Retrospective 2017 : économie

Timeline created by Corse_Matin
  • Hyperloop Bastia - Cagliari

    Hyperloop Bastia - Cagliari
    La candidature corso-sarde proposant de relier en Hyperloop Bastia à Cagliari est validée de façon très officielle. Elle compte parmi les 35 projets retenus par la société américaine Hyperloop One. L'Hyperloop "nustrale" demeurera au stade de l'intention. En septembre, il ne figure pas parmi les dix projets à concrétiser.
  • Grève à Pôle Emploi

    Grève à Pôle Emploi
    Reprise du travail pour les salariés de Pôle Emploi après trois semaines de grève, d'occupation de la direction régionale et d'opérations escargot. On s'est mis d'accord sur le nombre de journée retenues et la menace de licenciement qui pesait sur cinq salariés a été levée.
  • Ouverture de l'Atrium

    Ouverture de l'Atrium
    L'Atrium, le plus grand centre commercial de Corse, ouvre ses portes à Sarrola-Carcopino. Le projet porté par le promoteur Patrick Rocca s'étend sur 55 000 m2 de surface. L'Atrium est composé d'un hypermarché de 6 440m2 et d'une galerie marchande regroupant 55 enseignes
  • Grève à l'hôpital de Bastia

    Grève à l'hôpital de Bastia
    Une marche blanche pour sauver l'hôpital de Bastia fait descendre plus d'un millier de personnes dans les rues. Les grévistes de la faim annoncent la fin de leur action, après quatre semaine de mobilisation. "Mais le combat continue"
  • Castelluccio en grève

    Castelluccio en grève
    Sortie de crise à l'hôpital de Castelluccio. Après un mois de conflit, un accord est trouvé entre le STC, la direction et l'agence régionale de santé. Un million d'euros sont octroyés à la modernisation de la psychogériatrie. 822 500 euros sont consacrés à des travaux urgents.
  • 15M€ pour l'hôpital de Bastia

    15M€ pour l'hôpital de Bastia
    L'agence régional de santé annonce que 15 millions d'euros seront débloqués pour l'hôpital de Bastia. "Une bouffée d'oxygène", selon les syndicats. Pas de quoi régler les problèmes de l'établissement public qui affiche 50 millions d'euros de déficit.