôt de son régiment alors aux mains d'un conseil de soldats.
  • Son entrée dans la scene politique

    Son entrée dans la scene politique
    En septembre 1919, il adhère au petit parti ouvrier allemand (DAP) – il en est le septième adhérent –, rebaptisé en février 1920 parti ouvrier allemand national-socialiste (NSDAP).
  • Führer ou président du NSDAP

    Hitler se fait remarquer par ses qualités d'orateur – sa voix magnétique et gutturale fascine l'assistance –, et s'impose à la présidence du parti en juillet 1921. À cette date, le NSDAP compte déjà plus de 3000 militants, des troupes paramilitaires, les sections d'assaut (SA), et dispose d'un journal, le Völkischer Beobachter. Deux années plus tard, le NSDAP domine tous les autres groupuscules extrémistes, rassemblant 55000 militants.
  • tentative de coup d'Etat

    tentative de coup d'Etat
    alors que l'Allemagne connaît une situation économique et politique dramatique et l'inflation s'accroît d'heure en heure. Hitler tente un coup de force, mais le putsch, mal organisé, échoue lamentablement: seize nazis sont tués par la police munichoise, et Hitler est arrêté. Lors du procès qui s'ensuit, le chef du parti nazi n'en réussit pas moins à se présenter comme un patriote révolté par les agissements d'une république indigne,ce qui lui vaut la sympathie de toute l'Allemagne nationaliste.
  • condamnation de Hitler

    Il est condamné en février 1924 à cinq ans d'emprisonnemen.
  • La libération

    La libération
    aprés être condamné à 5 années de prison, il est libéré des le mois de décembre suivant lors de l'amnistie générale de 1924.
  • Son livre MEIN KAMPF

    Son livre MEIN KAMPF
    Les neuf mois pendant lesquels il passa en prison, il rédige Mein Kampf (Mon combat). Cette expérience lui fait comprendre que s’il veut arriver à la tête de la nation allemande, il devra le faire de façon légale.
  • La reprise de son parti

    À sa sortie de prison, Hitler doit reprendre en main son parti, miné par les rivalités internes: dans le nord de l'Allemagne s'est constituée une aile gauche sous la direction de Gregor Strasser. Lors de la réunion de Bamberg (Allemagne) le 14 février 1926, Hitler réussit cependant à restaurer son autorité. Usant de son charisme, il s'impose comme la seule figure capable d'assurer la survie et la cohésion d'un mouvement aux multiples tendances.
  • Elections de 1930-1932

    Aux élections de 1930, les nazis envoient 107 des leurs au Reichstag; en juin 1932, ils seront 230. À l'élection présidentielle de mars 1932, Hitler met le maréchal Hindenburg en ballottage. En dépit de ces succès, la majorité absolue est cependant loin d'être atteinte par le parti nazi.
  • Hitler au Pouvoir

    Hitler au Pouvoir
    Le président Hindenburg décide, après bien des réticences — il traite Hitler de «caporal bohémien» —, de nommer ce dernier à la chancellerie du Reich, à la tête d'un gouvernement qui ne comprend que deux nazis, Göring et Frick. Une fois au pouvoir, Hitler déjoue tous les plans des conservateurs et instaure très rapidement un régime dictatorial.
  • Montée au pouvoir

    Le 4 février, sous le prétexte de lutter contre la «menace communiste», il obtient du vieux président Hindenburg la promulgation d'une ordonnance autorisant l'État à interdire toutes réunions et publications qui menaceraient sa sécurité. En Prusse notamment, la police, dirigée par Göring, multiplie les arrestations, qui touchent d'abord les communistes, et épure l'administration de ses éléments démocrates.
  • L'incendie du Reichstag

    L'incendie du Reichstag,entraîne la publication par le président du Reich d'une ordonnance «Pour la protection du peuple et de l'État», qui instaure de fait l'État d'urgence et donne tous les pouvoirs au gouvernement.
  • L'accession aux pleins pouvoir de Hitler

    L'accession aux pleins pouvoir de Hitler
    Le 23 mars, le vote d'une «loi d'autorisation» donne pour quatre ans les pleins pouvoirs à Hitler. Hitler a à présent le champ libre pour interdire tous les syndicats et tous les partis politiques. Tous les signes de désaccord sont réprimés et la Gestapo, la police secrète, fait régner la peur.
  • « La Nuit des longs couteaux »

    Dans la nuit du 30 juin, Hitler ordonne à l’armée d’arrêter et de tuer divers opposants politiques, dont Ernst Röhm et Franz von Papen.
  • Hitler est President

    Hitler est President
    A la mort d'Hindenburg, le 2 août 1934, Hitler lui succède à la présidence du Reich et cumule les postes de chancelier et de Führer. Hitler prend des mesures antisémites avec les lois de Nuremberg en 1935. Les Juifs, les opposants politiques et les démocrates sont envoyés dans des camps de concentration
  • Sa premiere mesure...

    Sa premiere mesure...
    le Führer rétablit le service militaire obligatoire.
  • Les actions militaires de 1936 à 1938

    Les actions militaires de 1936 à 1938
    il envoie à ces dates suivantes, les troupes allemandes pour réoccupe la zone démilitarisée de la Rhénanie (Allemagne); le 12 mars 1938, elle annexe l'Autriche (Anschluss). Enfin, en septembre 1938, à Munich, la France et le Royaume-Uni s'inclinent une fois encore devant Hitler en acceptant l'intégration du territoire des Sudètes au Reich.
  • En mal avec l'URSS

    En mal avec l'URSS
    Mussolini et Göring tentent, en vain, de modérer Hitler. Fort du pacte de non-agression signé entre l'Allemagne et l'URSS le 23 août 1939, le dictateur ordonne l'invasion de la Pologne le 1er septembre. C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.
  • Assaut sur la France et la Belgique

    Assaut sur la France et la Belgique
    Le Danemark, la Norvége puis les Pays-Bas ensuite la France et la Belgique sont assaillis par les troupes allemandes sous le commandement de Hitler .Hitler devient le maître d'une grande partie de l'Europe. Le Führer adopte parfois des stratégies payantes mais il est parfois trop ambitieux comme à Stalingrad. Il porte peu de considération à l’avis de généraux expérimentés.
  • L'assaut en URSS

    L'assaut en URSS
    En 1941, les troupes d’Hitler entrent en Union soviétique. Prévoyant une guerre rapide, Hitler ne prévoit pas de provisions pour l’hiver. Les armées allemandes progressent, sont arrêtées dans la proche région de Moscou, puis subissent la contre-attaque des armées soviétiques en décembre 1941. Occupé sur le front est, Hitler délaisse un peu la façade atlantique. Les défaites rendent le Führer de plus en plus irritable.
  • Tentive d'assassinat sur le fureur

    Tentive d'assassinat sur le fureur
    Le 20 juillet 1944, le Führer échappe à une tentative d’assassinat orchestrée par le colonel Stauffenberg et quelques autres officiers. Il sent la défaite se profiler et ordonne la destruction de l’ensemble des infrastructures industrielles de l’Allemagne (ordre que très partiellement exécuté).
  • La proche FIN de Hitler

    La proche FIN de Hitler
    Le 30 avril 1945, alors que les troupes de l’Armée rouge pénètrent dans Berlin, Hitler met fin à ses jours dans son bunker.
    Dans son testament, Hitler désigne comme successeur l'amiral Karl Dönitz.
  • La femme de Hitler

    La femme de Hitler
    Sa maîtresse, Eva Braun, qu’il a épousée la veille, se suicide avec du cyanure.