Les juntes militaires en Amérique latine

Timeline created by 20minutes
  • Argentine: premier pustch militaire

    Argentine: premier pustch militaire
    Le général Uriburu renverse le gouvernement constitutionnel, et initie une série de gouvernements militaire, qui durera 50 ans.
  • El Salvador: fin de la République

    El Salvador: fin de la République
    De jeunes officiers portent au pouvoir le vice-président et ministre de la Guerre d’Araujo, le général Maximiliano Hernandez Martinez qui dirige le pays jusqu’en 1944. Fasciné par les succès allemands et italiens, il ne s'alignera que sur es Alliés que sur pression des Américains.
  • Argentine: Peron au pouvoir

    Argentine: Peron au pouvoir
    Avec une loge secrète d'officiers, il dépose la junte au pouvoir.
  • El Salvador: grève générale et coup d'Etat

    El Salvador: grève générale et coup d'Etat
    Le président fuit le pays suite à une grève générale pacificiste. Andrés Ignacio Menéndez prend le pouvoir avec le soutien de l'armée et des milieux économique, qui le lachent cinq mois plus tadr pour organiser des élections.
  • El Salvador: on refait le match

    El Salvador: on refait le match
    Des élections sont organisées, mais leurs résultats ne conviennent pas à l'armée, qui impose Salvador Castaneda Castro.
  • El Savador: le coup du prix du coton

    Le gouvernement est fragilisé par une crise économique frappant notamment le prix du coton. Des militaires dits progressistes renversent alors le Général Salvador Castaneda Castro.
  • Salvador:le retour des militaires de droite

    En désaccord avec les idées de la junte au pouvoir des soldats forment un « Directoire civil et militaire » auquel participent des conservateurs.
  • Argentine: coup d'Etat

    Les militaires déposent le président Frondizi et prennent le pouvoir en Argentine.
  • Honduras: avant les élections

    Le général Oswaldo López Arellano prend le pouvoir dix jours avant les élections présidentielles prévues.
  • Brésil: vingt ans de pouvoir militaire

    Brésil: vingt ans de pouvoir militaire
    Le président João Goulart est renversé par l'armée. Les militaires se succéderont au pouvoir jusqu'en 1985. Le chef d'Etat major Humberto de Alencar Castelo Branco est le premier d'entre eux. Ce régime fut un des pus répressifs du continent.
  • Honduras: le prix de la banane

    Honduras: le prix de la banane
    Le gouvernement en pace est fragilisé par une crise liée à la baisse du prix de la banane, et une junte militaire installe Juan Manuel Gálvez Durón au pouvoir.
  • Argentine: coup d'Etat

    Argentine: coup d'Etat
    Des militaires regroupés autour du général Ongania renversent le président Arturo Illia.
  • Perou: fin de la démocratie

    Perou: fin de la démocratie
    Suite à un scandale lié à un contrat pétrolier, les militaires déposent le président Fernando Belaúnde. Le général Juan Velasco Alvarado devient président.
  • Bolivie: les militaires socialistes

    Bolivie: les militaires socialistes
    Les militaires renversent le pouvoir en place. Juan José Torres devient président: il est un des rares exemples de junte militaire marqué à gauche.
  • Bolivie: retour à droite

    Bolivie: retour à droite
    L'expérience alors novatrice de gouvernement militaire socialiste est brutalement abrégée par un nouveau coup d'Etat militaire. la junte porte au pouvoir Hugo Banzer.
  • Salvador: on arrête les élections

    Salvador: on arrête les élections
    Devant la menace de la victoire du candidat d'opposition aux présidentielles, les militaires interrompent le dépouillement et proclament vainqueur le Colonel Arturo Molina Barraza.
  • Chili: l'autre 11-septembre

    Chili: l'autre 11-septembre
    Le président socialiste Salvador Allende est renversé par un l'armée. ll préfèrera se donner la mort dans son palais plutôt que de se rendre. La junte militaire prend le pouvoir, et Augusto Pinochet est chef de l'Etat jusqu'en 1990.
  • Honduras: Oswaldo remet ça

    A la faveur d'un mécontement de la population, le Général Lopez dépose le président hondurien.
  • Pérou: règlement de comptes

    Pérou: règlement de comptes
    La junte renverse le président qu'elle avait mis en place en 1968. Francisco Morales Bermúdez, général et premier ministre prend le pouvoir. Débordé par la situation économique et sociale, il est forcé de revenir à la démocratie en 1980.
  • Argentine: Eva Peron renversée

    Argentine: Eva Peron renversée
    Le général Jorge Rafael Videla prend le pouvoir, et met en place «la Révolution libératrice».
  • Nicaragua: l'arrivée des Sandinistes

    Nicaragua: l'arrivée des Sandinistes
    Après des années de guerilla, une junte militaire renverse la dynastie politique en place, les Somoza. Parmis eux, on trouve l'actuel président Daniel Ortega.
  • Salvador

    Le colonel Romero est renversé par un coup d’Etat dit progressistes. La junte intègre des militaires dits de gauche, qui en seront explusés six mois plus tard, et les dissidents seront traqués par les «escadrons de la mort».
  • Bolivie: on refait le match

    Bolivie: on refait le match
    Peu satisfaits des résultats des élections imposées par les Etats-Unis de Carter, les militaires refont le match dans la rue et renversent le président Lidia Gueiler.
    Luis García Meza devient président.
  • Bolivie: changement d'avis

    Bolivie: changement d'avis
    Certains militaires comme le Général Waldo Bernal Pereira qui avaient porté Terrada au pouvoir un an plus tôt changent d'avis, et le renversent. Celso Torrelio devient président.
  • Bolivie: changement d'avis

    Bolivie: changement d'avis
    Soutenus par un des artisans du coup d'Etat précédent, l'amiral de marine Óscar Jaime Pammo, les militaires renversent à nouveau le pouvoir en place. Guido Vildoso devient président. il restaurera en fin de compte la démocratie.
  • Haïti: Henri Namphy

    En janvier 1986, un soulèvement renverse le fils du dictateur Duvalier. Une junte militaire s'empare du pouvoir autour de Henri Namphy. En 1988, le président élu est obligé de s'exiler par l'armée, qui reprend le pouvoir.