Les grandes dates de l'affaire Clearstream

Timeline created by 20minutes
  • Imad Lahoud récupère les listings de Clearstream

    Il les copie sur l'ordinateur de Florian Bourges, ancien consultant pour Clearstream, avec qui il est entré en contact par l'intermédiaire du journaliste Denis Robert.
  • Le général Rondot reçoit des extraits de listings

    Jusqu'en novembre, un expéditeur anonyme lui fait parvenir des données, qui se révèlent avoir été truquées, accusant Clearstream de fraudes.
  • Réunion Villepin, Gergorin, Rondot

    Les listings sont évoqués. Quant au nom de Nicolas Sarkozy, les versions diffèrent.
  • Le juge van Ruymbeke reçoit à son tour les listings

    Jusqu'en octobre de la même année, Jean-Louis Gergorin lui fait parvenir des documents supposés venir de Clearstream. Le juge enquête sur l'affaire des frégates de Taïwan et de ses rétrocommissions.
  • Ouverture d'une instruction pour "dénonciation calomnieuse"

    Philippe Delmas, ancien dirigeant d'EADS a porté plainte. Son nom figure dans les listings.
  • Nicolas Sarkozy se constitue partie civile

  • Perquisition chez le général Rondot

    Les enquêteurs mettent la main sur les notes du général.
  • Jean-Louis Gergorin reconnaît l'envoi des lettres anonymes

    Il est alors mis en examen.
  • Imad Lahoud est mis en examen à son tour

  • Jean-Louis Gergorin déclare qu'Imad Lahoud lui a remis les listings

  • Van Ruymbeke comparaît devant le Conseil supérieur de la magistrature

    On lui reproche d'avoir rencontré secrètement Jean-Louis Gergorin, en 2004.
  • Chirac refuse d'être entendu par les juges

    Il ne veut pas s'exprimer sur des "faits accomplis ou connus durant son mandat" et "dément catégoriquement avoir demandé la moindre enquête visant des personnalités politiques".
  • Fin de l'enquête après un nouvel interrogatoire de Villepin

    Le parquet requiert le renvoi de Villepin en correctionnelle. Les juges signent leur ordonnance de renvoi le 18 novembre.
  • Une expertise de l'ordinateur de Rondot accuse Villepin

    Dans des notes, il est désigné comme l'instigateur de la rencontre secrète Gergorin-Van Ruymbeke de 2004.
  • Jean-Louis Gergorin confirme la mise en cause de Dominique de Villepin

    Il précise qu'au moment où le ministre a demandé à Rondot, sur ordre de Chirac, d'enquêter sur ces listings, tous étaient convaincus de la véracité des listes.
  • Dominique de Villepin est mis en examen

    Il dément toute manoeuvre politique et explique avoir seulement demandé des vérifications.
  • Fin de l'instruction

    Le parquet estime qu'il n'y a pas de preuves contre Villepin et requiert un supplément d'information sur les liens Villepin-Lahoud, ainsi que le renvoi devant le tribunal de Gergorin, Lahoud, Robert et Bourges.
  • Fin de l'enquête après un nouvel interrogatoire de Villepin

    Le parquet requiert le renvoi de Villepin en correctionnelle. Les juges signent leur ordonnance de renvoi le 18 novembre.