L'évolution des appareils de reproduction du son

Timeline created by Yelena
  • Le phonautographe

    Le phonautographe
    Inventeur : Edouard-Léon Scott de Martinville.
    Le dispositif se compose d'un pavillon relié à un diaphragme qui recueille les vibrations acoustiques, celles-ci étant transmises à un stylet qui les grave sur une feuille de papier enroulée autour d'un cylindre rotatif et enduite de noir de fumée.
    Principe de reproduction du son : reproduction mécanique.
  • Le phonographe

    Le phonographe
    Son dispositif permet d'enregistrer des sons grâce à un stylet composé d'une aiguille interchangeable fixée sur un diaphragme de mica. Ce stylet grave les sonorités sur un cylindre d'étain (de cire par la suite, ce qui améliora la qualité de l'enregistrement). Dès que l'enregistrement est terminé, la gravure peut être lue par le stylet. L'aiguille, faisant vibrer le diaphragme, transforme le sillon gravé en sons.
    Principe de reproduction du son : mécanique.
  • Le gramophone

    Le gramophone
    Un gramophone est un appareil ancien permettant de jouer un morceau de musique enregistré sur un disque. Il a été breveté par Émile Berliner. Ce nom, qui est à l'origine une marque déposée, est parfois utilisé abusivement pour désigner un phonographe en général.
    Principe de reproduction du son : reproduction mécanique convertie en un signal éléctrique.
  • Le magnétophone à bandes

    Le magnétophone à bandes
    Un magnétophone est un appareil permettant d'enregistrer des sons sur une bande magnétique. Les bandes peuvent être en bobine ou en cassette. Quatre périodes sont à préciser dans l’évolution de ces techniques: mécanique, électromécanique, magnétique et enfin électronique.
    Principe de reproduction du son : lecture magnétique convertie en un signal éléctrique.
  • L'électrophone

    L'électrophone
    Un tourne-disque ou électrophone est un appareil électronique destiné à restituer un enregistrement sonore réalisé sur disques microsillons.
    Une platine, platine tourne-disque ou « table de lecture », ne comprend que les mécanismes de lecture des disques, sans amplification ni haut-parleurs. C’est la forme la plus courante de tourne-disques depuis la fin des années 1970.
    Principe de reproduction du son : reproduction mécanique convertie en un signal éléctrique.
  • Le baladeur CD ou discman

    Le baladeur CD ou discman
    Il est inventé par Sonny. Il fonctionne avec de l'énergie électrique. Il utilise comme support de stockage la mémoire flash ce qui permet d'évitert la coupure de musique. Il est petit et facile à transporter.
  • Le baladeur ou walkman

    Le baladeur ou walkman
    Baladeur numérique, mémoire constituée de composants de mémoire flash, d'un disque dur.
  • La baladeur numérique ou mp3

    La baladeur numérique ou mp3
    Appareil portable de petite taille qui permet de restituer de la musique, des images et des vidéos sous forme de fichiers informatiques sans interruption.